Tout ressemble à un clou

Citation Si tout ce que vous avez est un marteau, tout commence à ressembler à un clou

Si tout ce que vous avez est un marteau, tout commence à ressembler à un clou

Combien de fois avons-nous mal diagnostiqué une situation? Combien de fois nous poursuivons un chemin sans savoir que notre hypothèse première nous a fait dévier de notre route?

C’est comme jouer au golf et ne savoir utiliser que trois clubs et devoir les utiliser dans toutes les situations. C’est comme regarder à travers un zoom d’appareil photo au lieu d’un grand angle. C’est comme suivre aveuglément l’opinion d’un autre …

Le fait est que la plupart de nos vies sont consacrées à la réutilisation des informations recueillies au cours de nos années de formation. Ainsi, lorsque quelque chose de nouveau entre dans notre vie, nous allons immédiatement dans le passé pour essayer de lui donner un sens.

Le résultat est : nous vivons une illusion. Nous voyons notre monde à travers des lunettes très teintées. Nous agissons comme si nous étions un marteau et tout ce qui se présenterait devant nous serait un clou.

Le problème est que CELA NE FONCTIONNE PAS.

Avec quelle facilité nous tombons dans le piège. Avec quelle facilité nous interprétons ce qui se passe sous nos yeux en le rendant logique. Avec quelle facilité nous cherchons une solution.

Pour nous sentir à l’aise, nous voulons mettre les choses dans une catégorie confortable. Nous voulons placer les événements dans une boîte de la même manière qu’un bibliothécaire code des livres pour un accès facile. Ah ! Cela va dans la boîte familiale. Ceci est un comportement grossier. Ceci est inacceptable en public. Cela montre qu’il est sans instruction etc.

Oui, vous pourriez soutenir que cette forme de codage est importante car elle nous aide à traverser la vie plus facilement.

MAIS!!!

Pourquoi aimons-nous nous mettre nous-mêmes et les autres dans des « boîtes psychologiques » ? Pourquoi voulons-nous nous limiter? Pourquoi voulons-nous nous vendre à découvert ?

C’est comme être un menuisier qui n’a qu’un marteau dans sa boîte à outils. Nous nous limitons à la croyance. Imaginez à quel point ce serait restrictif si vous n’aviez qu’un marteau dans votre boîte à outils ? Comment pouvez-vous vous passionner pour quoi que ce soit si tout ce dont vous êtes capable est de vous débarrasser de la vraie signification de toute information qui vous parvient ?

Comment pouvez-vous découvrir ce pour quoi vous avez été amené sur cette planète si tout ce que vous pouvez faire est de répondre de la même manière à tout ce qui vous est présenté.

Comment développez-vous et éduquez-vous vos enfants si tout ce qu’ils voient est le même comportement quel que soit le problème posé.

Comment relever les défis de notre société si vous ne faites qu’appliquer le même raisonnement même s’il ne colle pas ?

Le célèbre photographe de danse new-yorkais Howard Schatz a déclaré dans un de ses livres :

« J’ai dit à chaque danseur que quand c’était facile, cela avait probablement été fait avant, probablement plusieurs fois. J’ai  leur ai expliqué que  c’est seulement quand c’est dur et presque impossible qu’on peut-être sur le point d’obtenir quelque chose d’unique et d’extraordinaire. »

Est-ce pour cela que nous aimons catégoriser les situations et les personnes ? En fait, nous n’aimons pas le travail acharné.

Est-ce que nous n’aimons pas le fait d’être nous-mêmes ? Parce que pour cela il faut se démarquer ?

Est-ce que nous ne pouvons pas supporter d’être uniques et extraordinaires, alors nous nous contentons juste d’être semblables aux autres et ordinaires ?

Est-ce que nous avons peur de qui nous pourrions être ? Avons-nous peur de réussir? Peur que si nous nous admettions que nous avons du talent, nous devrions peut-être faire quelque chose de notre vie ?

Est-ce que nous ne voulons pas vraiment savoir qui nous sommes vraiment et de quoi nous sommes capables ?

Je sais qu’au fond de vous vous voulez être unique, vous voulez découvrir et utiliser votre unicité. Vous désirez être comblé(e). Vous voulez trouver la source d’énergie qui est libérée lorsque vous faites ce que vous  êtes censé faire. Vous voulez être dans le courant, comme le décrivent certains auteurs.

Voici ce qui vous empêche d’être dans le flux tout le temps. Ce qui vous empêche de libérer votre passion. Ce qui vous empêche de vous comporter naturellement. Ce qui vous fait gaspiller de l’énergie.

LA PEUR.

La peur qui vous pousse à classer les personnes et les situations dans des catégories.

La peur qui vous empêche de vous diriger vous-mêmes.

La peur qui vous empêche d’abandonner le passé.

La peur qui maintient vos schémas habituels en place.

Être effrayé vous empêche de trouver votre vrai moi.

La peur enterre le moi naturel.

« Un musicien doit faire de la musique, et les artistes doivent peindre, un poète doit écrire, s’il veut être finalement en paix avec lui-même. Ce qu’un homme peut être, il doit l’être »
– Maslow

Qu’en pensez-vous?


🎁 Je désire recevoir ma formation gratuite sur la Loi de l’Attraction


France Tanguay
www.coachingprosperite.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !