Pourquoi le codépendant et le narcissique s'attirent-ils ?

Citation Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique

Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique

Toutes les relations peuvent être difficiles, mais associez un co-dépendant (dépendant affectif) et un narcissique, la relation deviendra toxique. C’est le cas classique des opposés qui s’attirent. Mais pourquoi les deux s’attirent-ils comme des papillons de nuit vers une flamme, alors qu’en apparence ils semblent si incompatibles ? D’où viennent la codépendance et le narcissisme ?

Attraction entre dépendant affectif et pervers narcissique

Le terme « codépendance » n’est pas nouveau, mais au fil du temps, les recherches ont montré qu’il pouvait provenir de différents types d’éducation dysfonctionnelle. Il est devenu évident que toute personne ayant été élevée dans une famille dysfonctionnelle pouvait développer une codépendance. Des familles où il y a :

  • Des abus ou de la violence psychologique ou physique.
  • Négligence envers les besoins émotionnelles de l’enfant.
  • Honte et blâme.
  • Des attentes irréalistes de la part des parents à l’égard des enfants.

📌 Recommandé pour vous : Les rencontres en ligne sont un terrain de chasse pour les narcissiques : Comment se protéger à l’ère des rencontres modernes. 


Les enfants de ces familles peuvent grandir sous une pression et un stress importants. En grandissant, l’enfant commence à croire qu’il a sa part de responsabilité dans les problèmes du foyer. Maintenant à l’âge adulte, le dépendant affectif continuera à avoir besoin d’attention et d’approbation, tout en essayant de supprimer son sentiment intérieur d’indignité et de culpabilité.

Étonnamment, il y a plus de points communs entre ces deux opposés qu’on ne le pense souvent. Le trouble de la personnalité narcissique (TNP) semble se développer chez les personnes qui ont vécu le même type d’enfance dysfonctionnelle.

Cependant, ce ne sont pas les similitudes qui attirent les codépendants et les narcissiques l’un vers l’autre. Ce sont leurs différences qui les attirent et créent une connexion apparemment harmonieuse, bien que la période de lune de miel soit souvent de courte durée.

Quelle est la différence entre le codépendant et le narcissique ?

Le codépendant est le « réparateur » ou le « complaisant » de la relation. Les codépendants sont des personnes qui comptent beaucoup sur l’approbation des autres et sacrifient leur bonheur pour faire plaisir à leurs proches. Ils ont une faible estime de soi et un besoin constant de plaire aux autres. Ils sont souvent trop attentionnés au point de faire passer les autres avant eux-mêmes et ils ont une mauvaise communication lorsqu’il s’agit de se défendre, d’expliquer ses sentiments ou d’établir des limites.

Les narcissiques, quant à eux, vivent une histoire d’amour intense avec eux-mêmes. Ils sont généralement considérés comme les « contrôleurs » ou les « preneurs » de la relation. Ils sont égocentriques, égoïstes, manipulateurs, insensibles et manquant cruellement d’empathie. Les narcissiques se considèrent comme meilleurs que les autres, croyant souvent que les règles ne s’appliquent pas à eux et que ce qui compte le plus est le respect et la conformité des autres.

Comprenez qu’il y a plusieurs niveaux de narcissisme et la relation peut être améliorer si les 2 partenaires font preuve de collaboration, de bonne volonté et que la relation est faiblement toxique. À l’extrémité, nous parlerons davantage de pervers narcissique et de relation d’emprise émotionnelle hautement toxique.


📌 À lire aussi : Quand le pervers narcissique est un prince charmant : comment sortir du piège ?


Même s’ils ont pu avoir des problèmes similaires pendant leur éducation, leurs résultats semblent être tout à fait opposés. Les dépendants émotionnelles sont excessivement attentifs et hyper-concentrés sur les autres. Les narcissiques ne se soucient que d’eux-mêmes et dépendent des autres pour renforcer leur estime de soi. Il est toutefois intéressant de noter qu’il existe des liens entre les deux situations.

Par exemple, les deux peuvent ressentir :

  • Le besoin d’avoir le contrôle.
  • La honte liée à leur éducation.
  • Un manque de limites dans les relations.
  • Le déni de leur comportement.
  • Un besoin de validation de la part des autres.
  • Un manque d’estime de soi.

Les narcissiques ont besoin de l’attention et de l’approbation des autres, tout comme les codépendants, mais ces derniers ne partagent pas les mêmes niveaux d’empathie. Les narcissiques peuvent d’une certaine façon entrer dans la catégorie des dépendants affectifs, bien que les codépendants ne soient généralement pas liés au narcissisme.

Pourquoi le dépendant affectif et le narcissique s’attirent-ils ?

Même si leurs comportements sont opposés, leur objectif reste le même : être aimé. Ils s’épanouissent tous les deux grâce à ce que l’autre apporte. La relation n’est pas toujours agréable, mais chacun y trouve son compte. C’est pour cela qu’il est difficile d’arrêter et de quitter ce genre de relation.

Pour le narcissique, c’est quelqu’un qui le complimente, qui répond à ses besoins, qui lui cède et qui prend soin de lui, tout en gonflant son ego et son sens du droit.

Pour les codépendants, c’est le charme, l’attention excessive et le bombardement d’amour « love bombing » que leur accordent les narcissiques au début de leur relation.

Les deux jouent un jeu de rôle où ils satisfont les besoins de l’autre au début jusqu’à ce que les traits de leurs conditions commencent à se manifester et que les problèmes commencent à se faufiler.  Dans ce cas, la relation peut finir par être extrêmement toxique.

Les deux partenaires commencent à révéler leurs véritables schémas de comportement. Une fois que le narcissique est sûr de l’amour et de l’attachement du codépendant, il perd son charme et se concentre davantage sur lui-même. Pour le dépendant affectif, cela peut être dévastateur. En retour, le dépendant augmente son besoin d’approbation et se sacrifie davantage pour regagner l’attention du narcissique.

Nous observerons souvent le triangle dramatique (triangle de Karpman) dans ce type de relation. C’est un scénario relationnel typique entre victime, persécuteur et sauveur. Le triangle dramatique est à la base des jeux psychologiques de manipulations qui se jouent entre deux personnes capables de jouer alternativement les trois rôles.

La relation entre le narcissique et le codépendant est une danse dangereuse, mais comme le dit le vieil adage, il faut être deux pour danser le tango.

Même si l’un ou l’autre, ou les deux ne sont pas heureux dans la relation, ils peuvent avoir du mal à comprendre quel est le problème, car ils sont tous deux tellement absorbés par le fait de combler les vides de leur enfance.

Pour aller plus loin :

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube ou ma page Facebook sur lesquelles je vous partage plus de conseils.

À bientôt !

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2529 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !