Troubles alimentaires

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Lauriane Pichard! Commentez cette vidéo sur YouTube

Troubles alimentaires : 5 comportements de parents qui ont influencé votre rapport à la nourriture

Quels sont les comportements qu’ont adopté vos parents et grand parents toujours dans un esprit de bienveillance mais qui ont déclenché chez vous un trouble alimentaire et vous ont plongé dans l’addiction à la nourriture ?

Dans la vidéo ci-dessus, découvrons ensemble 5 comportements qui provoquent une association d’un état avec la nourriture.

Tous les parents veulent bien faire, mais les exigences qu’ils s’imposent risquent d’avoir l’effet inverse de celui escompté.

À lire aussi : Comment ne pas prédestiner nos enfants aux troubles alimentaires et a l’obésité : en leur montrant l’exemple !

1/ Termines ton assiette

Toujours dans un esprit de bienveillance, car on ne souhaite pas gaspiller, car nos parents ont eu peur que nous ayons faim, c’est une erreur courante que l’on commet et je suis la première à le faire avec mes propres enfants . Ce qu’il faut savoir, c’est que votre enfant, quand il vous dit qu’il n’a plus faim, vous communique le message que l’estomac a envoyé à son cerveau …

Il n’est que le messager de son corps en matière d’alimentation et si vous le forcer à terminer son assiette, vous ignorer sa capacité à reconnaître son sentiment de satiété. Note corps est doté d’une formidable système d’autorégulation intérieur qu’aucun facteur extérieur ne devrait perturber.

Or nos parents et vous en tant que parents êtes un facteur extérieur d’influence de par votre figure d’autorité. Cependant, dans le cadre alimentaire, il s’agit d’écouter ses propres signaux si vous ne voulez pas engendrer un trouble alimentaire et pousser votre enfant à ne plus reconnaître.

Dépasser sa limite de satiété signifie ne pas respecter le signal que vous envoie votre corps et le corps n’ayant pas le choix va développer une capacité de stockage de graisse.

Le corps sait naturellement ce qui est bon pour votre enfant et pour vous . Donc si vous avez vécu ce genre de comportement étant enfant, apprenez-vous même à écouter à nouveau le message de satiété. Ainsi vous commencerez à perdre du poids, perdre de la graisse, perdre du ventre et vous retrouverez une silhouette harmonieuse.

2/ Ne pas manger à heure régulière

Ne pas manger à heure régulière entraîne un dérèglement de l’organisme qui a besoin de pause pour assimiler la nourriture et permettre aux organes de répartir les nutriments dans les bonnes cases. Si vous lui apporter les aliments à n’importe quel moment, il n’aura pas le temps de se préparer à accueillir la nourriture. Poser un cadre nutritionnel est très important pour éviter de stocker de la graisse.

3/ Manger seul ou en famille

Cela change la donne et le rapport que vous aurez à la nourriture. Si vous avez souvent été seul(e) pour manger, alors la nourriture est devenu votre COMPAGNON de repas. Vous avez donc sans doute faire une association NOURRITURE-SOLITUDE et dés lors que vous ressentez la solitude, c’est votre compagnon qui vient vous tenir compagnie. Maintenant que vous en êtes conscient, Vous avez la possibilité de détecter les moments de solitudes qui vont vous pousser à manger non pas par faim.

Vous pouvez aussi éviter ce comportement associatif à vos enfants en mangeant avec eux . Le fait de manger ensemble permet de réguler l’ingestion des aliments et de ce fait, ne pas manger trop vite. Dans les familles actuelles, on parle entre nous et on laisse donc le temps à notre estomac d’envoyer le message à notre cerveau.

4/ Donner un gâteau pour consoler

Rien ne remplace une discussion, un câlin, des bisous et cela ne fait pas grossir ! La nourriture a pour seul et unique fonction  de maintenir votre organisme en vie dans votre milieu naturel. Ce n’est pas un compensateur de peine , de stress ou autre…. Si vous avez vécu cette expérience en tant qu’enfant, peut-être ressentez-vous le besoin d’ouvrir le placard à la moindre émotion. Il est donc maintenant temps de dissocier la nourriture de vos états émotionnels pour garantir une perte de poids efficace et définitive.

5/ Reprends une deuxième assiette

C’est souvent le cas chez nos grands parents qui ont eux connu les périodes de faim. Ils font cela avec bienveillance mais il convient de leur expliquer que nous ne vivons pas dans la même époque.

Au travers de mes différents programmes, je vous accompagne sur la voie de l’alimentation saine, afin de reprendre le contrôle de votre alimentation et de votre corps, pour ne plus avoir à entamer de régime restrictif et basé sur la frustration.

N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour passer à la prochaine étape et retrouver le bon équilibre alimentaire.

Lauriane
Votre coach santé

P.S.: Vous avez aimé ma vidéo ? N’oubliez pas de joindre ma chaîne YouTube 🙂