Thérapie par l’écriture VS journal intime : quelle différence ?

Thérapie par l’écriture VS journal intime : quelle différence ?

Ah, le pouvoir rédempteur des mots ! Ils nous enveloppent dans leur douce étoffe, éclairent les recoins sombres de nos esprits et offrent une lueur d’espoir quand le monde semble insurmontable. Si vous avez déjà eu la chance de tenir un journal intime, vous connaissez bien l’évasion qu’apporte la simple action d’écrire. Pourtant, il serait simpliste de confondre cette entreprise personnelle avec ce que l’on nomme : thérapie par l’écriture.

La façon de tenir un journal peut varier comme les vagues de l’océan. Certains écrivent comme si leur stylo était une plume légère, survolant les événements de la journée. D’autres plongent profondément dans les eaux intérieures, réfléchissant aux échos du passé. Parfois, les gens tiennent un journal juste pour réfléchir.

La thérapie par l’écriture, en revanche, ressemble davantage à une plongée en apnée dans un océan déchaîné. C’est une exploration ciblée des éléments de notre vie qui ont eu le plus d’impact sur nous. La différence est aussi frappante que celle entre un croquis et une peinture élaborée.

En comparaison, tenir un journal intime est comme une marche libre dans la nature, sans carte ni boussole. Vous êtes libre d’explorer n’importe quel sentier, de vous attarder sur des détails ou de sauter par-dessus des fossés sans vous soucier du « pourquoi ». Votre esprit est votre propre terrain de jeu, et la feuille blanche est une toile sur laquelle vous pouvez peindre librement.

Cependant, même si ces promenades dans la forêt de vos pensées sont libératrices et vivifiantes, elles ne possèdent pas le scalpel d’analyse ni la lumière de clarté de l’écriture thérapeutique. Il n’y a pas d’interprétation, pas d’organisation systématique de vos pensées ou de vos émotions.


📌 Lire aussi : L’introspection de soi face aux doutes de notre vie : 3 exercices d’écriture introspective


Même si ces deux pratiques – le journal intime et la thérapie par l’écriture – utilisent l’écriture comme moyen d’exploration, elles diffèrent dans leur objectif, leur structure, et leur résultat. Le premier est une liberté sans fin, un vol sans destination précise; le second est un voyage cartographié, une quête avec un but. Chaque chemin a sa propre beauté, sa propre valeur, et c’est à vous de choisir celui qui résonne avec l’écho de votre âme.

Le cercle vicieux du journal intime

Oui, le journal intime offre une liberté d’exploration sans fin, mais cette même liberté peut parfois nous mener dans un labyrinthe d’où l’évasion semble impossible. Lorsqu’on déambule seul dans cette forêt sans fin, on peut facilement se perdre, conforté par nos propres échos, notre propre voix répétant sans cesse les mêmes refrains de chagrin, de colère, ou de frustration. Dans cet écho continu, où est la perspective nouvelle? Où est l’orientation qui nous guide hors de nos sentiers battus?

Sans guide, nous pouvons nous enfoncer plus profondément dans la fange de nos propres insécurités. Au lieu d’un examen constructif, le journal peut devenir un marécage dans lequel nos espoirs se noient, remplacés par des remous de négativité. Parfois, écrire dans un journal peut donner l’illusion de progrès. Mais la question demeure: avancez-vous vraiment? Ou tournez-vous en rond dans un cycle sans fin de remise en questions sans réponses et de problèmes sans solutions?

En n’ayant pas de véritable guide pour remettre en question nos pensées et nos perceptions, nous pouvons devenir résistants au changement, préférant le confort de nos propres notions préconçues à la déstabilisation, mais finalement libératrice, expérience du défi et de la croissance.

Naviguer sans carte peut vous donner une liberté incroyable, mais elle peut aussi vous laisser à la dérive, loin des rivages de la guérison et de la paix intérieure. C’est là que la thérapie par l’écriture prend sa valeur, offrant des outils et des stratégies pour sortir de ces boucles interminables et avancer vers des eaux plus calmes et plus claires.

Les avantages de la thérapie par l’écriture

Ces boîtes sont les gardiennes de vos souvenirs, vos expériences, vos émotions. Certaines de ces boîtes sont légères comme une plume, ouvertes et facilement accessibles. Vous y puisez régulièrement la joie, l’inspiration, le bonheur. Mais alors, il y a ces autres boîtes, celles qui sont empilées en hauteur, lourdes et verrouillées. Ces dernières sont souvent rangées dans le coin obscur de l’amygdale, ce petit sanctuaire de votre cerveau où résident les souvenirs marqués d’émotions intenses et de peur.


📌 Lire aussi : Soulager son coeur hypersensible grâce à l’écriture thérapeutique


Ouvrir l’une de ces boîtes peut déclencher un raz-de-marée émotionnel, une tempête qui peut engloutir votre sérénité. Alors, comment faire pour les gérer ? La réponse est la thérapie par l’écriture, qui fonctionne comme un déménageur spirituel qualifié, transportant ces boîtes du coin sombre de l’amygdale vers le lumineux cortex frontal, ce grand salon de la rationalité.

Dans ce voyage, la thérapie par l’écriture permet :

  1. Le reconditionnement: Les souvenirs, une fois déménagés, sont reconditionnés avec le soin et l’empathie qu’ils méritent.
  2. La réexamination: Installés dans le cortex frontal, ces souvenirs peuvent être réexaminés sous un nouvel angle, une nouvelle lumière, loin de la charge émotionnelle qui les paralysait auparavant.
  3. La réinterprétation: Dans ce nouveau lieu de résidence, les souvenirs émotionnels ne sont plus des obstacles mais deviennent des narrations que l’on peut réécrire et réinterpréter.
  4. L’intégration: Finalement, ces récits revisités sont intégrés dans le grand livre de votre vie, chaque histoire, chaque expérience, maintenant en harmonie avec le soi global.
  5. La libération: La boîte est désormais ouverte, et ce qu’elle contenait est libéré, transformé de fardeau en leçon, de peur en sagesse.

C’est comme si chaque boîte, une fois relocalisée, pouvait enfin respirer, libérée de la pression émotionnelle et de la peur. Libres de devenir des chapitres dans le grand récit épique qu’est votre vie, ces boîtes, autrefois si intimidantes, se muent en sources de sagesse et de croissance. Et dans ce voyage de relocalisation, c’est vous-même que vous retrouvez, revigoré, renouvelé et en paix.

L’accompagnement en écriture, un chemin vers l’autoguérison

Comme toute quête spirituelle ou émotionnelle, le périple de la thérapie par l’écriture est une odyssée délicate qu’il vaut mieux entreprendre avec un guide. Vous seriez bien avisés de ne pas ouvrir ces boîtes lourdes d’émotion et de mystère en solitaire. En effet, lorsque vous ouvrez une blessure émotionnelle, quelqu’un doit être là en tant que guérisseur.


📌 Lire aussi : Se reconstruire émotionnellement avec l’écriture thérapeutique


La démarche commence souvent modestement. Imaginez que votre coach en écriture thérapie vous tende une clé, une petite clé forgée dans l’acier de l’expertise et l’or de la compassion. Cette clé n’ouvrira pas toute la boîte tout de suite. Non, elle vous permettra d’en entrouvrir le couvercle, juste assez pour jeter un regard prudent sur ce qui se trouve à l’intérieur. Et ce premier regard, vous pourrez le faire en écrivant pendant 5 minutes – un instant qui peut être aussi court que l’instant d’un papillon qui bat des ailes, mais qui peut être également rempli d’éclats de révélation.

Votre coach en écriture, observant les nuances de votre soulagement et de votre réflexion, peut alors vous inviter à prolonger ce moment en écrivant pendant 10, puis 15 minutes, élargissant ainsi le champ de votre introspection. Voilà comment ce travail délicat évolue :

  1. L’Initiation: Les premiers exercices peuvent être simples—écrire une lettre que vous n’envoyerez jamais, énumérer les regrets et les triomphes, ou dessiner une carte de votre univers émotionnel.
  2. L’Approfondissement: Ensuite vient l’approfondissement—écrire en détail sur une expérience traumatique, comme si vous étiez en train de rédiger un chapitre d’un roman, chaque mot transportant un bout de votre fardeau vers la lumière.
  3. La Révélation: Au fur et à mesure, votre thérapeute vous orientera vers des exercices plus intenses, peut-être même émotionnellement exigeants, mais toujours avec la possibilité de mettre en mots ce qui a été longtemps enchaîné dans l’obscurité.
  4. La Transformation: Comme les jours avancent, les boîtes s’ouvrent plus largement, leur contenu s’éparpillant sous la lumière du cortex frontal où ils sont examinés, acceptés, et finalement, transformés.
  5. La Synthèse: Finalement, en compilant vos écrits, vous commencez à voir les contours d’une nouvelle histoire, d’un nouveau soi. Un exercice final pourrait être de rédiger une lettre à soi-même, marquant la réconciliation et la renaissance qui ont eu lieu.

L’ensemble du processus est un ballet soigneusement chorégraphié entre vous et l’experte en écriture thérapeutique, une danse de guérison où chaque pas est mesuré, chaque mouvement réfléchi. À chaque étape, vous êtes soutenu, guidé par cette main experte, dans cette aventure de découvertes et de révélations.

Et au bout du chemin, ce qui était autrefois une chambre secrète de boîtes verrouillées devient une bibliothèque ouverte, un sanctuaire de sagesse où chaque livre est un chapitre de votre voyage de vie, et chaque page un fragment de votre être réinventé. Ah, oui, ce n’est pas un voyage pour les faibles de cœur, mais pour ceux qui osent, les récompenses sont incommensurables.

N’est-il pas merveilleux que l’acte d’écrire offre de multiples voies vers le bien-être ? Le journal intime et la thérapie par l’écriture ne sont pas en concurrence ; ils sont complémentaires. Le premier est un ami patient qui vous écoute sans jugement. Le second est un mentor sage qui vous guide à travers les labyrinthes complexes de votre esprit.

Quoi qu’il en soit, l’important est de comprendre que, tout comme chaque mot a son importance dans une phrase, chaque méthode d’écriture a sa place dans le vaste paysage de la santé mentale. Alors, choisissez votre chemin avec soin et rappelez-vous : chaque mot que vous écrivez est une étape sur la longue route vers la compréhension et la guérison de soi.

Je vous invite à explorer plus loin cette aventure de l’âme qu’est l’autothérapie par l’écriture. Pour naviguer ces eaux complexes avec plus de certitude, je vous offre gratuitement mon livre : Le guide de l’autothérapie par l’écriture.

Il vous attend comme une lampe dans la nuit, un guide pour ces sentiers parfois tortueux. N’attendez pas pour commencer ce voyage intérieur. Téléchargez votre exemplaire aujourd’hui et ouvrez la première page de votre nouvelle vie.

Nelly
Auteure et coach en écriture

Articles recommandés :