Atteindre nos objectifs

Citation Un peu de piquant svp!  L’analogie du restaurant

Un peu de piquant svp! L’analogie du restaurant

Avez-vous l’impression de toujours manger la même soupe froide? Faites-vous les choses par priorités, par habitudes ou parce que vous devez les faire? Est-ce que chez vous le rêve est une option à laquelle vous ne songez même pas? Vous retenez-vous de rêver?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces réponses, il est grandement temps d’épicer votre vie!

Quel genre d’établissement culinaire (de vie) aurez-vous?

Avant toute chose, il vous faudra établir concrètement ce que vous souhaitez vivre, c’est-à-dire, configurer les plans de votre établissement. Faire ainsi une analogie avec un restaurant vous sera utile au moment de choisir le genre de vie que vous souhaitez avoir. Ainsi, dans votre vie vous souhaitez avoir…

  • Plusieurs tables? Une toute petite table? Une grande table où vous pourrez vous permettre de recevoir plusieurs convives?
  • Vous souhaitez avoir un menu simple, mais tout de même appétissant? Un menu élaboré? Un menu sophistiqué sans être inaccessible?
  • Les couverts seront d’or, d’argent ou de bronze? Il s’agit de VOTRE table, alors imaginez ce que vous voulez!
  • Le chef c’est vous! Vos cuisines seront toutes petites, mais bien aménagées? Elles seront grandes avec sous-chefs à votre service et toute la hiérarchie culinaire habituellement présente dans les grands restaurants?

Un menu… enfin!

Vous souhaitez offrir à vos invités ainsi qu’à vous-même des mets tout désignés pour les fins palais aux palais les plus coriaces. Il faut que ce soit doux, tendre. Il faut que ça picote un peu, mais pas trop, que ça pétille… que vous ayez l’impression de cuisiner et servir de nouveaux plats chaque jour!

Dites-vous bien que les meilleures recettes sont faites avec amour et qu’il importe d’investir les efforts nécessaires afin qu’elles soient réussies. Allez-y donc avec tout votre cœur au moment de choisir les ingrédients et n’oubliez pas les piments forts afin de rehausser vos plats!

Mais, et les convives dans tout ça?

Comme dit plus haut, vous êtes le chef et c’est vous qui prenez également les commandes. Les convives (les différents aspects de votre personnalité) vous diront ce dont elles auront envie et c’est vous-mêmes qui cuisinerez ces plats délicieux.

Des entrées aux desserts en passant par des repas principaux digne des rois, vous traiterez vos invités si bien, qu’ils en redemanderont!

Une analogie qui a du sens

Avez-vous saisi l’analogie? Vous êtes le grand chef de votre vie (établissement). Au moment de prendre les commandes des invités (les différents aspects de votre personnalité), vous leur proposez un menu qui saura répondre aux besoins de chacun. Dans la cuisine (dans votre esprit), vous établissez vos priorités afin que tout soit prêt à temps.

Bref, vous êtes tout un chacun à la fois! En vous imaginant ce petit jeu cocasse, en plus de vous amuser à inventer (création), il vous sera plus facile d’établir un menu (plan) pour enfin cesser de commander, de cuisiner et de manger toujours et sans fin la même soupe froide!

Vous aurez l’impression de revivre. Vous serez non seulement en « contrôle » comme vous aurez l’habitude de l’être, mais en plus vous vous permettrez non pas des abus, mais de varier un menu qui est devenu lassant avec le temps.

Bien sûr, vous connaitrez des imprévus… comme dans les cuisines des grands hôtels! Quelques plats seront échappés et même brisés, mais reste que cela vaudra la peine d’avoir enfin une vie un peu plus épicée!

Voici une phrase à se rappeler à l’heure où tout nous semble fade et sans goût :

« La vie avec un soupçon de tout, vécue dans le plaisir toujours grandissant de la découverte,  est une vie qui en goût, n’est sûrement pas déserte. »

Josée Durocher

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!