Suis-je le pervers narcissique ou la victime ?

Citation Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?

Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?

Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui (elle) ? Et si le problème venait de moi et que c’était à cause de moi que nous étions tous les deux dans cette tourmente ? Suis-je le pervers narcissique ou la victime ?

Suis-je-narcissique ?

Selon mon expérience et les psychologue spécialisés en relations d’emprise – qu’elle soit amoureuse, familiale, amicale ou professionnelle – il est assez fréquent que les victimes d’abus narcissiques – hommes ou femmes – commencent à se demander si c’est elles qui sont narcissiques.

Premièrement, si vous vous questionnez à savoir si vous êtes pervers narcissique ou non, il y a de fortes chances que vous ne le soyez pas. Les narcissiques ne s’inquiètent pas d’être narcissiques et si vous avez la capacité de réfléchir à cette question, il y a de fortes chances que vous ne l’êtes pas.


📌 À lire aussi : 19 signes que votre partenaire ne vous respecte pas et que vous devez absolument connaitre


Deuxièmement, les narcissiques n’ont généralement pas de problème à être qualifiés de narcissiques, car ils trouvent justifié d’avoir droit à plus de choses que le reste du monde. Le droit et la supériorité ne sont pas des traits négatifs dans leur esprit. Ils manquent d’empathie et ne se soucient pas de savoir si leur comportement est dérangeant ou abusif envers les autres. Ils ne reconnaissent même pas qu’ils sont abusifs ou agressifs, car les sentiments des autres leur importent peu, à moins qu’ils ne leur servent d’une manière ou d’une autre.

Pour faire simple, si vous vous sentez coupable, vous questionnez et vous tourmentez d’être le méchant dans l’histoire, c’est un signe plus qu’évident que ce n’est pas vous le méchant de l’histoire.

Pourquoi la victime croit qu’elle est narcissique ?

Le narcissique aime prendre le rôle de la victime pour mieux culpabiliser la vraie victime. Si vous avez été exposé assez longtemps à l’abus narcissique d’un parent ou d’un amoureux, votre conditionnement vous a déjà appris à prendre la responsabilité, à vous autodétruire et à vous excuser pour tout – même pour des choses que vous n’avez pas faites. On vous fait croire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous, que vous êtes fou, irresponsable et narcissique. Il exploite votre faible estime de soi et vous fait douter de vous-même.

On vous fait croire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous, que vous êtes fou, irresponsable et narcissique. Il exploite votre faible estime de soi et vous fait douter de vous-même.

La projection psychologique du narcissique sur sa victime

Les narcissiques sont très doués pour rejeter la faute sur les autres et ils le font généralement en projetant leurs traits négatifs sur vous. S’il vous dit que vous êtes égoïste, il est fort probable que c’est lui qui l’est. S’il vous qualifie de collant ou d’abusif, cela en dit long sur sa codépendance et son comportement agressif.

En se projetant, ils accomplissent deux choses à la fois :

  • Ils rejettent toute responsabilité pour leur comportement sur vous.
  • Ils vous font vous sentir mal dans votre peau.

🔊 Vidéo recommandée : Suis-je folle ? Pourquoi le pervers narcissique veut vous faire douter de vous


Le narcissique utilise vos réactions contre vous

Le narcissique est conscient de son narcissisme et il l’utilise contre vous à chaque fois que cela est possible. Il sait que vous êtes empathique. C’est probablement l’une des principales raisons pour lesquelles il passe du temps avec vous. Ils savent que vous êtes prêt à changer et à vous adapter, et ils se servent de votre gentillesse.


📌 À lire aussi : Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique


Votre déception, votre colère et votre indignation sont toutes des réactions justifiées qui seront utilisées contre vous. Une personne peut vous crier dessus pendant des semaines, mais si vous lui répondez une fois, on en reparlera encore et encore, en vous dépeignant comme une personne agressive, indisciplinée, impatiente et incapable de communiquer avec assurance, et en vous rendant responsable de tous les maux de la relation.

Ils vous traiteront de fou en énumérant tous les événements où vous avez essayé de vous défendre. Ils vous feront douter de votre propre mémoire et de votre santé mentale, déformant le passé et faisant comme si rien ne s’était passé.

Ils mentent sur ce qu’ils ont dit et le font si efficacement que vous commencez à douter de vous. C’est alors qu’il est extrêmement facile de vous dire que vous êtes narcissique et que vous êtes responsable de tout ce qui se passe. Et comme vos attentes sont différentes de ce qu’ils vous font faire – comme croire en une communication calme et non-violente – vous commencerez à croire que vous êtes allé trop loin cette fois-ci, et que vous méritez donc leur traitement.


🔊 Vidéo recommandée : Pourquoi le manipulateur pervers narcissique m’a-t-il choisie moi ?


Une campagne de dénigrement contre vous

Les personnes présentant des traits de perversions narcissiques ont souvent besoin de maintenir leur image de perfection afin de continuer à susciter l’admiration des autres. Pour ce faire, elles peuvent essayer de vous faire mal paraître. Si vous commencez à pointer les problèmes ou à remettre en question leur comportement, elles commenceront à détruire votre image avec une véritable campagne de dénigrement contre vous.

Commérage du narcissique

En racontant à vos proches des histoires qui déforment les faits sur votre comportement « nuisible » ou « instable », le narcissique tente de vous discréditer. Pire encore, lorsque vous réagissez avec colère, il peut utiliser votre réponse pour étayer ses mensonges. Ainsi, il gagne le soutien de vos proches en insistant sur le fait qu’il n’a que votre intérêt à cœur. Ensuite, lorsque vous essayez d’expliquer l’abus, vos proches peuvent se ranger de son côté.

Vous espérez que vos amis et vos proches vous croient, mais malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

Vos proches peuvent ne pas douter de votre conviction d’avoir été maltraité, mais ils peuvent remettre en question votre perception des événements. Vous savez seulement que vous vous sentez confus, bouleversé ou même coupable de vos « erreurs ».

Ce doute peut être doublement nuisible. Non seulement il démolit votre foi en vos proches, mais il peut vous amener à vous demander si les abus ont bien eu lieu après tout. Du coup, vous vous questionnez sur vos réactions et remettez en question votre perception de la réalité.

Le narcissique vous isole dans une bulle

Lorsque vos proches ne vous écoutent pas, vous vous sentez probablement très seul. Cela vous rend vulnérable à une nouvelle manipulation. La personne qui vous maltraite peut vous ramener dans son emprise avec de la gentillesse, voire des excuses, ou en prétendant que la maltraitance n’a jamais eu lieu. Vous êtes plus susceptible de douter de vos perceptions de la violence lorsque vous ne pouvez en parler à personne.

Si vos proches vous tendent la main pour vous dire que vous avez fait une erreur et vous encourager à donner une autre chance à votre partenaire narcissique, vous pourriez finir par le faire simplement pour retrouver ce lien avec eux.

Toute forme d’abus peut avoir des conséquences importantes sur la santé émotionnelle et physique. Si vos proches doutent encore de vous ou vous disent d’aller de l’avant, vous risquez de ne pas vous sentir écouté ni soutenu. Il peut alors être difficile de refaire confiance aux gens, et vous vous sentirez isolé et seul. La discussion se poursuit dans les commentaires (sur YouTube) !

Que vous commenciez tout juste à remarquer les premiers signes d’abus narcissique ou que vous essayiez encore de donner un sens à une relation que vous avez déjà quittée, l’accompagnement que je vous offre peut vous aider à guérir et à reprendre votre pouvoir.

Pour aller plus loin et mieux comprendre l’emprise :

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube  ou ma page Facebook  sur lesquelles je vous partage des conseils pour sortir d’une relation avec un pervers narcissique ou/et de la violence conjugale.

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !