3 pouvoirs pour maintenir son bonheur

Citation Trois pouvoirs pour maintenir votre bonheur et votre vitalité

Trois pouvoirs pour maintenir votre bonheur et votre vitalité

Comment maintenir votre bonheur et votre vitalité ? Dans cet article, je vous partage 3 pouvoirs : celui de s’arrêter, celui de céder et celui de choisir.

Le pouvoir de s’arrêter

Le pouvoir de s’arrêter vous ramène à votre état de liberté. Il vous ramène au flux naturel de la vie qui « circule d’elle-même ».  Vous et la vie quotidienne travaillez en harmonie pour produire un parcours spirituel.

Voici comment appliquer l’arrêt : lâchez simplement prise et voyez où vous en êtes. Souvent une profonde respiration suffit pour vous rafraichir. Regardez autant que possible votre état actuel et le monde qui vous entoure. Soyez conscient à la fois de votre environnement et de vous-même en tant que partie intégrante de celui-ci. Maintenez ce nouvel état aussi longtemps que vous le pouvez.

C’est le pouvoir que nous avons tous de faire une pause quand les choses vont trop vite et d’ajuster notre rythme à celui de la vie.

Le pouvoir de céder

Imaginez un homme marchant sur un chemin menant au sommet d’une haute montagne. À un certain moment, un petit rocher vient s’écraser vers lui. Abasourdi, il se penche et avec ses deux bras, arrête le rocher. Ça le choque terriblement. Un instant plus tard, un autre rocher se dirige vers lui. Il fait la même chose. Mais à l’approche du troisième rocher, une idée nouvelle et plus sensée lui vient. Au dernier moment, il s’écarte simplement. Le rocher passe juste à côté.

C’est ainsi que nous pouvons traiter avec des personnes difficiles et odieuses. Elles sont à l’affût d’un combat et quand vous ne le leur donnez pas, elles tombent en avant de leur propre élan. Il est étonnant de voir à quel point les personnes difficiles deviennent impuissantes lorsque vous les laissez consciemment gagner.

Plus important encore, céder est la façon de guérir les blessures émotionnelles et les conflits qui sont souvent profondément ancrés dans l’esprit. Vous êtes l’étincelle calme de la conscience qui voit l’agitation sans y entrer ni la manipuler ni exiger qu’elle s’en aille. Relâchez vos efforts pour la gérer. Laissez-la suivre son cours et aller là où elle veut aller pendant que vous cherchez  à comprendre ce qui se passe précisément.

Comme l’a si bien dit l’auteur Vernon Howard : « Le problème n’est pas la pensée ; le problème, c’est la pensée sur la pensée. La gymnastique mentale est impuissante à soulager les douleurs profondes. C’est la Lumière elle-même qui nous guérit, pas les machinations de l’esprit. L’esprit sait précisément où aller et quoi faire. Aucune erreur, aucune gaffe, aucun chagrin n’est trop pour lui. La vie avec un « V » majuscule a un pouvoir incroyable de se renouveler si on la laisse fonctionner sans interférence.

Le pouvoir de choisir

Choisir, c’est refuser d’attraper les cordes qui vous sont lancées de toutes parts. Par exemple, les gens jettent souvent des cordes négatives par leurs expressions  et leurs petites remarques rapides. Le téléviseur lui-même est une machine à lancer des cordes géantes. Mais le pouvoir que possèdent tous ces lanceurs de cordes découle d’une chose : VOTRE DÉCISION D’ATTRAPER LEURS CORDES ! Vous pouvez choisir. Vous pouvez rester dans votre propre zone d’indépendance et d’énergie libre en laissant tomber les cordes jusqu’au sol.

Une grande partie de notre problème est notre exigence que les lanceurs de cordes arrêtent de nous lancer des cordes. Comprenez qu’ils ne s’arrêteront jamais. Les cordes qu’ils lancent sont le résultat du niveau de vie qui les habite. Les gens qui dirigent les médias ne s’arrêteront jamais. Les personnes endormies qui ne s’intéressent pas au développement personnel vont passer toute leur vie à lancer des cordes. C’est de demander qu’ils arrêtent qui  crée l’angoisse.

Plus important encore, je peux choisir de refuser les cordes de la pensée que je lance dans mon propre esprit. Culpabilité, colère, inquiétude – ce sont toutes des cordes de pensée qui persistent dans nos esprits parce que nous les attrapons. Quel plaisir de voir une corde qui dit quelque chose comme « Tu n’y arriveras jamais, tu es trop vieux pour changer, tu as eu ta chance mais tu l’as ratée » et de la laisser simplement tomber dans le néant.

S’Arrêter, Céder et Choisir  ne sont jamais contradictoires car ce sont trois pouvoirs différents que vous pouvez utiliser à des moments différents. Parfois, il est préférable de travailler avec Céder. D’autres fois, il est plus avantageux de Choisir de refuser d’attraper des cordes. Lorsque les choses sont agitées, rappelez-vous l’Arrêt. Mais à un niveau supérieur, ces pouvoirs se combinent en une seule force dynamique. Au fur et à mesure que votre compétence grandira dans leur application, vous constaterez qu’ils s’emboîtent et fonctionnent en parfaite harmonie. Votre conscience de leur existence assure leur développement.

France Tanguay
www.coachingprosperite.com

Pour aller plus loin avec le bonheur :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2678 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici