Divorce à l'amiable avec un pervers narcissique

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Agnes de Reulle! Commentez cette vidéo sur YouTube

Annonces de Agnes de Reulle

Accepter un divorce à l’amiable ? 3 conseils pour sortir de l’emprise d’un pervers narcissique

J’ai connu 2 femmes, tiraillées entre la volonté d’accepter un divorce à l’amiable qui pouvait matériellement leur convenir, et la colère parce que même si la compensation était acceptable, voire correcte au niveau financier, elles n’avaient pas envie de l’accepter, car c’était une façon de faire payer leur conjoint pour la souffrance et la violence qu’elles avaient enduré.

Personnellement, je suis restée 6 ans en procédure judiciaire, période durant laquelle j’ai dû mettre certains aspects de ma vie entre parenthèses. C’était important pour moi et je n’ai pas lâché, car cela concernait un droit de garde, et il en allait de la sécurité de mon fils. À côté de cela, financièrement il m’est arrivé de lâcher du lest parce que j’avais besoin de passer à autre chose.


⚠️ Si vous êtes victime de violence psychologique ou physique, d’une relation toxique avec un PN ou de manipulation en amour, je vous invite à vous abonner à ma chaîne YouTube « Agnès de Reulle – Se libérer des violences » et vous découvrirez mes meilleurs conseils en coaching vidéo.


Il est donc important de voir ce qui est le mieux pour vous d’un point de vue objectif, et ces critères objectifs peuvent varier dans le temps, en fonction de votre situation :

1. Rapprochez-vous de professionnels du droit (avocat, notaire et huissier).

Consulter un professionnel vous permettra de savoir ce qu’un tribunal peut vraiment vous accorder
matériellement, que vous trouviez ça juste ou injuste.

Quelle que soit la violence de ce que vous avez pu subir, le tribunal appréhende des éléments
matériels, et ce n’est pas parce que vous allez vous battre pendant des années que vous gagnerez
plus à la fin. Il faut que vous sachiez où son vos intérêts et que l’aspect émotionnel ne pas vous fasse pas tomber dans un gouffre financier.

2. Faites le point pour savoir ce que vous voulez pour votre futur, d’un point de vue personnel et professionnel.

Une séparation est un moment difficile, mais vous pouvez vous reconstruire, vivre de
nouvelles aventures et être heureuse d’avoir de nouveaux projets et de vivre le moment présent. Ne
vous focalisez pas sur votre passé douloureux.

3. Pour vivre le moment présent tel que vous le souhaitez et mettre en place vos projets, définissez quels sont vos besoins matériels au moment de la séparation.

Quelles que soient vos divergences, arrêter cette relation destructrice est votre intérêt commun. Si
vous avez la chance de pouvoir arrêter ça, et que ce qui vous est proposé peut matériellement vous
aider à atteindre vos objectifs, ne pas vous laissez plomber par l’émotionnel.

Si votre avocat vous dit que vous ne pourrez pas avoir plus, est-ce que ça ne vaut pas le coup de vous libérer complètement et de profiter de la vie en vous disant qu’il est temps d’être heureuse ?

Je suis là pour vous accompagner à sortir de l’emprise émotionnelle, par la mise en place d’actions
stratégiques pour construire votre projet et vous aider à aller de l’avant. Vous pouvez me contacter, que ce soit pour un entretien stratégique gratuit, ou pour un coaching.

Pour aller plus loin : 

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales et en maîtrise du stress des procédures judiciaires

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2310 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !