Les différents niveaux de dépendance affective

Citation Le spectre de la dépendance affective et l’impact sur votre vie amoureuse

Le spectre de la dépendance affective et l’impact sur votre vie amoureuse

La plupart des partenaires romantiques dépendent l’un de l’autre dans une certaine mesure. Le soutien émotionnel est l’un des grands avantages d’avoir des relations. Lorsque vous êtes confronté à des difficultés ou au stress de la vie, votre partenaire peut vous apporter empathie et réconfort en écoutant vos problèmes et en validant vos sentiments.

Il est normal de se tourner vers son partenaire pour obtenir un soutien émotionnel et des conseils, surtout dans une relation à long terme. Cependant, la dépendance émotionnelle constitue une limite au soutien. Cette dépendance totale à l’égard d’une autre personne peut finir par nuire à votre relation et à votre bien-être général.

Le spectre de la dépendance affective

Il peut être utile de considérer la dépendance affective comme un spectre. Si nous décomposons la dépendance dans nos relations en différents niveaux : l’indépendance affective se situe à une extrémité,  l’interdépendance se situe au milieu et il y a la dépendance affective qui se situe à l’autre extrémité du spectre.


📌 À lire aussi : Ce petit détail ruine vos relations sentimentales 


L’indépendance affective

Dans l’ensemble, tout le monde aime les partenaires indépendants, ceux qui sont motivés, qui ont leur propre esprit et qui peuvent prendre des décisions pour eux-mêmes. Un certain degré d’indépendance est nécessaire si vous voulez avoir une relation saine. Cependant, être trop indépendant peut nuire à votre couple.

La communication dans le couple est vitale et, pour qu’elle fonctionne, un certain niveau de vulnérabilité est requis de la part de tous les partenaires. Une communication efficace exige que vous fassiez tomber certains de vos murs et que vous laissiez votre partenaire entrer. Le fait d’être trop indépendant peut grandement affecter cette communication, car si vous êtes trop indépendant, vous risquez d’exclure votre partenaire sur le plan émotionnel.

Lorsque vous êtes trop autonome, il est fort possible que vous soyez excessivement ferme dans vos décisions et que vous rejetiez l’aide de votre partenaire. Lorsque, sur une longue période, vous prenez des décisions indépendantes – sur des questions qui vous concernent, vous et votre partenaire – et que vous avez du mal à accepter ses soins et son attention, il ou elle peut interpréter le message de la mauvaise façon. Cela peut mettre votre relation à rude épreuve.


📌 À lire aussi : 5 façons de créer une réelle connexion émotionnelle avec son partenaire


Lorsque vous vous engagez dans une relation, il est nécessaire que vous appreniez à travailler avec votre partenaire pour construire une relation d’interdépendance.

L’interdépendance

L’interdépendance – également connue sous le nom de dépendance mutuelle – est la solution à l’indépendance excessive dans une relation. Elle est considérée comme un juste milieu entre une trop grande indépendance et une dépendance excessive dans une relation.

L’interdépendance se produit lorsqu’il y a un équilibre entre soi-même et son partenaire. Une relation interdépendante est une relation dans laquelle deux personnes fortes et indépendantes sont impliquées romantiquement, mais ne se sacrifient pas dans le processus et ne perdent pas leur individualité. Dans une relation interdépendante, tous les partenaires croient en eux-mêmes et en leurs capacités, mais ils savent aussi où et comment tracer la limite.


📌 Pour aller plus loin : L’amour fusionnel et fissionnel : Quel est ce nouveau lien qui mène au couple en pleine conscience ?


La dépendance affective

La difficulté à satisfaire vos propres besoins émotionnels peut avoir un impact important sur vos relations amoureuses. Dans la plupart des cas, la dépendance affective n’ouvre pas la voie à des relations saines.

Les personnes dépendantes sur le plan affectif ont généralement besoin de beaucoup de réconfort et de soutien de la part de leur partenaire. Si vous éprouvez souvent des sentiments d’insécurité ou de doute de soi, vous pourriez avoir besoin de leur approbation pour vous sentir bien dans votre peau. Ce besoin peut déclencher des craintes de ce qui pourrait arriver s’ils partent ou cessent de vous apporter le réconfort dont vous avez besoin.


📌 À lire aussi : Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique


Ces craintes d’abandon peuvent, à leur tour, vous amener à tenter de contrôler leur comportement pour vous accrocher à eux. Mais essayer de contrôler les gens se retourne généralement contre eux. Les personnes qui se sentent manipulées peuvent finir par vouloir quitter la relation.

Les relations toxiques sont assez fréquentes dans les cas de dépendance affective. C’est également la première cause des ruptures amoureuses comme nous explique Alex Cormont dans la vidéo suivante.


🎁 Ne manquez pas : conférence en ligne sur la dépendance affective et les neurosciences


La dépendance dans les relations implique aussi souvent un certain niveau de détresse émotionnelle. Une inquiétude constante et de faible intensité concernant l’avenir de votre relation et les sentiments de votre partenaire à votre égard peut vous rendre anxieux et mal à l’aise. Lorsque vous n’êtes pas ensemble, vous pouvez passer le plus clair de votre temps à vous inquiéter de ce qu’il fait et à vous demander s’il vous aime toujours. Cette fixation peut laisser votre niveau de stress de base assez élevé ce qui peut affecter la façon dont vous ressentez et exprimez vos émotions.

Vous pourriez remarquer :

  • des changements soudains d’humeur
  • une mauvaise humeur persistante
  • un sentiment de dépression
  • des explosions de colère ou de tristesse
  • l’expression physique de vos sentiments par la violence envers des personnes ou des objets
  • des symptômes somatiques, notamment des tensions musculaires, des maux de tête ou des troubles gastriques.

Si vous comptez entièrement sur votre partenaire pour obtenir un soutien émotionnel, vous ne découvrez pas comment vous pouvez vous offrir ce soutien.


📌 Article recommandé : 10 signes d’autosabotage relationnel qui nuisent à votre vie amoureuse


Il n’est pas réaliste de s’attendre à ce qu’une autre personne réponde à tous vos besoins en tout temps. Il est important de disposer de quelques outils d’adaptation sur lesquels vous savez que vous pouvez compter lorsque les autres ne sont pas disponibles.

De plus, la détresse émotionnelle que vous ressentez lorsqu’ils ne peuvent pas répondre à vos besoins peut facilement occuper la majeure partie de votre espace mental. Il vous reste alors peu de temps pour vous adonner à des activités agréables ou passer du temps avec vos amis ou d’autres personnes qui vous sont chères – deux choses qui vous permettent de répondre à vos propres besoins émotionnels.

Comment surmonter la dépendance affective ?

La dépendance affective ressemble-t-elle à quelque chose que vous avez remarqué dans vos relations ? Soyez honnête avec vous-même. Si vous avez répondu oui, rassurez-vous. Vous pouvez absolument prendre des mesures pour remédier à ce schéma.

Ces conseils peuvent vous aider à mieux identifier vos propres besoins émotionnels et à y répondre. Bien sûr, il est tout à fait normal et sain de s’appuyer sur les autres en cas de besoin, mais il est également important de savoir comment prendre soin de soi.

La première étape pour répondre à vos besoins émotionnels consiste à apprendre à reconnaître vos émotions telles que vous les ressentez. Ce n’est pas grave si cela s’avère difficile au début. Il est tout à fait normal d’avoir du mal à supporter des sentiments désagréables.

Il peut être utile de se rappeler que la vie comporte des hauts et des bas. Sans le mal, comment pourriez-vous reconnaître le bien ? Les émotions que vous considérez comme négatives sont tout aussi importantes que celles que vous considérez comme positives. Elles vous aident à reconnaître quand les choses ne vont pas bien.

Imaginons que vous ayez l’impression que votre partenaire vous néglige. Vous vous sentez jaloux(se), seul(e) ou mal aimé(e). Mais au lieu de chercher à vous rassurer, envisagez la situation sous un angle différent. Peut-être a-t-il besoin d’espace pour surmonter ses propres difficultés. Il est normal d’avoir besoin de temps à part, même dans les relations étroites. Cela ne veut pas toujours dire que la personne veut partir.

Plutôt que de souffrir avec des schémas psychologiques négatifs :

  • Essayez de vous concentrer sur vous et sur ce qui est agréable en passant du temps avec des amis en dehors de votre relation, en explorant vos centres d’intérêt et en prenant soin de vous.
  • Explorez vos déclencheurs et vous observerez peut-être que certaines choses déclenchent des comportements de dépendance émotionnelle.
  • Explorez des méthodes d’adaptation, qu’il s’agisse de parler à un ami de vos sentiments ou d’utiliser un discours positif pour vous rappeler vos forces et vos réussites.

Les comportements de dépendance affective se développent avec le temps, et vous ne les améliorerez probablement pas du jour au lendemain. S’il est important de prendre des mesures pour lutter contre la dépendance affective, il est également important de faire preuve de patience et de compassion – pour vous-même ou pour votre partenaire.

Pour aller plus loin avec la dépendance affective :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2707 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici