Partenaires Positifs

L'intelligence émotionnelle et la solitude

Citation 5 combats dont les personnes émotionnellement intelligentes souffrent

5 combats dont les personnes émotionnellement intelligentes souffrent

Dire que la solitude est une chose que l’on retrouve chez les personnes intelligentes semble pour certain être un sentiment de supériorité pour faire passer l’absence de compétences sociales pour une vertu. Il est donc important de préciser ce que l’on entend ici par intelligence. Elle n’a rien à voir avec les degrés ou les critères par lesquels nous mesurons habituellement l’intelligence. Il s’agit d’une intelligence émotionnelle, qui existe (ou non) dans toutes les couches et tous les recoins de la société. L’intelligence émotionnelle signifie une capacité d’honnêteté et d’observation de soi.

Il est presque certain que les personnes qui se sont consacrées à l’honnêteté et à l’observation de soi ont plus de chance de rencontrer l’incompréhension, l’irritation, la censure ou l’ennui lorsqu’elles tentent de partager franchement les pensées de leur propre esprit. Leurs pensées seront plus menaçantes, intenses ou tendres que ce qui est permis généralement en société.

Les personnes très intelligentes peuvent sembler mieux s’en sortir dans la vie, mais ce n’est pas toujours le cas. Il y a plusieurs difficultés et défis qu’elles sont les seules à devoir affronter. En raison de la façon dont elles sont élevées et se développent, les personnes émotionnellement intelligentes peuvent aussi se sentir terriblement isolées, même avec des gens autour d’eux.

Voici 5 combats dont seules les personnes très intelligentes souffrent :

1. Les personnes intelligentes sont soumises à plus de pression pour réussir.

Lorsqu’une personne est intelligente, elle a tendance à se sentir supérieure aux autres. Elles peuvent voir et comprendre des choses que les gens autour d’eux ne peuvent pas percevoir. Elles deviennent très conscients de la direction que prend leur vie et ont le sentiment qu’elle devrait prendre une direction différente de celle des autres. La pression qu’elles s’imposent à eux-mêmes augmente. Si leur vie ne prend pas le chemin qu’elles pensent mérité, les personnes intelligentes se critiquent et s’attaquent à eux-mêmes.

2. Les personnes intelligentes ont plus de mal à se faire des amis.

Les personnes intelligentes cherchent d’autres personnes intelligentes pour se lier d’amitié. Lorsqu’elles rencontrent quelqu’un de nouveau, elles posent des questions intelligentes, apparemment innocentes, qui les aident à déterminer si cette personne est digne de leur amitié. Même si un ami potentiel a beaucoup à offrir ou des intérêts similaires, une personne intelligente peut être prompte à le laisser tomber si elle ne fait pas preuve d’un niveau de perspicacité dans le monde qui correspond au sien. Cela signifie que les personnes intelligentes ont tendance à se sentir seules, même quand elles ne sont pas seules. Elles s’habituent à être seules et trouvent du réconfort dans leur travail ou autres passions en solitaire.

3. Les personnes intelligentes souffrent souvent de paralysie par l’analyse.

Les personnes intelligentes aiment être conscientes de tous les avantages et inconvénients avant de prendre une décision. Le fait de les connaître peut souvent les empêcher de prendre une décision. Cela peut être frustrant et paralysant. C’est parce qu’ils analysent trop et laissent trop de scénarios possibles prendre le dessus.  Cela peut aussi s’expliquer par le fait que de nombreuses personnes intelligentes sont perfectionnistes et veulent simplement s’assurer d’obtenir le meilleur résultat possible.

4. L’intelligence est un obstacle à la socialisation.

Il existe plusieurs cas où des personnes intelligentes se sentent impuissantes face à leur intelligence. Par exemple, les personnes intelligentes n’ont généralement pas de difficultés à comprendre quoi que ce soit. Si elles tentent d’enseigner à quelqu’un et que cette personne ne comprend pas, elles ne peuvent pas continuer. Elles ont parfois du mal à faire preuve d’empathie et n’ont pas envie d’aider les autres à comprendre. Certaines personnes peuvent en vouloir aux personnes intelligentes puisque tout ce qu’elles disent semble prétentieux, alors qu’en réalité, elles ne font qu’énoncer les faits. Cela rend la socialisation inutilement difficile.

« Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres. »
– Albert Einstein

5. Les personnes intelligentes trouvent plus difficile d’être heureux.

Le bonheur vient de l’acceptation de l’univers tel qu’il est, mais lorsque vous ne pouvez pas vous empêcher de suranalyser le monde qui vous entoure, il est presque impossible de vous laisser absorber par la beauté imparfaite de ce qui vous entoure. Toutes les réflexions excessives qu’ils font au quotidien peuvent provoquer de l’anxiété dans les situations sociales.

Pour aller plus loin avec l’intelligence émotionnelle :

Les personnes intelligentes se sentent maudites par leur intelligence et se demandent parfois s’il ne vaudrait pas mieux qu’elles ne paraissent tout simplement pas aussi intelligentes, mais en prétendant ne pas l’être, elles ont l’impression de ne pas être fidèles à eux-mêmes.

Francis M.

 

Ajouter un commentaire