Partenaires Positifs

Confiance en soi et dépendance affective

Citation Une personne ayant de l’assurance est-elle toujours admirable ?

Une personne ayant de l’assurance est-elle toujours admirable ?

Nous avons tous dans notre entourage, au moins une personne comme celle-ci : qui fait du bruit, qui parle fort, qui prend la parole sans arrêt, qui la coupe même aux autres, qui raconte des histoires… sur elle-même en général, qui affirme haut et fort son opinion, qui prend de la place, …

Très souvent, ces mêmes personnes ont tendance à ne pas écouter les autres, ne pas leur laisser la possibilité de donner leur avis.

En face de personnes timides, discrètes ou introverties, ces personnes là pourront être admirées, pour leur façon d’oser, leur présence, leur charisme parfois, l’impression qu’elles donnent d’être des leaders, d’avoir confiance en elles-mêmes.

Lorsqu’on s’approche de plus près de ces personnes, ou dans certaines situations particulières, on peut néanmoins se rendre compte que derrière cette apparente assurance, se cachent souvent de très grandes peurs… avec d’une part une peur d’y succomber (à ces peurs), et d’autre part, que ces peurs là – existentielles – soient perçues par l’entourage… En effet, que deviendrait leur image de marque si jamais on percevait chez eux ne serait-ce qu’une infime parcelle de vulnérabilité ?!

A force de « s’entrainer » à braver ces peurs, à aller au-delà, sans réellement s’y être intéresser, elles ont l’impression qu’elles en sont protégées, qu’elles y ont résisté, qu’elles les gèrent, ou même les ont enfin vaincues.

Il n’en n’est rien. Ces personnes là se sont en fait enfermées dans un système, parfois depuis la petite enfance. Elles se sont construit des remparts, bien plus étanches et solides qu’on pourrait le croire. En renvoyant vers l’extérieur cette image d’assurance et de confiance en soi, elles trompent leur entourage, mais surtout, … elles se trompent elles-mêmes. Car lorsqu’on creuse un peu plus, on se rend compte que ces personnes-là, même si elles sont expansives, sont en fait très fermées et surtout très rigides. C’est toute cette résistance à la peur qui les rend rigides, avec une vision des choses très restreinte et centrée sur leur propre personne… et ce que nous voyons au premier abord comme du leadership ou du charisme, n’est en fait que de l’autorité associée à de la manipulation.

Finalement, elles s’avèrent être des personnes qui ont du mal à écouter et accepter l’opinion de l’autre, ont du mal à faire preuve d’empathie, à changer d’opinion, de perspective. Elles sont souvent coincées dans une même sorte de monologue, en privé et en public – qui peut faire son petit effet et donner l’illusion, certes. Car ce qui les anime en réalité, c’est chercher à prouver qu’elles ont raison, ou à amener les autres à se rallier à leur opinion… en effet, elles ont si peur de l’inconnue, et surtout de ne pas être en mesure de le gérer, qu’elles ramènent tout à elles-mêmes, ce qu’elles croient le mieux connaitre. En fait, c’est à elles-mêmes qu’elles cherchent à prouver qu’elles ont raison… Et si elles n’y arrivent pas, à convaincre l’autre en face… ou si elles ne parviennent pas à prendre l’ascendant sur cet autre, elles ont tendance à devenir agressives… ou encore à s’enfuir, selon le degré d’importance de la relation avec cet autre… car elles se sentent menacées…

Lorsqu’on est en relation avec une telle personne (un parent proche, un conjoint, un ami, un collègue, …), soit on va avoir l’impression que l’on s’entend bien avec elle… car en fait on lui laisse l’ascendant, soit on va se disputer sans arrêt avec elle… ce qui peut se définir comme étant une relation toxique.

Il y a toujours l’espoir qu’à force de discussions, de raisonnements, d’apport d’exemples et de preuves, on va parvenir à la faire bouger de sa position. Si c’est une personne très proche, et dont on pense qu’elle aurait besoin d’aide, on va y investir encore plus d’énergie… et on va s’y casser les dents… Car comment une telle personne pourrait accepter de l’aide ? Cela reviendrait à se remettre en question, à admettre qu’elle a des faiblesses, qu’elle est vulnérable… et c’est justement ce contre quoi elle se bat depuis si longtemps. Et la personne qui cherche à lui apporter son aide sera perçue comme un ennemi, justement car elle lui renvoie une image qui est à l’opposé de celle qu’elle s’attache à transmettre. Et quand ce genre de personne se sent menacée, attaquée, … elle attaque. Elle va attaquer justement la personne qui cherche à lui apporter de l’aide… L’attaque peut évidemment prendre diverses formes, de l’agressivité verbale à la violence physique.

C’est plus ou moins ce qui se produit dans toute relation de dépendance, relation toxique, à plus ou moins grande échelle.

La personne qui cherche à aider va se concentrer sur cette aide. Elle sent bien, au plus profond d’elle-même, que cette personne qu’elle cherche à aider, souffre effectivement à l’intérieur – et c’est la réalité. Pleine de compassion, elle va croire de toutes ses forces qu’elle va réussir à changer cette personne, et que ses efforts vont finir par payer. Elle va s’y épuiser, et parfois s’y perdre… car c’est comme s’imaginer de faire bouger un énorme rocher… seule l’eau peut y parvenir au bout de centaines d’années (et aucun d’entre nous n’a des centaines d’années à consacrer à ce genre de tache), ou bien une explosion. Et c’est malheureusement parfois la seule chose qui parviendra à ébranler, et éventuellement à faire bouger ce genre de personne, une énorme claque de la vie.

Si vous avez une telle personne dans votre entourage, ne cherchez pas à la changer, encore moins ne cherchez à l’aider, éloignez-vous-en si vous le pouvez… Car contrairement à ce qu’elle aura pu vous faire croire, vous avez de la valeur… et n’avez pas à renoncez à vous en aucune manière… même pas/encore moins pour elle.

Contrairement à ce qu’on nous a appris, nous n’avons à satisfaire personne avant nous-même, nous n’avons pas à investir en personne, si nous n’investissons pas en premier lieu en nous-même… Et, investir en soi-même… est le meilleur investissement sur le marché actuellement…

N.B. Même si ce que j’écris a l’apparence d’une généralisation, il n’en n’est rien. Cette généralisation ne vise qu’une certaine catégorie de personnes bien précises…

Estelle Morioussef
Thérapeute en développement personnel
Kinésiologue et Maitre-Praticien en PNL

Vous pouvez également me rejoindre sur ma page Facebook

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2138 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous