La femme résiliente

Citation La résilience d’une femme face à la vie

La résilience d’une femme face à la vie

Sentir son cœur se serrer quand on se sent comparée. Sentir son ventre se tordre quand on vous oublie. Sentir que tout s’éteint parfois trop vite en vous. Quand le chaos vient vous couper le chemin et que vous ne savez plus où aller, que vous ne savez plus si vous êtes prête pour faire le grand pas.

Quand une femme en regarde une autre. Quand une femme en lit une autre. Quand une femme en serre une autre. Quand autant de différences nous séparent, nous comparent et nous rassemblent. Il y a tout ce qui nous emmêle, nous empêtre et qui nous font nous débattre encore et encore face à la vie.

Et puis quand vient ce silence au fond de nous et que nous sommes perdues à trop vouloir être sur le devant de la scène, à faire semblant d’être contente alors qu’en fait vous voulez juste être la première, à peut-être oublier de quoi nous sommes vraiment capables seule sans le regard des autres.

La femme résiliente a juste appris qu’il fallait cesser une bonne fois pour toutes, qu’il fallait juste se dire au fond que plus rien ne va quand le cœur devient jaloux des autres, quand le cœur percute sans cesse celui des autres.


📌 À lire aussi : Naissons-nous résilients ? La résilience est-elle innée ou acquise ?


La résilience d’une femme face à la vie se passe d’aides des autres, elle côtoie l’intériorité et c’est tout. Parce que ça hurle en elle, ça se bat contre des voiles noirs remplis de jugements, de comparaisons, de douleurs vécues et parfois de quelques compliments. Mais elle existe ainsi dans ce tumulte fragile et bouleversé.

Elle a appris aussi à se taire, à mourir pour de faux et c’est tout. Elle a appris à se regarder en face pour se guérir. Elle a même compris comment colmater ces blessures, toutes ces fêlures qui lui ont donné le vertige voir l’ont faite parfois tombée pour de vrai sans trouver un coin où s’accrocher.

Nous sommes toutes des femmes blessées avec notre histoire. Nous avons toutes appris comment on pouvait arriver à s’en sortir, à surmonter les épreuves, à devenir cette femme et pas une autre.

Quand le matin, l’autre ne vous sourit pas, ne vous prend pas dans les bras. Quand vous déposez votre enfant pour une séparation où on vous a culpabilisé où vous vous dites si c’était finalement le bon choix.


📌 À lire aussi : 7 étapes pour gérer la séparation d’amour avec ses enfants


La femme résiliente apprend encore et encore avec son passé, mais elle ne sait finalement jamais. Alors elle se construit avec ce qu’elle est, elle se pare d’une drôle de carapace pour ne pas prendre de plein fouet tous les coups des autres.

Elle se soigne, elle guérit elle-même ses blessures en se mirant dans une eau si troublée par ses larmes. Des blessures qu’elle encaisse, qu’elle accepte et puis c’est tout. Elle apprend dans le silence, elle virevolte dans sa folie aussi. Elle se parle.

Elle côtoie les trous de son âme qu’elle a appris à remplir avec la sève de son cœur. Et c’est pas si mal déjà pour elle de s’en sortir ainsi, d’oser venir jusqu’à vous et de vous aimer.

Elle arrive à se sauver aussi des endroits où on a cherché à l’enfermer, elle s’est faufilée dans les mensonges qu’on a essayé de lui vendre.

La femme résiliente face à la vie a ce talent unique que personne n’a. Elle a à l’intérieur d’elle cet endroit miraculeux qui l’aide, qui la sauve, qui la fait vivre dans tous les instants où elle s’est sentie oubliée, meurtrie.

La femme résiliente face à la vie se relève, même quand elle a cette douleur au dos, même quand elle a mal aux jambes et qu’elle ne sait plus marcher, qu’elle n’a plus ce courage d’avant. Qu’elle se sent seule.

Alors dans un unique élan, elle croit encore. Oui elle croit qu’il faut continuer malgré tout. Et tout ça grâce à cet endroit miraculeux en elle, cette résilience qu’elle seule ressent et vit.

Personne ne peut l’atteindre et vous auriez tort de croire que vous avez réussi à la blesser même quand vous la mettez à terre, même quand vous la comparez à d’autres.

Elle a ce lieu unique en elle, quelque part entre le cœur et l’âme, il y a un espace dédié à la résilience, un espace merveilleux que vous les femmes connaissez dans le plus grand amour de vous-même.

Pour aller plus loin avec la résilience :

Souhaitez-vous libérer votre cœur au travers des mots ? Je propose des accompagnements d’écriture thérapeutique pour vous aider dans votre reconstruction émotionnelle : Découvrez mon atelier d’écriture ici

Nelly

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2705 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici