Partenaires Positifs

Comment gérer son impatience ?

Citation 7 conseils pour mieux gérer son impatience

7 conseils pour mieux gérer son impatience

Que vous mettiez fin à une relation amoureuse parce que vous comprenez que cette relation est toxique pour vous, que l’homme ou la femme qui vous plait n’a pas de sentiments amoureux pour vous, que vous vous sentiez frustré à cause d’un projet difficile ou simplement que vous soyez bloqué dans les embouteillages, l’impatience est une réaction naturelle lorsque les choses ne se passent pas comme vous le voudriez.

« La clé de tout est la patience. On obtient une poule en couvant des oeufs, pas en les écrasant. »
– Arnold H. Glasgow

Comment être plus patient ?

Dans cette vidéo de Jean Laval, il nous enseigne son secret pour développer sa patience, garder son calme et rester zen quand les choses ne se passent comment prévu maintenant.

En apprenant à lâcher-prise sur ce que vous n’avez pas le contrôle et à neutraliser votre impatience, vous deviendrez plus calme, plus heureux et plus compréhensif face à cette situation. Quelle que soit la situation frustrante dans laquelle vous vous trouvez, le lâcher-prise et la patience d’attendre vous permettront de regarder objectivement ce que vous vivez et de ne pas laisser les émotions négatives prendre le dessus sur vous.

Voici 7 conseils pour mieux gérer son impatience :

1. Prenez conscience de vos pensées et des signes physiques de l’impatience.

Si vous vous retrouvez dans une situation stressante, prenez conscience des pensées qui indiquent votre impatience. Arrêtez-vous et observez les signes physiques votre corps pour voir les sensations qu’elles provoquent :

  • une irritabilité ou de la colère
  • une agitation au niveau des pieds et des jambes
  • des mains tendues
  • une respiration courte
  • un rythme cardiaque élevé
  • une tension dans les muscles

2. Il est important de comprendre les causes de votre impatience.

Réfléchissez au-delà de votre frustration et demandez-vous pourquoi vous ressentez ce que vous ressentez.  Peut-être que votre environnement ne se conforme pas à vos attentes, que les autres ne se comportent pas comme vous le voulez, que vous n’arrivez pas à maîtriser une nouvelle compétence ou simplement parce que vous ne pouvez pas contrôler vos pensées. De comprendre vos attentes et la cause de votre impatience vous aidera à vous détacher émotionnellement de la situation.

3. Prenez conscience des éléments déclencheurs de cette impatience.

Faites une liste de choses qui le plus souvent vous rendre impatient(e). Ensuite, créez une stratégie personnelle contre les éléments déclencheurs. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour la neutraliser dans ces situations et les choses que vous pouvez faire chaque fois que vous vous sentez impatient. Faites preuve de créativité avec les solutions que vous trouvez et essayez de trouver celles qui fonctionnent le mieux avec vous.

« La patience est d’accepter que les choses arrivent dans un ordre différent de celui qu’on espérait. »
– David G. Allen

4. Mettez fin à l’impatience avant qu’elle prenne trop d’ampleur.

Vous pouvez mettre en place de quelques solutions pour casser le cycle de l’impatience pour vous donner une chance de reprendre vos esprits avant qu’elle progresse et pour vous forcer à vous calmer avant de dire ou de faire quelque chose que vous allez regretter. Par exemple, la cohérence cardiaque permettra de ralentir votre rythme cardiaque et d’atténuer les signes physiques de votre impatience. En voici quelques une :

  • Faites de la méditation et concentrez-vous sur votre respiration dans l’objectif de vous recadrer. Entraînez-vous à faire ce genre de petites pauses de méditations plusieurs fois par jour même lorsque vous ne vous sentez pas impatient.
  • Entraînez-vous régulièrement pour éliminer le stress. L’exercice vous permettra de bruler les hormones du stress, ce qui vous permettra de garder plus facilement votre sang-froid dans les situations délicates.
  • Préparez-vous à agir contre les longues attentes.  Si vous pouvez vous distraire avec d’autres activités pendant que vous attendez, il vous sera plus facile de rester patient.
  • Pratiquez-vous à prendre du recul et canalisez votre impatience vers les choses que vous pouvez faire.
  • Faites une liste des choses qui vous rendent reconnaissant. Des études ont montré que les gens qui expriment leur gratitude au quotidien sont plus enclins à être patients et à se contrôler.

5. Changez votre perception de la situation qui cause l’impatience.

Si vous ne pouvez pas changer la situation, le mieux que vous pouvez faire est de changer votre point de vue sur la situation. La plupart des situations qui causent l’impatience sont celles que vous ne pouvez pas changer facilement, puisque s’il y avait une solution facile, vous l’auriez déjà trouvée. Au lieu de vous concentrer sur vos sensations créées par le manque de contrôle, essayez plutôt de vous concentrer sur les choses que vous pouvez changer comme votre attitude et votre point de vue.

6. Trouvez un point de vue positif.

Demandez-vous si vous ne pouvez pas trouver quelque chose de positif dans cette situation et concentrez-vous dessus au lieu de vous concentrer sur votre impatience. Au début, trouver le bon coté des choses pourrait être difficile, puisque l’impatience cause de nombreuses émotions négatives, mais en vous concentrant sur quelque chose de positif, vous arriverez à vous sentir mieux.

7. Lâchez prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler.

La plus grande partie de votre impatience provient de la frustration que vous ressentez envers les gens ou les situations qui ne sont pas ce à quoi vous vous attendiez. Acceptez que vous ne puissiez pas faire certaines choses et détachez-vous de vos attentes. Prenez avec humour les petits aléas de la vie et acceptez le fait que les gens et les situations ne seront jamais exactement comme vous le souhaitez.

Pour aller plus loin et mieux gérer son impatience :

Tout le monde bute contre des obstacles dans la vie qui paraissent insurmontables. Prenez confiance en vous et soyez sûr que vous allez trouver d’autres solutions. En améliorant votre assurance, vous vous aiderez à réaliser que vous êtes suffisamment intelligent et fort pour gérer les situations à la cause de votre impatience plus facilement.

Ajouter un commentaire