Oser c'est faire !

Citation Oser c’est faire !

Oser c’est faire !

Dédicace à celles et ceux qui comme moi n’osent que trop peu dans certains cas…

Car oui au fond on aimerait bien se laisser s’exprimer d’avantage dans des moments clefs de nos vie.

Comme :

  • Aller voir cette personne qui nous plaît et lui dire ce qu’on a sur le cœur et ne plus être uniquement à la regarder de loin, à laisser l’imagination faire le reste.
  • Ne pas se laisser faire face à cette personne qui nous importune depuis trop longtemps et ne plus se laisser marcher sur les pieds.
  • Ne plus ouvrir la porte au manque de respect de la part d’autrui.
  • Dire à sa famille nos réelles intentions de vie.
  • Jouer de cet instrument qui nous inspire depuis des années.
  • Changer de boulot car celui actuel ne nous correspond plus.

Et pleins d’autres exemples encore qui traduisent que toi comme moi, dans des moments importants, nous n’osons pas nous écouter. Cette petite voix coincée au fond de nous qui ne demande qu’a sortir.

Alors oui il faut oser dans la vie mon coco !

C’est joli dit comme ça mais comment procéder concrètement quand il y a un blocage inconscient qui t’empêches de faire ?

1 l’identification

D’où provient ce manque d’audace qui te paralyse?

Peut être manques-tu de confiance en toi…

silhouette-936715_1280

  • Tu sais ne pas se sentir à la hauteur de pouvoir accomplir quelque chose.

De se dire « non, je ne suis pas assez bon pour ça… »

Avec les conséquences d’être souvent derrière les autres et ne pas prendre d’initiative.

Parfois même se raconter des histoires en s’auto-flagellant. Et dans certaines situations ce sont les autres qui te disent quoi faire et comment, et tu te laisse balader.

  • Ou y vois-tu cette personne confiante à l’épreuve des balles de la vie, arborant un costume de super hero.ine et prêt.e à affronter toutes les situations. Prenant les choses en main avec force et détermination.

Peut être une mauvaise estime de toi…

Que ressens-tu en te regardant face au miroir :

  • T’arrive t-il de baisser les yeux, voir même ne pas oser te regarder.. ?

Tu peux aussi ne pas te trouver pas assez bien pour quelqu’un, ce qui peut ruiner tes relations amoureuses.

Beaucoup de personnes n’acceptent pas leur corps et se trouve moche.

Il m’arrive de voir des gens qui plaisent physiquement en général et pourtant à cause d’un petit détail, ne sont pas satisfait de leurs images.

« non mais tu as vu mes poignets d’amour ? » ou bien « j’ai un peu de bide, ça fait moche… »

Merci les magazines ou Instagram pour nous faire culpabiliser…

  • Ou au contraire, est-ce que tu y voit le reflet de quelqu’un qui s’aime pleinement et qui se considère comme un humain avec des droits et des sentiments que les autres doivent respecter ?

2 Les origines

Ne pas oser peut venir de la façon dont tes parents (ou figures parentaux) t’ont éduqué durant ton enfance. Je rappel néanmoins qu’on est pas là pour blâmer quelqu’un, juste identifier la provenance.

Identifie par exemple si dans une situation nouvelle ils avaient tendance à :

  • Te laisser te  » débrouiller  » seul.e et développer ton autonomie ?
  • T’assister d’une manière trop appuyée ?

Et surtout comment tu as vécu ces situations.

Pour ma part quand j’étais petit (je me souviens plus de l’âge, je me fait vieux) ma mère m’emmenais dans le métro parisien et me laissait souvent me débrouiller pour que je puisse me repérer et trouver notre chemin en étant juste derrière moi pour pas que je me perde.

Par contre mon père n’est pas du genre rassurant ni à être rassuré, donc j’ai aussi « assimilé » cette partie de lui.

A l’adolescence et une fois adulte, les conséquences se répercutent de différentes manière et dans des situations variées.

Pour connaître l’origine, tu peut aussi te rappeler si tu as souvent eu des réprimandes pour avoir osé.e faire des choses, ou eu de mauvaises expériences qui t’ont traumatisés.

Si tu as été trop protégé.e, tu auras moins tendance à assumer les difficultés par toi même.

3 Que faire ?

Maintenant que tu as repéré les bases du fait que tu n’ose pas dire ou faire dans certaines situations, prends ton courage à deux mains !

impossible-4505790_1280

Regarde tes peurs en face et remercie-les pour les messages qu’elles t’apportent. Mais maintenant tu es détérminé.e à aller de l’avant.

« Tout ce que tu as toujours voulu est de l’autre coté de la peur »
– George Aldair.

Te respecter et t’aimer est le plus beau cadeau que tu puisse te faire. C’est vraiment la base. A partir de là tu saura prendre les bonnes décisions au moment opportun.

Si tu vis que pour les autres ou en accordant trop d’importance aux avis extérieur, penses-tu que ta vie sera pleine de joie et équilibrée ?

Dans les moment de doute, regarde au fond de ton cœur, la réponse s’y trouve.

En pleine tempête émotionnelle, recentre toi. Prend de grandes inspirations pour t’aider a calmer ton stress ou ton anxiété.

On me dit tout le temps que je suis très calme et que je me laisse rarement submerger par mes émotions, mais apprendre à me gérer et me respecter fut un travail de plusieurs années, néanmoins dont les résultats en valent la chandelle !

Tu peux te procurer mon guide numérique « Arrête de dire oui à tout et commence à te respecter ! » qui contient d’avantage d’informations sur ce sujet ainsi que des exercices pratiques.

Ça te permettra de t’aider dans ton parcours, de solidifier tes bases de compréhension et de mettre en place des solutions.


📌Tu trouveras mon guide sur mon site ici.


Bonne lecture !

A bientôt.

Doc Djé.
Faux médecin mais très patient.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2256 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !