La tolérance

Citation La vraie définition de la tolérance

La vraie définition de la tolérance

La tolérance est un terme que l’on entend souvent et qui fleuri partout sur les réseaux sociaux ainsi que sur les blogs et YouTube. Le sens même de ce mot est presque une hérésie. Sa définition est la suivante : « attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser et/ou d’agir différente de celle que l’on adopte soi-même ».

Une définition faussée ?

Admettre quelque chose ne veut pas dire l’accepter et encore moins le considérer comme normal ou sain. Prenons quelques instants pour méditer sur le mot « tolérance ». Nous tolérons et donc, nous admettons et respectons. Ce terme est également important puisque respecter l’autre dans toute sa différence est à la base de chaque relation, quelle qu’elle soit.

En revanche, cela ne veut pas dire que cette différence est acceptée pleinement comme étant quelque chose de normal et naturel. Nous sommes nombreux à naître chaque jour, nombreux à grandir, mûrir et évoluer. Souvent sans même nous en rendre compte parce que cela constitue tout simplement le sens profond de la vie.

Que voyons nous lorsque nous nous regardons dans le miroir ? Avant tout, nous voyons un être vivant, un être humain. Avec ses pensées, ses croyances, ses valeurs…personnelles ou sociales, morales etc. Or, lorsque nous voyons les autres, nous voyons également en premier lieu un être vivant, un être humain. C’est ce qui nous lie, ce qui nous rassemble et qui fait de nous des êtres d’une même race, d’une même espèce. Nous sommes humains. Nous partons loin dans la digression, mais elle est nécessaire.

Si vous observez un chien, vous voyez un animal, un être vivant. Il ne s’agit pas de quelque chose qui s’explique, ni qui se tolére. Il s’agit juste d’une chose qui se constate. C’est ainsi et c’est naturel.

Cette notion de tolérance renvoie énormément de jugement autour de nous et en nous. Si nous ne tolérons pas quelque chose, alors nous ne le respectons ni ne l’acceptons. Au nom de quoi ? Aucun argument ne peut jamais expliquer et encore moins rendre acceptable le fait de ne pas respecter quelqu’un ou quelque chose.

La définition est à l’aune de l’être humain, qui vit englué dans des carcans qui lui enseignent à percevoir avant toute chose les différences. Pas les similitudes.

Tolérer, une attitude naturelle

Il est dans la nature de l’énergie d’accepter toute chose. Dans la nature de la nature d’accepter toute chose et de s’en satisfaire.

C’est tout autre chose pour l’Homme, qui se satisfait rarement de ce qu’il a et qui, surtout, laisse régulièrement ses émotions non gérées prendre le pas sur sa raison.

Pourquoi nous ne tolérons pas ? Parce que nous avons peur. Lorsque nous observons cette non-acceptation, nous pouvons constater qu’elle est liée, presque invariablement, à ce sentiment. Nous avons peur de ce que nous ne comprenons pas. De ce que nous ne pouvons pas gérer, contrôler. De ce qui est incertain.

Force est de reconnaître que cela s’applique pourtant à de très nombreuses choses. Le manque de tolérance mène donc à des réactions violentes et incontrôlées dans les pires des cas, parce que nous ne savons pas faire autrement. La peur nous gouverne.

Nous sommes entourés, par la force des choses, par une quantité d’éléments incontrôlables et incompréhensibles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous nous posons énormément de questions. Sans l’assurance de trouver, un jour, une réponse satisfaisante.

Ce mot, encore ! Oui, nous sommes insatisfaits. C’est la raison principale de notre manque de tolérance.

Nous ne savons pas observer calmement, analyser tranquillement, sans attentes. Et cela aussi est parfois intolérable ! Nous sommes décidément très compliqués.

Ne pas comprendre est naturel.

Se poser des questions l’est tout autant.

Être curieux est normal.

Ça ne l’est pas, en revanche, de se torturer à propos d’éléments ou de questions incontrôlables. Ces éléments, il est sain de se poser, calmement, afin de observer, sans pression. De les accepter pleinement. Or, l’acceptation pleine et entière – et donc la tolérance – ne peut venir que dans un esprit serein et apaisé. Car alors on peut laisser aller les émotions et se dire que, finalement, rien de tout cela n’est grave, ni véritablement essentiel.

« Je n’aime pas le mot « tolérance » mais je n’en trouve pas de meilleur. »
– Gandhi.

Ce mot a une connotation négative, même s’il s’en défend. Tolérer… Nous tolérons mais sans accepter… tolérons-nous vraiment ?

Ce mot a effectivement un sous-entendu qui déplaît à certaines personnes, bien que nous soyons tous dans l’obligation de l’utiliser puisqu’il n’en existe pas de meilleur. Néanmoins, il serait peut-être temps d’accepter plutôt que de tolérer ?

De dire « je t’accepte » à la place de « je te tolére » ? Si nous prononçons les deux phrases, nous nous apercevrons vite que nous ne ressentons pas du tout la même chose pour l’une que pour l’autre. L’une renvoie une sensation de malaise tandis que l’autre renvoie une sensation de paix, de bienveillance et de respect.

Bien que la notion de respect soit présente dans la définition de la tolérance, elle n’est pas tout à fait ressentie dans le terme en lui-même.

Alors tolérons-nous ou acceptons nous vraiment ? Il est possible que nous soyons bien plus nombreux à tolérer qu’à accepter, réellement.

par Esprits de vie

Bonjour, Maître Reiki, énergéticienne holistique et praticienne en Tarot thérapeutique je travaille sur le développement personnel. Le but : effectuer une plongée en soi pour...

Visiter le site web
Suivez Naiara Coupiat sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Annonces de Naiara Coupiat

Dernières publications de Naiara Coupiat

Rendre extraordinaire l'ordinaire
par Esprits de vie

Rendons extraordinaire l’ordinaire

Dans la vie, nous avons deux choix : Considérer que rien n’est extraordinaire, que nous sommes dans la banalité Considérer ...
Nos mots deviennent nos maux
par Esprits de vie

Nos mots sont nos maux

Combien de fois nous parlons-nous à nous-mêmes ? Combien de voix avons-nous en nous ? Combien en écoutons-nous ...
La féerie et les rêves
par Esprits de vie

Mettons de la féerie dans nos rêves

« À chaque fois qu’un enfant, quelque part, dit qu’il ne croit plus aux fées, il y en a ...
Soyons notre propre lumière
par Esprits de vie

La lumière qui est en nous

C’est le propre de la nature humaine d’aller chercher ce qu’il nous manque à l’extérieur de nous. Nous ...
Faut-il tout oser ?
par Esprits de vie

Les regrets sont le plus grand des risques

Le pire n’est pas d’échouer, mais de ne pas avoir le courage d’essayer. De cette manière, en effet, ...
Toutes les publications de Naiara Coupiat

Top articles du mois

10 idées de caresses sensuelles
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Les caresses sensuelles avec son partenaire : 10 idées pour vous !

Les caresses sensuelles avec son partenaire sont des douceurs qui vont faire plaisir à votre amoureux ou amoureuse ...
Comment gérer la rage narcissique ? 20 conseils
par Agnès de Reulle - Coach Experte PNL Libération Emprise et Violence

Signes et symptômes de la rage narcissique

Qu’est-ce que la rage narcissique ? Vous vous demandez si une personne que vous connaissez – homme ou femme ...

Vous aimerez aussi

Peur de la guerre
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

J’ai peur de la guerre mon enfant

J’ai peur de la guerre mon enfant. J’ai peur de la guerre mon enfant et j’ai tellement froid ...
Comment développer la pleine conscience dans son couple ?
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

10 choses que nous faisons et qui empêchent l’amour conscient d’exister

Comment développer la pleine conscience dans son couple ? L’amour conscient, c’est cette capacité à être en relation ...
Comment guérir le complexe de Cendrillon avec l'écriture thérapeutique ?
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Je prends soin des autres et pas de moi ! Comprendre et guérir le complexe de Cendrillon

Je prends soin des autres et pas de moi. Je n’éprouve plus de plaisir pour moi. J’ai l’impression ...
Comment ne plus avoir peur d'aimer ?
par Maryse Ligdamis

Guérir de la peur d’aimer !

Le mot « amour » et ses connotations émotionnelles ! Qu’on en parle ou pas, un mot revient dans tout ce que ...
La positivité toxique, c’est quoi?
par Simplement Francis

Positivité toxique : Le côté obscur de la pensée positive

Nous savons tous qu’avoir une vision positive de la vie est bon pour notre bien-être mental. Le problème ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2670 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici