Pourquoi le pervers narcissique prend le rôle d'une victime ?

Citation Quand le manipulateur narcissique se place en position de victime

Quand le manipulateur narcissique se place en position de victime

Pourquoi le manipulateur pervers narcissique (ou manipulatrice perverse narcissique ) se place-t-il en position de victime ? Comment les pervers narcissiques contrôlent-ils sa victime avec la projection psychologique ? Comment les narcissiques utilisent-ils cette projection mentale sur les autres pour mieux les manipuler ?

Quand le pervers narcissique se fait passer pour la victime, il active tout simplement un mécanisme de défense. C’est une projection psychologique et une technique puissante de contrôle et de manipulation mentale. Découvrons ensemble comment les narcissiques utilisent la projection psychologique afin de pouvoir la reconnaître quand elle se produit.

Pourquoi le pervers narcissique prend le rôle de la victime ?

Les personnes souffrant du trouble de la personnalité narcissique ne peuvent pas accepter la responsabilité de ce qui ne va pas. Donc, si quelque chose ne fonctionne pas, et qu’ils veulent contrôler la situation, ils projettent littéralement leurs sentiments sur vous. Ainsi, peu importe ce que vous pensez vraiment ou ce que vous avez fait, les narcissiques retourneront tout ce que vous dites, pensez ou faites contre vous.

Peu importe ce qu’ils font, c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre. Quelqu’un d’autre les a forcés à le faire et, d’habitude, c’est vous. Si vous êtes en colère ou contrarié, c’est de votre faute parce que vous avez des attentes déraisonnables. S’ils s’énervent, c’est de votre faute parce que vous les contrariez.

Les narcissiques n’assument aucune responsabilité pour quoi que ce soit. Comme ils vivent dans des mondes fantaisistes, ils refusent de voir leurs propres fautes et échecs, ce qui signifie que le blâme qui leur serait normalement attribué est projeté sur leurs victimes. Lorsque le narcissique utilise la projection, il s’agit d’un moyen supplémentaire de manipuler sa cible.


📌 Lire aussi : Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?


Qu’est-ce que la projection psychologique ?

Nous utilisons tous la projection d’une manière ou d’une autre, positivement ou négativement. Par exemple, disons que vous êtes de bonne humeur, mais que votre ami ne l’est pas. Vous continuez à sourire et à maintenir votre humeur positive, en la projetant sur votre ami. Ou, autre forme de projection, si votre partenaire est de mauvaise humeur, qu’il voit que vous êtes souriant et heureux et qu’il commence à vous crier dessus parce que vous êtes de bonne humeur. Votre partenaire projette alors sa mauvaise attitude sur vous.

Comme beaucoup d’aspects du comportement humain, la projection relève de l’autodéfense. Le fait de projeter sur quelqu’un d’autre quelque chose que l’on n’aime pas chez soi nous évite d’avoir à reconnaître les parties de nous-mêmes que nous n’aimons pas. Les humains ont tendance à se sentir plus à l’aise en voyant les qualités négatives des autres qu’en eux-mêmes.

La projection fait ce que tous les mécanismes de défense sont censés faire : maintenir le malaise à notre sujet à distance et en dehors de notre conscience. Les personnes les plus enclines à se projeter sont celles qui ne se connaissent pas très bien. Les personnes qui se sentent inférieures et ont une faible estime d’elles-mêmes peuvent également prendre l’habitude de projeter sur les autres leur propre sentiment de ne pas être assez bien

En revanche, les personnes qui peuvent accepter leurs échecs et leurs faiblesses – et qui sont à l’aise pour réfléchir à ce qu’il y a de bon, de mauvais et de laid en elles – ont tendance à ne pas se projeter. Elles n’en ont pas besoin, car elles peuvent tolérer de reconnaître ou de vivre les aspects négatifs d’elles-mêmes.

La projection du pervers narcissique

Le manipulateur narcissique utilise ce mécanisme pervers à un niveau beaucoup plus extrême en projetant sur vous tout ce que vous pouvez leur reprocher. Il détournera l’accusation et vous rendra responsable de son humeur. En gros, c’est comme si ce fardeau était trop dur à supporter, trop lourd à assumer pour elles, et qu’elles vous refilent tout sur les bras en vous accusant. Il peut donc faire et dire tout et n’importe quoi pour éviter d’être tenu responsable et cela peut prendre des dimensions vraiment inconfortables et graves pour la « vraie » victime.

La plupart des narcissiques manquent généralement de conscience de soi et ont un ego démesuré. En effet, leur estime de soi et leur valeur personnelle dépendent de la façon dont les autres les perçoivent, et ils ont tendance à nier leurs défauts et à rendre les autres responsables de leurs propres lacunes, erreurs et malheurs.

Un exemple classique : « Tu me trompes », alors que ce n’est pas le cas, mais vous pouvez parier que lui vous trompe. Ou encore : « Tu es égoïste parce que tu ne veux pas faire ce que je te demande de faire”, alors que pendant ce temps, il invente constamment des excuses, ne tient pas ses promesses, et ne pense qu’à lui-même. De plus, il oublie toutes les choses que vous avez déjà faites pour lui.


📌 Lire aussi : Pourquoi le narcissique vous dit que vous êtes difficile à aimer ?


Il utilisera diverses tactiques de manipulation et d’abus, comme les injures, le chantage affectif, les moqueries, l’intimidation, la triangulation, la minimisation, la diffamation, la déviation, le détournement cognitif, la culpabilisation, la provocation, la critique ou la violence verbale pure et simple, tout cela pour vous faire sentir mal et céder à ses exigences.

Au lieu de régler le problème avec vous ou en interne, il n’hésite pas à y mêler d’autres personnes en mentant et en vous présentant comme l’agresseur et lui-même comme la victime. Et lorsque vous répondez de manière appropriée à leur agression active ou passive, il peut maintenant dire que vous êtes l’agresseur parce que vous leur faites du mal ou que vous êtes déraisonnable en raison de votre comportement sauvage et inacceptable.

Si ce n’est pas vous, il y a toujours quelqu’un d’autre. Regardez comme cette autre personne est horrible ! Et tu sais ce que cette personne a fait ? L’esprit pervers de ce grand manipulateur adore rabaisser les autres pour dissimuler sa ses comportements pervers. Ce qui veut dire : oubliez-moi et mes défauts, trouvons quelqu’un d’autre avec des défauts et parlons de lui. De cette façon, dans sa logique perverse, nous n’avons pas à penser à ses défauts, et nous arriverons à la conclusion que lui est vertueux par défaut parce que tous les autres sont si horribles.

Pour ce bourreau, il s’agit rarement de la vérité et presque toujours de la perception de son public. Le narcissique veut à tout prix que son spectacle soit cru et être admiré, pour le bien de sa gestion émotionnelle, à tel point qu’il est prêt à dire et à faire presque n’importe quoi, comme se faire passer pour la victime par exemple.

Malheureusement, il n’est pas rare que les spectateurs de ce spectacle dramatique ne voient pas l’ensemble du tableau ou ne s’intéressent pas assez à l’histoire pour la comprendre. Beaucoup prennent le parti du pervers narcissique.

De cette façon, le narcissique reçoit la fausse confirmation qu’il a raison et qu’il est bon, et que vous avez tort et que vous êtes mauvais. Ainsi, son estime de soi est restaurée et ses sentiments de honte et d’inadéquation sont gérés. Tout est donc bien qui finit bien. Sauf pour ceux qui ont été blessés, mais qui se soucie d’eux, n’est-ce pas ?

Si vous le dénoncez pour ses conneries ou s’il soupçonne que vous pouvez voir à travers son écran de fumée, il dira que c’est vous ou d’autres qui sont toutes ces choses. Ou que tout cela est faux et absurde pour écraser l’autre et maintenir son emprise.

Il dira qu’il est honnête, attentionné et authentique, et que vous ne comprenez pas ces choses, que vous faites vous-même de la projection psychologique. Parce que les personnes ayant des tendances narcissiques peuvent aussi s’intéresser à la psychologie humaine. Ils peuvent apprendre tous ces termes, mais ils ne comprennent souvent pas le sens ou comment les appliquer correctement. C’est seulement une autre technique de manipulation pour eux. Ils sont prêts à tout pour ne pas accepter la réalité et devenir une personne décente, mais ils savent très bien jouer pour donner l’impression que c’est le cas.

La victime face à la projection du pervers narcissique

La vérité est que la projection émotionnelle est une arme de manipulation très destructrice puisqu’elle devient avec le temps une forme de détournement cognitif, ce que nous appelons également le gaslighting. La victime de cette manipulation perverse aura parfois de la difficulté la s’échapper de son emprise. Surtout dans le cas d’une relation amoureuse toxique construite sur la dépendance affective.


📌 Lire aussi : Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique


Les autres ne la voient pas, ne la comprennent pas, et souvent, la victime non plus. Si vous êtes victime d’un abus émotionnel sous la forme de messages contradictoires provenant de la projection du PN, il est fort probable que vous ne vous rendiez même pas compte que vous êtes maltraité.

Si vous êtes victime de ce jeu de manipulation, vous ressentirez les symptômes suivants :

  • Confusion. Vous vous demanderez continuellement ce qui s’est passé ? Qu’est-ce qui a mal tourné ? Qu’est-ce que j’ai fait ? Comment puis-je réparer cela ? Et vous cherchez les réponses auprès de l’agresseur. Oui, il vous donnera des réponses, mais seulement celles qui vous blesseront et vous embrouilleront davantage.
  • Concentration extrinsèque. Vous passez d’innombrables heures à vous concentrer sur les pensées, les sentiments et les comportements de l’autre personne. Dans ce processus, vous n’écoutez pas votre propre voix interne, vos sentiments et votre intuition. Vous commencez à évaluer votre vie en fonction des actions de l’autre personne. Comme l’autre personne a une personnalité fragmentée, vous ne trouverez jamais la stabilité dont vous avez besoin en vous concentrant dans cette direction.
  • Perte de soi. Comme l’autre personne ne valide jamais votre réalité, vous cessez de la valider vous-même. Vous commencez à douter de votre propre expérience, et finalement vous perdez complètement le sens de la réalité.

Si vous êtes sujet à ce type de problème, vous devez faire quelque chose pour vous sauver. La première chose à faire est de cesser d’écouter l’autre personne et de commencer à écouter votre propre voix intérieure. Il est important que vous appreniez à changer les modèles de communication auxquels vous avez été conditionné afin de sortir de l’emprise.


📌 Lire aussi : 12 signes que vous souffrez du syndrome de stress post-narcissique


Comment se protéger de la projection psychologique du PN ?

Les personnes narcissiques se considèrent comme exceptionnellement douées et se sentent donc autorisées à profiter des autres. Elles ne possèdent pas de limites saines, et n’aiment pas non plus que les autres fixent des limites à leurs intrusions.

Le narcissique veut toujours qu’on lui dise « oui ». Il veut que l’on soutienne ses idées et ses opinions. Le fait que l’on accepte ce qu’il dit ou fait est une preuve de contrôle et cela signifie que son influence ou son pouvoir sur les autres est intact. Le mot « NON » est donc l’un des meilleurs chemins de contre manipulation qui existent pour neutraliser ce manipulateur ou cette manipulatrice.

Bref, il est essentiel d’établir des limites solides autour des narcissiques. Décidez des comportements que vous êtes prêt à accepter et de ceux que vous n’acceptez pas. Vous n’avez pas besoin de donner une raison ou une explication.

Les narcissiques peuvent vous insulter davantage, se disputer avec vous ou essayer de vous convaincre que vous réagissez de manière excessive ou que vous les traitez injustement. C’est encore de la projection dans l’objectif de mieux vous manipuler.

Il est probable qu’il utilisera toute une série d’approches pour tenter de vous culpabiliser, de vous intimider ou de vous troubler. Bien que leur pression puisse être désagréable, vos limites ne sont pas sujettes à discussion ou à un vote. L’établissement de limites saines peut vous aider à vous sentir plus fort, plus calme, plus sûr et moins accablé. Vous avez le droit de quitter toute interaction malsaine avec une autre personne à tout moment. Vous n’avez pas besoin de permission.

Réagir émotionnellement à un narcissique augmente le risque qu’il vous rabaisse encore plus. Il est donc essentiel de garder votre calme et de vous recentrer sur vous-même. Il s’agit de réduire l’importance que vous accordez à un narcissique.

Bien sûr, les narcissiques sont passés maîtres dans l’art d’exciter les autres, si bien que parfois, malgré vos meilleures intentions, vous réagirez. Mais quand vous le pouvez, mieux vaut vous excuser, changer de sujet ou mettre votre réaction de côté jusqu’à ce que vous puissiez y faire face plus tard.


🎁 Ebook gratuit : Guide des stratégies d’urgence pour quitter un homme pervers narcissique et/ou violent


Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube ou ma page Facebook sur lesquelles je vous partage plus de conseils. Pensez à liker aussi, c’est important pour le développement de ma chaine.

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales

Articles recommandés :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2726 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici