L'enseignement de la vie par la nature

Citation Se reconnecter à la nature pour apprendre à accepter les difficultés de la vie

Se reconnecter à la nature pour apprendre à accepter les difficultés de la vie

Il y a quelques temps, j’étais sur la route avec mon épouse lorsque je me suis mis à contempler avec attention, la nature environnante. C’est alors que l’idée d’un article m’a subitement sauté aux yeux.

Cela faisait plusieurs jours que le magnifique soleil nourrissait nos cœurs pour notre plus grand bonheur et soudainement, en une fraction de seconde, celui-ci laissait place aux nuages et à la pluie. Il devient alors intéressant de voir les mouvements subtils de cette nature en phase de changement lorsqu’elle nous paraît plus froide, plus triste, moins ouverte et plus mystérieuse.

C’est fou comme une simple variation extérieure peut avoir un impact sur notre bien-être intérieur lorsque la connexion entre deux éléments s’opère inconsciemment.

Il y a quelque temps encore, les arbres semblaient nus et en perte d’éclat.

Il y a quelque temps encore, cette nature semblait inhabitée, sans vie au point d’avoir des difficultés à percevoir sa singularité dans un environnement où tout paraît semblable.

Aujourd’hui, en cette saison de printemps, ils fleurissent et resplendissent à nouveau en affichant fièrement leurs couleurs et leur unicité de par la qualité de ce qui les compose. C’est comme s’ils souhaitaient nous envoyer un message dans leur langage bien à eux. C’est comme si leur ouverture à l’humain devenait tout à coup plus perceptible !

En ces temps où ensoleillement et grisaille se tirent la bourre, la vie nous envoie sa plus belle leçon.

En ces temps où la fleur fanée laisse place à un nouveau bourgeon, la vie nous envoie son plus beau message.

C’est alors que j’ai ressenti l’enseignement de cette nature imparfaite qui ne cesse de s’incliner devant ce que la vie lui propose.

Nous, êtres humains, oublions parfois que nous en faisons partie, pensant probablement à tort que notre conscience nous donne le droit de passer outre certaines « lois divines » !

Si la nature se plie aux exigences de la vie, vacillant entre les périodes hostiles et les périodes d’exaltation, pourquoi l’être humain en serait-il, quant à lui, exempté ?

N’y a-t-il pas dans cette observation, un truisme pour apprendre à vivre sa vie plus simplement ?

La nature ne cherche pas à contrôler, elle vibre ce qui est présent dans l’instant en sachant très bien qu’elle a quelque chose à y gagner. Elle sait qu’après la pluie vient le beau temps, elle sait que chaque élément est là pour la renforcer à un certain niveau.

Alors pourquoi l’humain cherche-t’il à complexifier ce qui pourrait être fluide et plus plaisant à vivre ?

Pourquoi cherche-t-il à fuir ce qu’il juge comme étant néfaste sans réellement savoir l’effet énergétique que cela aura sur lui ?

Parfois, il nous arrive aussi d’être terne, sans vie ou sans écorces et alors ?

Parfois, il nous arrive aussi d’entrevoir la grisaille quand notre coeur n’est plus capable de rayonner et alors ?

Tout cela n’est-il pas bénéfique sur notre chemin de vie ?

Lorsque vous aimez la nature, vous ne l’aimez pas uniquement lorsqu’elle est florissante et lumineuse, mais bel et bien dans son ensemble. Alors pourquoi n’êtes-vous pas capable d’en faire de même lorsque cela concerne votre nature d’être ?

Pourquoi n’êtes-vous pas capable de remplacer ces graines de souffrances par des graines de bienveillance en toutes circonstances ?

Vous savez, la forme peut parfois changer, mais le fond, quant à lui, reste le même. Il faut donc savoir regarder au-delà de ses interprétations, de sa vision étriquée pour voir la véritable beauté qui prend vie en chacun de nous.

Regardons dès à présent nos vies dans lesquelles la grisaille et l’ensoleillement se confondent en arrêtant de ne vouloir jouir que des belles périodes.

Continuons à arroser nos vies d’amour avec des attentions authentiques qui nous font plaisir.

Regardons nos émotions comme un moyen pour extérioriser la tempête intérieure et laissons couler nos larmes sur nos joues quand cela est nécessaire.

Apprenons à perdre certaines de nos feuilles pour resplendir de plus belle l’instant d’après.

Acceptons de faire partie de cet ensemble qui n’est ni beau ni moche, ni bon ni mauvais, mais simplement ce qu’il est.

Respirons ENFIN la vie à plein poumon en saisissant chaque opportunité qu’elle nous offre !

Avec bienveillance,

Geoffrey CUDIZIO

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2705 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici