Sortir du conflit de la relation triangulaire

Citation Êtes-vous dans une relation triangulaire ?

Êtes-vous dans une relation triangulaire ?

Êtes-vous dans une relation triangulaire ? Pour mieux comprendre la dynamique que nous retrouvons souvent dans les relations dysfonctionnelles, toxiques et abusives, il est important de prendre conscience du « Triangle dramatique » qui se forme et du rôle de chacun.

On observe souvent le triangle dramatique dans les familles ou entre amis. Les rôles peuvent être joués par des adultes et même par des enfants. Dans une relation romantique, le triangle dramatique est souvent créé à cause d’un triangle amoureux.

Dans tout triangle relationnel, les liens entre les personnes souffrent. La rage, la frustration et le manque de respect mutuel apparaissent chez les trois individus. Personne ne veut assumer la responsabilité de ses actes ni apprendre de ses erreurs.

Les répétitions de ce triangle dramatique sont fréquentes et la tension augmente. La honte du blâme peut affecter la santé mentale des personnes impliquées et à long terme, les relations peuvent devenir amères, toxiques ou même prendre fin.


📌 À lire aussi : 12 règles essentielles pour réparer une relation de couple toxique


Les 3 rôles du triangle dramatique

C’est en 1968 que le psychothérapeute Stephen Karpman a donné pour la première fois le concept de triangle dramatique. Au fil du temps, ce triangle entraîne des conflits et une complicité malsaine dans la relation.

Triangle dramatique de Karpman

Ce modèle est décrit par un triangle qui représente trois rôles interchangeables joués généralement par trois individus :

  • Le rôle du persécuteur :  Il est plutôt frustré par la victime. Il a peut-être déjà averti la victime plus tôt, mais celle-ci n’en a pas tenu compte et n’a pas modifié son comportement ou son action. Le persécuteur ayant perdu son sang-froid réagit sévèrement.
  • Le rôle de la victime : La victime ne peut pas supporter le traitement sévère du persécuteur. Elle se sent coupable, anxieuse et impuissante. La victime cherchera alors un sauveur pour la secourir.
  • Le rôle du sauveur : Dans le rôle du sauveur se trouve une personne qui se sent mal à propos de ce qui s’est passé avec la victime. Il entre en action pour sauver la victime. Pour le sauveur , la victime est sans défense et a besoin de sa protection.

Tout d’abord, il est important de comprendre que le triangle ne représente pas les personnes, mais les rôles qu’elles jouent. De plus, ces rôles ne sont pas fixes, mais interchangeables entre les individus. Un individu devient inconsciemment le persécuteur. Il blâme, critique, attaque et/ou humilie la victime pour une raison quelconque. Ensuite, le sauveur va entrer en action et défendre la victime.

La victime et le sauveur s’unissent contre le persécuteur

Ensuite, il y a un changement de rôle qui fait que le persécuteur devient une victime et que l’ancien sauveur joue maintenant le rôle du persécuteur. Il y a inversion des rôles et les personnes qui jouent ces rôles le font sans le savoir.

Le sauveur sent qu’il est nécessaire de protéger la victime. Le sauveur prend maintenant le rôle du persécuteur. Il accuse maintenant l’ancien persécuteur qui devient la nouvelle victime. Il y a beaucoup de drame et les trois individus commencent à se sentir en colère, incompris et vidés de leur énergie.

Comme les trois individus jouent les trois rôles sans le savoir, ils ne savent pas où tracer la ligne. Et c’est là que le conflit prend place. Le persécuteur initie la scène tandis que la victime et le sauveur aggravent la situation. Ensuite, lorsque les rôles sont inversés, le conflit s’est déjà intensifié et s’enlise dans un cercle vicieux, malsain et destructeur.

Comment sortir de cette relation triangulaire ?

Vous reconnaissez-vous dans l’un de ces rôles dans un domaine quelconque de votre vie ? Si c’est le cas, prenez du recul, observez et réalisez que vous répétez un schéma.

Il est fort probable que vous soyez déclenché d’une manière ou d’une autre, ou manipulé par un proche. D’autre part, si vous essayez de faire en sorte qu’une autre personne se sente constamment craintive, obligée ou coupable, c’est vous le manipulateur.


📌 À lire aussi : La triangulation qu’utilise le narcissique pour diviser et régner sur sa famille


Pour changer ce schéma, vous devez d’abord l’identifier. Une fois que vous êtes conscient de votre rôle, ne faites pas la même chose que ce que vous avez toujours fait.  En toute circonstance, ne soyez pas sur la défensive et gardez une attitude neutre et objective.

Si vous vous sentez sur la défensive, n’agissez pas à partir de cet état mental. Adoptez un ton non réactif, non émotionnel et décontracté. Rappelez-vous néanmoins de ne pas vous laisser entraîner dans le drame. Si vous avez l’impression d’être une victime, apprenez à prendre vos responsabilités au lieu de blâmer les autres pour la tournure que prend votre vie.

Même si vous êtes vraiment la victime, n’en concluez pas que vous êtes impuissant à prendre soin de vous dans ces circonstances. Prenez l’énergie que vous ressentez en tant que victime et convertissez-la en détermination. Prenez la résolution de trouver un moyen de résoudre votre problème sans l’aide de l’autre personne. Cela vous aidera à développer votre propre pouvoir personnel.

Si vous avez l’impression d’assumer trop de responsabilités, prenez du recul, laissez les autres assumer leurs propres responsabilités, et permettez-leur d’échouer si cela se produit. Parfois, les autres doivent faire face aux conséquences de leurs propres décisions. Rappelez-vous que vous n’êtes pas responsable des choix des autres, même s’il s’agit de votre enfant.

Évitez de blâmer, de critiquer, d’accuser, de sermonner, de gronder, de surveiller, de menacer, de prêcher, d’être obsédé, de réagir de manière excessive ou insuffisante. Si l’autre personne ne veut ou ne peut pas participer à une communication saine et non violente, trouvez un moyen de vous retirer physiquement de la rencontre jusqu’à un meilleur moment.

À lire aussi :

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube  ou ma page Facebook  sur lesquelles je vous partage des conseils pour sortir d’une relation avec un pervers narcissique ou/et de la violence conjugale.

Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !