Comment faire pour sortir de l'emprise d'un parent narcissique ?

Citation 5 conseils pour sortir de l’emprise d’un parent narcissique

5 conseils pour sortir de l’emprise d’un parent narcissique

Être élevé par un parent narcissique est une violence émotionnelle et psychologique qui a des séquelles débilitantes et durables sur les enfants. Elle passe souvent inaperçue aux yeux des professionnels, car les narcissiques peuvent être charmants dans leur présentation, affichant une image de la façon dont ils souhaitent être perçus par l’entourage, parfois même auprès des enfants de la même famille.

Le trouble de la personnalité narcissique se caractérise par deux traits de personnalité très distincts : il est extrêmement égocentrique d’une part, et d’autre part il a une grande immaturité émotionnelle. Un parent narcissique peut être défini comme une personne qui vit à travers sa progéniture, la possède et/ou s’engage dans une compétition malsaine avec elle.

Père narcissique

Très souvent, le père ou la mère narcissique perçoit l’indépendance de son enfant comme une menace et contraint l’enfant à vivre dans l’ombre du parent, avec des attentes déraisonnables. Dans une relation parentale narcissique, l’enfant (y compris l’enfant adulte) est rarement aimé simplement pour être lui-même ou elle-même.


📌 À lire aussi : La résilience : 7 étapes pour passer du cœur blessé au cœur guéri


Comment la parentalité narcissique affecte-t-elle les enfants ?

Le narcissisme est un trouble du spectre, allant de traits de faible intensité que nous avons tous à un certain degré à un trouble de la personnalité narcissique à part entière. Les styles de vie et les histoires diffèrent, mais ils brandissent tous les mêmes bannières émotionnelles. Plus le niveau des traits est élevé, plus les dommages causés aux enfants sont importants.

Compte tenu de mes recherches et de mon expérience professionnelle et personnelle, je souhaite vous informer et vous sensibiliser à la façon dont ce trouble nuit aux enfants. C’est une sacrée liste. Il faut un sérieux travail de rétablissement pour aller mieux et se sentir mieux.

  • L’enfant ne se sent pas écouter et ne comble pas ses besoins émotionnelles de base.
  • Les sentiments et la réalité de l’enfant ne seront pas reconnus.
  • L’enfant sera traité comme un accessoire du parent, plutôt que comme une personne.
  • L’enfant sera plus apprécié pour ce qu’il fait (généralement pour le parent) que pour ce qu’il est en tant que personne.
  • L’enfant ne sera pas encouragé à développer son propre sentiment d’identité.
  • L’enfant se sentira critiqué et jugé, plutôt qu’accepté et aimé.
  • L’enfant se sentira utilisé et manipulé.

L’enfant n’aura pas de modèle de relations émotionnelles saines.

De nombreuses études ont été menées sur le sujet de la parentalité narcissique et de son impact sur la progéniture. La plupart des enfants ne sont pas conscients du dysfonctionnement de leur parent narcissique, car ils acceptent naturellement la fausse perception de la réalité de leur parent narcissique.

  • L’enfant n’apprendra pas à identifier ses propres sentiments ou à leur faire confiance et grandira en doutant de lui-même.
  • L’enfant apprendra que son apparence est plus importante que ses sentiments.
  • L’enfant apprendra à garder des secrets pour protéger ses parents et sa famille.
  • L’enfant apprendra à ne pas faire confiance aux autres.
  • L’enfant n’apprendra pas à prendre soin de lui-même.
  • L’enfant n’apprendra pas à fixer des limites appropriées à ses relations.

L’impact du parent narcissique sur son enfant à l’âge adulte.

À l’adolescence, lorsque l’esprit critique entre en jeu, combiné à l’influence accrue de ses autres relations et que l’enfants essaie de définir son identité, les choses commencent à changer. Un parent aux pratiques saines considère ce processus comme une progression naturelle pour devenir un adulte, mais un parent narcissique considère cette transformation comme une menace. En conséquence, le parent narcissique se retire complètement pour culpabiliser ou tente de contrôler l’adolescent en le dégradant ou en l’humiliant.

Enfant triste

Mais ce n’est que le début. Lorsque l’adolescent devient adulte, les années de parentalité narcissique révèlent des conséquences bien plus dévastatrices. Derrière les portes closes, ils ressentent l’étouffement de soi et luttent contre la solitude et la douleur. Le narcissique n’étant pas responsable de ses propres erreurs ou de son comportement, l’enfant croit qu’il est à blâmer et qu’il a raté son enfance. Il évolue en croyant qu’il n’est pas digne et qu’il n’est pas aimable, car si son parent ne peut pas l’aimer, qui le fera ?

  • Il aura une mauvaise estime de soi.
  • Il aura peur d’être vrai, puisqu’il a appris que l’image est plus importante que l’authenticité.
  • Il risque de devenir co-dépendant
  • Il recherchera la validation externe plutôt que la validation interne.
  • Il deviendra soit très performant, soit autosaboteur, soit les deux.
  • Il développera des dépendances autodestructrices (alcool, drogue, malbouffe, sexualité à risque, etc.)
  • Il cherchera et attirera de façon inconsciente des relations toxiques à l’image de sa relation avec le parent narcissique.

🔊 Vidéo recommandée : Attirée par les « bad boys » et les relations toxiques, que faire ?


Comment sortir de l’emprise d’un parent narcissique ?

Vivre avec un parent pervers narcissique est un vrai combat, et s’en défaire est extrêmement compliqué, car cela peut rapidement nous faire perdre tous nos repères, toute confiance en soi. À l’âge adulte, il est important de faire un travail de reconstruction. Un individu qui a une bonne image de soi retrouvée, une stabilité, pourra trouver la bonne position par rapport au parent toxique.

En somme, il faut partir ou agir, mais surtout parvenir à se défaire de cette emprise, qui parfois relève de la manipulation affective. Le parent toxique peut se faire passer pour la victime, ou se montrer comme s’il avait besoin de l‘autre. Dans les 2 cas, c’est pour mieux culpabiliser et maintenir son emprise.


📌 À lire aussi : Les conséquences d’avoir été élevé par des parents narcissiques et comment s’en sortir


Soit on s’éloigne du parent toxique, on prend nos distances, on coupe les ponts, mais sans culpabiliser. Voici 5 conseils pour sortir de l’emprise d’un père ou d’une mère narcissique :

  1. Reconnaissez que votre santé et votre bien-être doivent passer en premier. En grandissant, vous avez peut-être été prompt à essayer de faire plaisir à vos parents – à tel point que vos propres besoins et désirs vous semblent encore secondaires aujourd’hui. À l’âge adulte, vous vous rendez peut-être compte que vous avez donné à ce parent tout ce que vous pouviez pour stimuler leur ego et les valider, et que vous avez besoin de vous faire passer en premier pour une fois.
  2. Apprenez à vous détacher et à créer des limites. Pour vous désengager véritablement et vous forger une identité en dehors de l’ombre de votre parent, vous devrez apprendre à vous détacher, ce qui signifie essentiellement ne pas réagir aux choses dites ou faites par le narcissique. À cette fin, créez des limites saines. Si cette stratégie ne fonctionne pas et que le parent narcissique harcèle continuellement l’enfant adulte, il est probablement temps d’envisager de ne plus avoir de contact, mais c’est une décision très difficile à prendre. Le processus peut prendre un certain temps.
  3. Essayez de ne pas être conflictuel, mais fixez des limites claires. Confronter un narcissique avec une liste exhaustive de ses erreurs parentales peut aggraver la situation. Les narcissiques sont connus pour ne pas accepter la critique. Les narcissiques ne se tiennent pas pour responsables et ne sont généralement pas en mesure de faire preuve d’empathie, de sorte qu’une confrontation n’est qu’un prélude à davantage de douleur, de déception et d’angoisse. Faites valoir votre point de vue sans blâmer ni accuser, puis respectez-le en vous imposant des limites solides.
  4. Une fois que vous avez fixé vos limites, ne revenez pas en arrière. Acceptez que votre parent puisse rendre extrêmement difficile le fait d’initier une rupture. Gardez à l’esprit qu’il y a de fortes chances que votre parent ne respecte pas votre désir de mettre fin à la relation. C’est parce que les narcissiques considèrent généralement leurs enfants comme des prolongements d’eux-mêmes plutôt que comme des individus ayant leurs propres besoins. Ne succombez pas au harcèlement, à l’apitoiement, aux menaces, à la culpabilisation ou à toute autre forme de manipulation.
  5. Ne vous rendez pas responsable de l’état de votre relation. Les enfants de parents narcissiques ont généralement une longue histoire d’auto-culpabilisation et de recherche de la faute en eux-mêmes. C’est parce que leurs parents les ont manipulés pour obtenir cette réaction. Maintenant que vous êtes adulte, il est essentiel que vous vous déculpabilisiez et que vous reconnaissiez que c’est le comportement de votre parent – et non quelque chose que vous avez fait – qui vous a obligé à prendre du recul par rapport à votre relation.

📌 Recommandé : 4 étapes de libération émotionnelle pour guérir les cicatrices de la violence


Après la rupture avec le parent narcissique, l’auto-compassion inconditionnelle est très importante.

Vous vous êtes bien débrouillé jusqu’ici, en traversant une enfance très difficile. Vous n’avez probablement jamais reçu la compassion dont vous aviez besoin et que vous méritiez. Pour vous remettre d’une telle enfance, il faut que vous vous accordiez cette compassion à vous-même. Incarnez votre propre parent idéal envers vous-même. Ne soyez pas si dur avec vous-même. Lorsque vous vous sentez dépassé par la vie, faites une pause et soyez gentil avec vous-même.

Auto-compassion

En grandissant avec un père ou une mère narcissique, vous n’avez probablement jamais appris qu’il est normal de faire des erreurs. Il est temps d’apprendre ce fait. Vous n’êtes qu’un être humain, pardonnez-vous et passez à autre chose.


📌 Recommandé : 4 prises de conscience pour se libérer de la pollution mentale après une relation toxique


Pardonnez-vous également d’avoir fait confiance à votre parent et à d’autres personnes qui vous ont maltraité. Pardonnez-vous toute relation malsaine que vous avez eue, vous ne saviez pas à quoi ressemblait une relation saine.

Mettre fin à une relation avec un parent narcissique

Comment mettre fin à une relation avec un parent narcissique ? Dans la lignée de notre précédente vidéo, Francis Machabée, fondateur du site sur lequel vous êtes en ce moment, nous offre sur ma chaine YouTube un entretien exceptionnel face à la manipulation parentale. Il nous livre son expérience qui est très puissante afin de donner l’impulsion qui peut vous aider à vous émanciper également et à aller vers de belles relations !

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube  ou ma page Facebook  sur lesquelles je vous partage des conseils et d’autres entretiens comme celui-ci.

Pour aller plus loin  :

À bientôt !

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2523 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !