Surpoids et traumatismes du passé

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Lauriane Pichard! Commentez cette vidéo sur YouTube

Poids du passé et kilos en trop : Comment perdre ce surpoids qui ne vous appartient pas

Salut à tous,

Je suis Lauriane Pichard, coach en rééquilibrage alimentaire et remise en forme. J’accompagne des personnes désireuses de prendre soin de leur santé , de perdre du poids pour se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête , améliorer leur image et leur estime et préserver leur santé des maladies liées à la « malbouffe » fléau du siècle.

C’est ma première vidéo sur le site Les Mots Positifs, mais il y en a déjà plusieurs dizaines disponibles sur ma chaîne YouTube, vous y trouverez des conseils concernant l’alimentation saine, des ateliers cuisine et des idées recettes light ou pas car le rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime .. il n’y a pas de frustration . On se fait plaisir en gérant son alimentation de manière intelligente.

Quel est le lien entre les kilos en trop et les traumatismes du passé ?

Nos traumatismes ou même ceux de nos ancêtres peuvent avoir une influence sur notre corps des années plus tard.

Nous savions déjà que les mauvais comportements des parents se transmettaient facilement à leur progéniture : cigarette, sédentarité, violence…. et il en va aussi de l’alimentation. En effet, selon le contexte familial dans lequel nous avons grandi, le rapport à la nourriture peut s’avérer toxique ou sain.

Un contexte familial compliqué entraîné souvent un rapport compliqué à la nourriture dés lors que celle-ci perd sa fonction première qui est de nourrir pour assurer sa survie au détriment de l’effet de compensation émotionnelle.

Mais il faut être conscient que bien souvent, ce ne sont pas nos kilos que nous portons mais les kilos du passé de nos ancêtres qui ont reporté au travers de leurs habitudes alimentaires qui nous ont ensuite été transmises, toute leur frustration, leur colère et leur traumatisme.

Il paraîtrait même que les gênes en serait modifié sur des générations. C’est ce que l’on appelle l’épigénétique !

je m’explique : Il a été découvert qu’une grand-mère ayant connu la disette peut avoir transmis son traumatisme au travers des gènes à sa descendance et modifier le métabolisme de ses enfants qui peuvent développer alors des troubles alimentaires alors que eux n’auront jamais connu la disette.

Dès la maternelle, et bien plus encore vers l’âge de cinq ans, les enfants sont réceptifs à l’éducation donnée par les parents et bien évidemment l’éducation alimentaire . Or bien souvent, la parents eux-même ont vécu des traumatismes et ont reporté leur frustration sur la nourriture, se nourrissant de leurs émotions sans forcément avoir faim, juste par colère, ennuis, tristesse… L’enfant prenant exemple, il va donc reproduire ses schémas négatifs et va donc se programmer à prendre du poids.

Mais lui qu’a t il demandé ? Rien du tout . Il n’a aucun recul par rapport à la situation alimentaire, ne sait pas ce qui est bon ou pas, respecte les règles des parents même si elles sont néfastes.

Il se voit donc avec un métabolisme modifié et favorisé à stocker les graisses à cause des frustrations de parents ou des traumatismes des grands parents .

On peut donc dire que ces kilos ne lui appartiennent pas ! Et donc pour en revenir à vous, une partie de vos kilos ne vous appartiennent pas, il donc primordial de vous en libérer. De les rendre au passé et de prendre votre responsabilités face à ce corps que l’on vous a donné.

Non pas par les régimes qui ne traitent qu’en surface mais en effectuant un travail sur soi de rééducation alimentaire ….Car on ne vous a pas éduqué forcément de la bonne manière, malgré toute la bonne volonté du monde et sur cette base de nourriture émotionnelle, vous ne pourrez pas perdre du poids.

C’est donc à vous de reprendre possession de votre corps maintenant que vous avez la capacité de reprendre votre alimentation en main. De devenir qui vous voulez être dans le corps que vous voulez en tenant compte de votre métabolisme car chercher à devenir un mannequin.

Vous devez trouver votre poids de forme, pas celui de vos parents, pas de celui de la société. Pas celui que vous amis veulent que vous ayez, VOTRE POIDS DE FORME …

L’ affaire n’est pas simple mais si tout était simple, cela se saurait. Pour vous libérer de vos kilos émotionnels (ceux qui sont à vous et ceux qui ne vous appartiennent pas), il est important de se faire accompagner car il y a plusieurs aspects à traiter pour assainir totalement votre rapport à l’alimentation et repartir sur de bonnes bases alimentaires

 J’ai mis au point un programme, le A.R.A 80/20 qui traitent tous les domaines alimentaires. En fait il s’agit de 3 programmes en 1 (AMAIGRISSEMENT, RE APPRENTISSAGE, ACCOMPAGNEMENT)… LE 80/20 réside dans le fait que l’on trouve parmi tout cela le bon équilibre entre cuisine saine et plaisir.

Un simple régime de surface ne servira à rien. Votre perte de poids sera temporaire et plus vous craquerez, plus vos compulsions alimentaires reviendront et vos habitudes ancrées depuis votre enfance par votre passé et celui de vos anciens ne s’en iront pas. Tout ceci reviendra dans un schéma alimentaire sans fin……

En reprenant le contrôle de leur alimentation et de leur corps, elle font la paix avec elle même et accède à la liberté alimentaire .

Tu veux perdre ce poids qui ne t’appartient pas ? Prends contact avec moi ici !

Lauriane 
Votre coach santé

P.S.: Vous avez aimé ? N’oubliez pas de joindre ma chaîne YouTube 🙂