Comment ne plus être perfectionniste ? 5 conseils

Citation L’idéal n’est pas d’être parfait, mais de devenir une meilleure version de soi-même

L’idéal n’est pas d’être parfait, mais de devenir une meilleure version de soi-même

L’un des obstacles du succès les plus courants auxquels nous sommes confrontés est le besoin de perfection. Toute personne encline au perfectionnisme aura du mal à rester sur la voie du succès si tout doit être « parfait » en permanence.

La perfection est le tueur de la créativité, de la vitalité et des découvertes accidentelles !  De plus, c’est en apprenant de nos erreurs que nous nous développons et grandissons tout au long de notre vie. Par conséquent, la « perfection » ne fournira jamais une voie directe vers le succès.

« L’idéal de la vie n’est pas l’espoir de devenir parfait, c’est la volonté d’être toujours meilleur. »
– Ralph Waldo Emerson

La différence entre la performance et le perfectionnisme

Il y a une différence entre être très performant et être perfectionniste. Les deux types de personnes veulent réussir. Cependant, les personnes très performantes sont motivées pour faire de leur mieux, tandis que les perfectionnistes sont motivés par la peur, paralysés par l’idée de l’échec.


🔊 Podcast : Le mot qui doit dicter ta vie au quotidien !


Avant d’aborder la façon de surmonter le perfectionnisme, voici quelques éléments importants à connaître à son sujet :

  • Le perfectionnisme peut considérablement diminuer notre estime de soi, notre joie de vivre et notre sentiment de paix, car il peut entraîner un stress immense, la peur du jugement ou des inquiétudes d’insuffisance.
  • Les traits de perfectionnisme sont souvent liés à des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété, les TOC et le stress.
  • Les personnes perfectionnistes se mettent la pression pour atteindre des normes inatteignables. Elles sont très critiques envers elles-mêmes et s’en prennent à tout ce qui ne correspond pas à leurs critères.
  • Les perfectionnistes craignent également que s’ils ne cherchent pas à atteindre la perfection, ils ne soient pas performants et n’atteignent pas leurs objectifs.
  • Parfois, la peur de l’échec des perfectionnistes est si terrifiante qu’ils procrastinent parce qu’ils préfèrent ne pas faire du tout quelque chose s’il ne peut pas être fait parfaitement.
  • Nous faisons du tort aux autres lorsque nous adhérons au mythe du perfectionnisme, en fixant des attentes irréalistes pour ceux qui nous entourent.

« Le perfectionnisme est un symptôme du manque d’estime de soi. »
– Sarah Ban Breathnach

Comment cesser de rechercher la perfection ?

Tout comme il vous a peut-être fallu des années de pratique pour « perfectionner » une compétence que vous avez acquise, il faut de la pratique pour défaire le perfectionnisme. Voici 5 conseils pour pour ne pas laisser votre perfectionnisme nuire à votre succès :

Autorisez-vous à faire des erreurs

Lorsque nous nous autorisons à faire des erreurs, nous pouvons voir que ce n’est pas la fin du monde lorsque nous échouons. Les erreurs sont des occasions d’apprendre, de grandir et de s’améliorer. Une façon d’y parvenir est de s’adonner à un nouveau passe-temps dans lequel vous ne serez probablement pas bon du premier coup. Au lieu d’essayer d’être « parfait », essayez plutôt d’apprécier l’activité et d’apprendre lentement à vous améliorer. Vous découvrirez peut-être que les erreurs sont nécessaires pour arriver là où vous voulez être.

« Ne craignez pas de faire des erreurs. Si vous cherchez la perfection, vous n’oserez jamais. L’essentiel est de tirer des leçons de ses erreurs pour ne plus les reproduire. »
– Mathieu Laroche

N’oubliez pas que la personne qui vous met le plus de pression est vous-même. Soyez gentil avec vous-même et pratiquez l’acceptation de soi en abaissant les normes irréalistes que vous vous imposez. Si vous êtes toujours motivé et que vous faites de votre mieux, vous vous en sortez très bien. La perfection n’existe pas, mais nous pouvons être fiers de faire de notre mieux.

Fixez-vous des objectifs réalistes

Les perfectionnistes ont tendance à se fixer des objectifs irréalistes, en raison de normes impossibles à atteindre. Une façon de se débarrasser du perfectionnisme est de se fixer des objectifs plus réalisables et SMART. Nous nous sentirons beaucoup moins stressés et plus confiants dans notre capacité à atteindre nos objectifs lorsqu’ils sont réalistes et stimulants d’une manière saine.

Acceptez les critiques constructives

Les personnes perfectionnistes ont tendance à avoir une faible estime d’elles-mêmes, car elles prennent les critiques personnellement. Cependant, les critiques constructives qui peuvent nous aider à apprendre et à grandir sont importantes. Essayez de reconnaître qu’une critique saine peut être utile et qu’elle est normale, car elle peut nous permettre de faire mieux. Les erreurs ou les faux pas sont parfaitement normaux en cours de route.

« L’homme de bien n’exige pas de l’autre qu’il soit parfait. Il l’aide à accomplir ce qu’il a en lui de meilleur. »
Lao Tseu

Essayez de ne pas procrastiner

Les perfectionnistes peuvent être des procrastinateurs notoires, se donnant une excuse pour se relâcher s’ils ne peuvent pas s’assurer de faire leur travail parfaitement. Cela peut être très inutile et plus stressant à long terme. Le plus difficile, c’est toujours de commencer, mais le fait de créer une ébauche de travail à l’avance est mieux que rien.


🔊 Podcast : La visualisation pour tout réussir dans sa vie !


Rappelez-vous que ce n’est pas grave si votre travail n’est pas parfait au premier essai ou au premier jet, et donnez-vous la grâce de continuer à travailler sur le projet.

Prenez conscience de vos pensées

Vouloir que tout soit parfait signifie que nous avons tendance à nous focaliser sur les aspects négatifs de notre travail ou de nous-mêmes. Vaincre le perfectionnisme consiste à prendre conscience de vos pensées et tendances perfectionnistes.

« La chose qui est vraiment difficile et vraiment étonnant, est de renoncer à être parfait et commencer le travail de devenir vous-même. »
– Anna Quindlen

Prenez le temps de faire une pause et de prêter attention à vos schémas de pensée en matière de perfectionnisme. Une fois que nous sommes conscients de la façon dont nous permettons au perfectionnisme de s’emparer de notre vie, nous serons plus à même de modifier notre discours personnel à ce sujet.

Et si penser positif était la clé ?

Les blocages que nous avons lorsque nous sommes trop perfectionnistes proviennent souvent d’un manque de confiance en soi. Construire sa confiance en soi commence par des actions précises à faire au quotidien ! Se répéter des phrases positives tous les matins, toute la journée permet de créer des ancrages forts dans son esprit. Voici mon podcast sur l’importance de la pensée positive.

Les affirmations positives et l’estime de soi sont forcément liées, car il est essentiel de mettre du positif dans votre quotidien. Penser positivement permet de mieux contrôler ses émotions et surtout de ne pas laisser le négatif prendre le dessus.

Voici 3 vidéos pour devenir une meilleure version de soi-même :

Ne vous attardez pas à façonner une vie parfaite au point d’oublier de vivre. Celui qui n’accepte que la perfection obtient rarement satisfaction. La  vrai perfection, c’est accepter l’imperfection et travailler à la faire évoluer, jour après jour.

Alex Cormont
Ton coach pour écrire ta légende

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2523 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !