Les leçons tirées de nos histoires d'amour

Citation Y-a-t-il une bonne ou une mauvaise façon d’aimer?

Y-a-t-il une bonne ou une mauvaise façon d’aimer?

Leçons d’amour ou histoires à vivre ?

Il n’y a pas de leçon à donner en Amour mais plutôt des leçons à tirer des expériences vécues pour les partager et pour les offrir aux autres afin de les aider à saisir le sens le plus large du verbe Aimer et  tout ce qui peut se cacher de subtil derrière le sentiment amoureux !

L’Amour sentimental et romantique se définit à travers les frissons qui naissent, les souffles qui s’emmêlent, les vies qui fusionnent le temps d’une histoire qui peut durer un jour ou toujours. Entre oscillation et frémissement, les cœurs chavirent et tourbillonnent dans une ivresse sans fin.

Puis l’amour dépose  les amoureux dans un monde différent où même si tout semble plus vaporeux, cela n’empêche aucunement la réalité de reprendre toute sa place. Aimer devient alors un mode de vie où il convient de réapprendre à vivre mais  à deux, à penser autrement mais pour deux, à tout gérer sans oublier l’autre.


📌 Lire aussi : Pourquoi avons-nous tant besoin d’amour?


La notion de couple est indispensable en Amour et pourtant elle est tellement ambivalente.  Chacun veut souvent mener sa propre barque en se complaisant dans sa manière d’imaginer ce que veut dire aimer, en ayant un point de vue figé sur le concept même d’aimer, et en ne fonctionnant qu’avec ses propres stratégies même si celles-ci ne s’avèrent pas du tout efficaces. Chacun joue son propre jeu, en essayant de prendre le contrôle sur l’autre pour garder son libre-arbitre et par peur de se perdre soi-même !

Mais la question se pose : est-on vraiment à deux pour décider ? Se  met-on au centre de l’amour ou seulement en périphérie ? Que concède-t-on à l’autre ? Qu’est-ce qui nous appartient vraiment quand on est amoureux ? Se laisse-t-on  au final totalement déposséder de nous-mêmes, en se laissant altérer par l’autre jusqu’à ne plus se reconnaître ?

Pourquoi l’Amour empêche t-il d’être soi-même ? Doit-on à tout prix changer pour correspondre à la grande idée d’aimer, comme unique solution possible pour retenir l’autre ? Comme si lui appartenir et lui laisser prendre possession de notre vie était obligatoire pour se dire vraiment amoureux !

Est-ce qu’aimer c’est vraiment une absence de limite ? Et que  reste-t-il alors quand l’histoire se termine ?

Il y a autant d’histoires d’amour que d’individus !

Les leçons en Amour, sont de vrais guides de vie, de ces effusions de sentiments naissent des prises de conscience nécessaires au développement de tout être pour l’amener à croître et à grandir. L’Amour laisse apparaitre différentes réalités. A chacun de reconnaître la sienne. Chacun vit avec sa personnalité, avec sa singularité, l’histoire qui lui ressemble d’où la difficulté de vouloir la comparer ou l’opposer à celle de quelqu’un d’autre.


📌 Lire aussi : La comparaison cause beaucoup de mal-être et de souffrance !


Nous n’aimons pas tous de la même manière. Chacun y met l’enjeu qu’il décide. Certains effleurent l’Amour et s’en contentent. D’autres, au contraire, ont besoin de palpiter plus intensément, de ressentir plus profondément l’acte d’aimer en totale réciprocité comme un don de soi, comme s’ils décidaient de devenir dépendants par preuve d’amour. Comme si rester maître de soi était une manière de ne pas se livrer à l’autre.

Selon le choix établi, le sentiment d’aimer se vit dans une singularité inédite, sans mode d’emploi ni manière conventionnelle. Aimer se joue alors dans un duo d’interprétation original, propre à la personnalité de chacun, il n’y a pas de copie possible !

Les débats sont nombreux sur les raisons des histoires d’amour malheureuses ou ratées, ce qui revient souvent, c’est le fait de ne pas respecter l’identité de son couple c’est-à-dire  de deux personnalités singulières.

On rêve son histoire d’amour à partir de ce que l’on voit autour de soi, ou des exemples qui viennent de la société comme des références. On se compare, on se frustre, on se déçoit, on se juge. Au final, qu’a-t-on fait de ce moment unique où deux âmes se sont touchées, où deux cœurs se sont embrasés, où deux vies se sont mêlées, cet instant inédit que personne d’autre ne pourra jamais vivre, où deux espoirs tentent de s’apprivoiser pour construire son récit amoureux en  version originale impossible à traduire par les autres.

Si on devait se glisser dans l’histoire d’amour de quelqu’un d’autre, on aurait l’impression de porter des chaussures trop grandes ou trop petites, en tout cas inadaptées à notre propre envie d’aimer.  Il n’y a pas de modèle standard ni de modèle parfait. On ne peut pas se couler dans l’histoire de quelqu’un d’autre et  lui voler son unicité et son authenticité.

L’Amour s’écrit avec un grand A en raison de l’infinité de possibilités de marier ensemble les goûts et les couleurs pour créer des nuances qui se rapprochent davantage de  qui l’on est, et de ce que l’on désire vivre vraiment.

On peut se laisser guider par des conseils mais toutes tentatives d’ingérence dans l’histoire d’amour de quelqu’un d’autre se soldent par des conséquences désastreuses avec beaucoup de souffrances et d’incompréhensions.

Un duo amoureux se crée à deux uniquement, personne d’autre ne doit s’en mêler.  Nul ne peut se mettre à la place de ceux qui s’aiment pour composer leur partition à leur place, et pour chanter leur hymne, car cette place est unique et n’a de sens que par rapport au contexte, dans lequel l’histoire d’amour existe !

Pour y  arriver, il convient de se poser les bonnes questions. Est-on suffisamment impliqué et engagé pour suivre  l’élan de notre cœur  ou est-ce qu’on vit  à distance de nous-mêmes  l’histoire d’amour en imaginant ce que l’on désire comme résultat obligatoire, sans laisser les choses se faire naturellement!

Tout cela peut venir des blessures que l’on porte dans notre histoire de vie. Lorsqu’on est sain et nourri par l’amour de soi, on peut aller vers l’autre sans brûler les étapes, en se donnant le temps nécessaire pour construire une histoire qui nous ressemble, sans prendre de modèle préétabli, sans suivre un idéal, sans s’en remettre aux autres.

Une  histoire d’amour se vit à partir du cœur uniquement, en lâchant le mental et ses exigences,  en  refusant les comparaisons. On se laisse aimer. On se laisse porter par l’énergie qui nous met en lien avec l’autre  dans l’intention de vivre l’intensité d’un partage unique et précieux ! Alors, on n’a pas besoin de règles, de normes, de postulats, on avance en étant un personnage à part entière de notre histoire en la construisant, avec ce qui émerge, ce qui est disponible pour ne pas dévier de notre projet.

Il n’y pas d’attente à mettre, d’ordre à donner, pas de délai ou d’espace à restreindre. Tout est là dans la compréhension de l’autre, dans l’attention qu’on lui porte sans se forcer, sans devenir quelqu’un d’autre.

L’Amour est un excellent enseignant, qui nous apprend à mieux nous connaître. On n’a pas besoin de principes ni de croyances, on met en pratique les émotions qui s’invitent et on lâche prise pour plonger au cœur de notre histoire personnelle  sans jamais se juger. Le lâcher-prise en amour se voit dans la facilité de porter vers l’autre un regard généreux et compréhensif !

Y-a-t-il une bonne ou une mauvaise façon d’aimer ? Y-a-t-il des recettes pour mieux aimer ? Faut-il apprendre à aimer ? C’est sans doute aller à contresens de la vie !

Quand l’Amour vient chatouiller notre cœur, on perd la tête, on perd le nord, on s’offre à corps perdu, à l’instant doré de cette expérience qui nous éveille. On cesse d’anticiper, de dominer. On s’abandonne, non pas à l’autre mais à l’amour lui-même qui vient nous pousser à grandir pour nous envoler plus haut  avec un esprit libre et non conditionné !

Si on ne ressent pas cette impulsion, peut-être ne sommes-nous pas suffisamment connectés à l’autre dans une totale disponibilité, dans une perméabilité et dans une réciprocité qui circule vers l’être aimé. Si on garde le contrôle de la relation, alors  peut-on parler d’amour ?

Aimer de manière libre et inconditionnel, en s’autorisant à totalement lâcher prise, c’est prendre conscience de la réalité, c’est s’apercevoir de ce qui est à réajuster si l’on veut que cette histoire d’amour fonctionne. Si c’est la peur qui mène le jeu alors on sait qu’on est  loin de l’amour. Tant qu’on ne se fait pas confiance à soi-même comment penser qu’on peut s’accorder à l’autre, peut-être doit-on apprendre à dialoguer à cœur ouvert jusqu’à comprendre les blocages émotionnels qui sont à guérir !

C’est là que commence le travail d’accompagnement de coachs, de thérapeutes ou de toute autre personne apte à  conseiller, non pas sur l’histoire d’amour elle-même mais avant tout  sur le développement personnel nécessaire pour apprendre à mieux se connaître, pour  comprendre les enjeux amoureux et pour savoir nommer les raisons qui peuvent empêcher d’aimer.

Il n’y a pas de leçon d’amour à donner. Il y a des moments précieux à raconter, des témoignages authentiques à partager, des morceaux de vie qui peuvent inspirer mais jamais de morale à faire car personne ne sait aimer mieux que d’autre.  C’est ce qui donne vraiment du goût à ce sentiment unique qui naît du verbe Aimer.

Aimez librement et intensément à votre façon et laissez faire l’énergie de votre cœur sans trop vous poser de questions ! Et si des problématiques apparaissent, avant de culpabiliser, ou de tirer des conclusions hâtives, remettez-vous à la loi universelle de l’Amour qui ne connaît qu’un seul mot : la Singularité…C’est la plus belle couleur que vous pouvez donner à votre histoire d’Amour. Et retenez bien, il n’y a pas de modèle à suivre mais juste de belles vibrations à savourer.

Maryse Ligdamis de mesmotsdevie.fr

Articles recommandés :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2724 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici