Comment le pervers narcissique manipule avec le « GASLIGHTING » ?

Citation « GASLIGHTING » Comment les pervers narcissiques construisent leur emprise sur leur proie?

« GASLIGHTING » Comment les pervers narcissiques construisent leur emprise sur leur proie?

Comment les pervers narcissiques construisent leur emprise sur leur proie? Dans cet article et dans ma vidéo à la fin, j’aborde le sujet du « gaslighting » qu’utilisent souvent les pervers narcissiques pour manipuler leurs victimes.

Le « gaslighting » est une forme de manipulation et de lavage de cerveau persistants qui amène la victime du pervers narcissique à douter d’elle-même et à perdre en fin de compte son propre sens de la perception, de l’identité et de l’estime de soi . Les déclarations et les accusations d’un allumeur de gaz sont souvent fondées sur des mensonges délibérés et une marginalisation calculée.

Le gaslighting (un terme provenant du film Gaslight en 1944) est une forme de violence psychologique dans laquelle une personne ou un groupe de personnes vous convainc que vous avez la mémoire courte, que vous êtes trop sensible ou simplement fou : L’objectif est de prendre le pouvoir sur vous.

« Les manipulateurs et manipulatrices sont ceux et celles qui mentent, te trompent, te traitent mal, et qui arrivent à te faire croire que c’est de ta faute… pour ton bien ».
– François Fortin

Le gaslighter effectue une manipulation psychologique déformant constamment la vérité, dans le but de faire en sorte que leurs victimes se questionnent et se sentent moins confiantes. Ils manipulent leurs relations en contrôlant, par exemple en disant aux autres comment ils devraient penser, se sentir et se comporter de manière soumise. Ils deviennent souvent critiques, en colère, intimidants et / ou hostiles envers ceux qui ne parviennent pas à se plier à leurs directives.

Vous pouvez être manipulé par votre partenaire, un patron et même un membre de votre famille. Ils peuvent être des hommes ou des femmes, des supérieurs ou des collègues, des parents ou frères et sœurs, avec un point commun qui est leur capacité à vous faire remettre en cause vos propres perceptions de la réalité.

Cette technique de manipulation particulière peut conduire à une emprise totale. Souvent liée à ce que beaucoup appellent pervers narcissique, mpn. Parfois cette méthode prend la forme d’un prétexte à déresponsabiliser la victime d’une relation toxique. Rappelez-vous que 10% de la population serait totalement insensible à toute forme de manipulation. Je vous laisse imaginer le nombre de personnes susceptibles d’être touchées.

Ce scénario peut se mettre en place dès le début de relation, après plusieurs semaines, et aussi des années suite à un élément déclencheur. De nombreuses études et écrits ont été réalisés sur l’impact du narcissisme et de l’éclairage gazeux sur les relations. Bien que chacune de ces pathologies souvent destructrices soit unique, il existe certains chevauchements comportementaux.

Comment détecter si on est victime du gaslighting d’un pervers narcissique ?

La relation peut être complètement et totalement rêvée. Le « love bombing » ou le bombardement d’amour peut être présent. Cette personnalité se montre gentille, humaine, c’est la personne parfaite et la relation idéale !

Ce qui est délicat au premier stade du gaslighting est que le moment pivot semble insignifiant. Une petite incompréhension, un vague moment d’inconfort, un accès de colère ou un désaccord. Pourtant, c’est le moment où la relation peut prendre différentes directions, soit vers l’installation du gaslighting ou de s’en éloigner.

Observe attentivement des personnes de ton entourage, ton instinct, ta voix intérieure, et surtout ton intuition. À ce stade, la manipulation ne se manifeste pas par les comportements typiquement associés à la violence psychologique. Une impression que quelque chose ne va pas et de quelque chose de diffus. Cependant, ces impressions peuvent être partagées par des personnes de ton entourage, et par votre intuition.

Le gaslighter utilise facilement la critique comme une arme de manipulation, avec une intention de te déstabiliser. Même si cette critique est partiellement fondée, la différence entre une remarque constructive et une attaque peut être mince en fonction de la carte du monde de chacun. Si la critique reçue est perçue émotionnellement brutalement, il est important de se poser des questions :

  • C’est constructif ?
  • Ça m’aide ?
  • C’est dans le but vrai de m’aider, m’encourager ?
  • Quel est son véritable objectif ?

 

Voici 6 traits communs des pervers narcissiques qui utilisent le gaslighting pour construisent leur emprise sur leur proie:

  1. Mensonges fréquents et exagérations : Les narcissiques et les gaslighters sont enclins à de fréquents mensonges et exagérations à propos d’eux-mêmes et des autres. Ils ont tendance à se soulever en rabaissant les autres. Alors que les narcissiques s’efforcent souvent de paraître supérieurs en prenant un crédit non mérité et en utilisant d’autres formes d’autovalorisation. Ils peuvent être adeptes de la déformation des faits, des mensonges délibérés et détruisent l’estime des autres.
  2. Admettre rarement des défauts et être très agressif quand on le critique : De nombreux narcissiques et les gaslighters sont sensible et peuvent réagir de manière médiocre s’ils sont appelés à rendre compte de leur comportement négatif. En cas de défi, le narcissique est susceptible de se battre (crise de colère, excuse, déni, culpabilité, hypersensibilité, etc.) ou de prendre son envol (sortie de porte, évitement, traitement silencieux, ressentiment boudeur ou autres formes d’agression passive). Ils ont presque toujours recours à l’escalade en doublant ou en triplant leurs fausses accusations ou coercitions pour intimider ou opprimer son adversaire.
  3. Projection d’une image fausse d’eux-mêmes : Ils ont tendance à projeter au monde des images fausses et idéalisées d’eux-mêmes, afin de dissimuler leurs insécurités intérieures. Beaucoup de narcissiques aiment impressionner les autres en se faisant bien paraître à l’extérieur et en projetant leurs faiblesses sur les autres. Ils attaquent leurs victimes avec une cruauté ou un mépris direct ou subtil, acquérant un plaisir sadique avec ces infractions et trahissant un manque d’ empathie et d’humanité.
  4. Rupture des règles et violation de vos limites : De nombreux narcissiques aiment s’en tirer en enfreignant les règles et les normes sociales. Les violations des limites présument un droit, avec une orientation étroite et égocentrique qui opprime et déshumanise leurs victimes.
  5. Invalidation émotionnelle : Bien que les pervers narcissiques gaslighters puissent être (mais ne sont pas toujours) abusifs physiquement, pour la majorité de leurs victimes, les souffrances émotionnelles sont celles où les dommages sont les plus douloureusement ressentis. Ils aiment diffuser et susciter des émotions négatives afin de se sentir puissants et de vous garder précaire et déséquilibré. Ils invalident habituellement les pensées, les sentiments et les priorités des autres, ne montrant que peu de remords pour avoir causé de la douleur à leurs proches. Ils aiment aussi utiliser la culpabilité , le blâme et la victimisation comme moyens de manipulation.
  6. Utilisation des autres en tant que prolongement de soi : Les pervers narcissiques gaslighters ont tendance à prendre des décisions pour les autres en fonction de leur propre agenda. Ils peuvent utiliser leur partenaire romantique, leur enfant, leur famille, un ami ou un collègue pour répondre à des besoins égoïstes, pour réaliser des rêves non réalisés ou pour dissimuler leurs faiblesses.

Votre part de responsabilité quand vous êtes victime de gaslighting.

Le risque est la justification plus qu’un véritable échange. Il est indispensable d’apprendre à se protéger de ce type de relations toxiques. Le message important est qu’il n’est pas anodin de rencontrer ce type de personnalité manipulatrice et tant que votre petite voix intérieure provenant de votre dépendance affective vous fait croire que vous avez besoin de quelqu’un et surtout de la personne qui nous manipule pour nous sentir bien. Tant que cette petite voix vous persuade que pour avoir confiance en vous, pour avoir une estime de vous-même satisfaisante, vous avez besoin d’un tiers, vous resterez des victimes potentielles d’un manipulateur narcissique.

Cohérence cardiaque, méditation, yoga, arts martiaux, travail sur soi avec un thérapeute, coach, psy, passer du temps seule et aussi voir du monde, partager son temps, notamment avec vos amis et notre famille est indispensable pour vous aider à garder les idées claires.

Pour aller plus loin et mieux comprendre l,emprise d’un pervers narcissique : 

Besoin d’aide pour vaincre votre dépendance affective ? Téléchargez GRATUITEMENT mon nouveau livre électronique : Se libérer de la dépendance affective: 45 conseils pour se sentir mieux

Je vous souhaite le meilleur !

François Fortin
Votre coach pour vaincre la dépendance affective et sortir des relations toxiques.

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!