Confiance en soi

Citation Renforcer son estime de soi : l’action à faire dès maintenant.

Renforcer son estime de soi : l’action à faire dès maintenant.

Vous en avez assez, vraiment assez de ressentir de la souffrance en reproduisant les mêmes scénarios de vie ? Vous êtes déterminés(es) à reprendre le contrôle de votre vie ? Vous êtes prêt(e) à vous investir pour réaliser la vie de vos rêves ? Quelles seront les conséquences sur le plan financier et personnel, si dans 1 an, 3 ans ou 5 ans, votre vie continue dans sa direction actuelle ?

Ex-dépendant affectif, j’étais au bord du gouffre quand j’ai réalisé que je méritais mieux que de continuer à sombrer. Je me suis reconstruit, non pas en un claquement de doigts, mais à force de persévérance et grâce à un plan d’action avec l’objectif d’acquérir une vie meilleure.

« Beaucoup trop de gens n’ont aucune idée de ce qu’ils peuvent faire parce que tout ce qu’on leur a dit est ce qu’ils ne peuvent pas faire. »

Dans cet article et dans la vidéo à la fin, je partage avec vous  une action qui m’a permis d’améliorer ma confiance en soi et de vaincre ma dépendance affective. Cette action est la mise en place d’un journal intime pour renforcer l’estime que vous portez à vous-même. C’est une excellente façon de stimuler votre santé mentale et de prendre conscience de vos faiblesses, de vos forces, de vos rêves et des changements que vous souhaitez apporter à votre vie.

Voici 10 étapes pour renforcer son estime de soi avec la rédaction d’un journal :  

1- Recherchez activement vos pensées négatives.

Notez ces pensées pendant quelques jours. Inscrivez toutes les idées négatives que vous avez eues sur vous-même. Écrivez vos réflexions, même si vous n’arrivez pas à les classer dans une catégorie donnée. Organisez votre liste et nommez cette colonne « réflexions négatives ». Inscrivez vos idées dans l’ordre. Commencez par celles qui vous préoccupent le plus, ensuite passez aux pensées qui vous dérangent le moins. Regroupez celles qui ont quelque chose en commun.

2- Trouvez la cause de chaque pensée négative.

Faites une colonne à côté de celle de vos réflexions négatives et appelez-la « expériences associées ». Cette colonne vous servira à noter les souvenirs et les expériences qui ont un rapport avec la réflexion considérée, si vous en avez. Sinon, laissez ce champ vide. En déterminant les étapes par où vous êtes passé, vous aurez plus de facilité pour comprendre les raisons de vos comportements.

3- Identifiez les sentiments associés à chaque idée.

Dans la colonne suivante, intitulée « mes sentiments en rapport avec la réflexion », écrivez tous vos sentiments associés à la déclaration négative. Cela vous aidera à comprendre son impact sur vos pensées sur vos émotions.

4- Identifiez vos comportements

Dans la colonne suivante, inscrivez : « mes actions ». Il s’agit de celles qui sont en rapport avec la pensée et le sentiment en question. Puis, essayez de trouver un événement récent qui vous aide à comprendre vos comportements.

  • Êtes-vous tranquille ?
  • Est-ce que vous criez ?
  • Est-ce que vous pleurez ?
  • Évitez-vous de regarder les gens en face ?

Cela vous aidera à déterminer les liens qui existent entre vos pensées et vos sentiments d’une part et vos actions de l’autre.

5- Adaptez votre raisonnement.

Il est temps de contrebalancer vos opinions et vos expériences négatives en pensant à d’autres qui sont positives. Ces dernières vous aideront à comprendre que vos idées négatives sont des opinions qui vous découragent. Elles vous permettront aussi à ne plus prendre en compte des opinions négatives que vous avez créées vous-même.

6- Identifiez vos pensées positives.

Ajoutez une colonne à votre journal et nommez-la « Réalité ». Dans cette colonne, inscrivez des qualités, un bon souvenir, un succès ou tout élément positif afin de contrebalancer vos pensées négatives. Si vous trouvez un seul argument qui réfute votre pensée négative, celle-ci perdra l’emprise qu’elle a sur vous. Ainsi, cette pensée ne sera plus une règle absolue.

7- Mettez en place un plan d’action.

Dans la dernière colonne, vous pouvez écrire les « actions à entreprendre ». En remplissant cette colonne, efforcez-vous d’inscrire le maximum d’idées sur les actions que vous réaliserez pour améliorer votre situation.

8- Concentrez-vous sur vos points forts.

Consacrez une section de votre journal ou un nouvel onglet de votre feuille de calcul à l’écriture de vos points positifs. Rédigez ou créez la liste de ces points. Cette section peut contenir les points qui vous aident à être bien dans votre peau et à mieux comprendre qui vous êtes, vos réalisations et les étapes que vous avez accomplies dans votre vie. Vous pouvez décider de vous concentrer sur une partie ou sur l’ensemble de ces points.

Vos réalisations pendant la journée, la semaine, le mois ou l’année :

  • J’ai permis à mon entreprise d’économiser sept-millions d’euros cette année.
  • J’ai été avec mes enfants chaque jour.
  • J’ai appris à gérer ma fatigue si bien que je me sens bien presque tout le temps.
  • J’ai gagné un prix.
  • Aujourd’hui, j’ai surmonté ma timidité et j’ai souri à un inconnu.

Vos caractéristiques et vos points forts :

  • J’ai une personnalité pétillante.
  • Je peux faire un grand compliment.
  • J’ai un sens de l’écoute exceptionnelle.
  • Je sais comment faire plaisir à ceux que j’aime.

Votre apparence :

  • Mes caractéristiques préférées sont la couleur de mes yeux, ma dentition régulière, mes cheveux brillants et lorsque je porte ma couleur préférée, j’éprouve une grande satisfaction.
  • J’ai un beau visage et un sourire avenant, ce qui met à l’aise les personnes avec qui je parle.
  • Aujourd’hui, quelqu’un m’a fait un compliment sur mon allure !

9- Identifiez les points que vous souhaitez améliorer.

Inscrivez les points que vous souhaitez améliorer. Vous pouvez réserver à cette fin un autre onglet de votre feuille de calcul ou une autre page de votre journal. Appelez cette nouvelle section « aspects à améliorer ». Écrivez en dessous « parce qu’ils me rendront heureux ».

Il est important de réfléchir sur les questions que vous aimeriez améliorer sans trop vous concentrer sur un rapport de force ou de faiblesse. Une autre façon d’aggraver le manque d’estime pour vous-même consiste à croire que vous êtes faible. Il est regrettable que les sociétés actuelles encouragent cette idée autodestructrice.

Cessez de penser à vous-même en n’évoquant que vos faiblesses et réfléchissez plutôt aux points que vous aimeriez améliorer, car cela vous rendra plus heureux.

10-  Définissez des objectifs

La définition des objectifs d’un changement ne concerne pas la réparation d’une rupture. Il s’agit de faire des choses qui vous aideront à remplir votre existence efficacement et à avoir des relations saines, afin d’améliorer votre estime pour vous-même et être heureux.

Besoin d’aide pour vaincre votre dépendance affective ? J’ai mis en place un court sondage pour vous permettre de me faire part de votre besoin. Cliquez ici pour répondre à ce sondage 

Pour aller plus loin, je vous recommande les 3 vidéos suivantes :

Je vous souhaite le meilleur !

François Fortin
Votre coach pour renforcer son estime de soi

P.S. : Vous pouvez également me contacter par mail pour me poser vos questions ou pour prendre un rendez-vous urgent : ff@francoisfortin.coach

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!