Transformer la blessure de rejet en opportunité

Citation Comment transformer votre blessure de rejet pour combler votre manque affectif ?

Comment transformer votre blessure de rejet pour combler votre manque affectif ?

La question de comment transformer une blessure de rejet en une opportunité pour combler un manque affectif est un sujet complexe qui concerne beaucoup de personnes. Dans cet article, nous allons explorer les différentes façons de transformer cette blessure en une opportunité pour combler notre manque affectif et rétablir notre confiance en nous.

La blessure de rejet émet des ondes négatives dans votre vie. 

Entre l’enfance et jusqu’à l’âge adulte, vous êtes happé  sans arrêt par ce vide intérieur que représente la blessure de rejet qui résonne sans cesse  dans vos peurs, dans vos pleurs, dans vos manques, dans votre mal-être. Toutes vos interactions difficiles se résument aux effets néfastes de cette blessure émotionnelle passée, tapie au fond de vous.

Pas à pas, vous grandissez en gardant à l’intérieur de vous comme  une entaille profonde qui devient l’écho silencieux de ce qui vous rend souvent triste, comme si vous étiez en décalage par rapport au monde extérieur. La difficulté à vous faire comprendre est récurrente, et c’est le signe fort de cette cicatrice qui  marque votre identité et vous empêche de vous déployer totalement, comme si vous étiez bloqué par  cette barrière intérieure inconsciente.

Vous vous sentez souvent seul, délaissé, rejeté comme si vous n’aviez pas la possibilité de vous faire aimer ou accepter des autres. Alors, vous expliquez cela par vos prétendues imperfections qui sont pour vous, le symbole de ce rejet. Vous faites une liste de tout ce qui ne va pas  à vos yeux, vos défauts, de votre physique à votre caractère en passant par vos goûts.

Vous concluez que votre sentiment de rejet vient de là. Au fil du temps, vous vous voyez changer, améliorer, renouveler et pourtant les conséquences négatives demeurent malgré vos efforts pour plaire. Vous restez toujours à l’écart, sur le banc de touche, à l’extérieur de la vie qui tourne autour de vous mais qui vous évite dans ses joies et dans ses moments les plus heureux. Pourquoi ? Vous n’arrivez pas trop à en comprendre les raisons, vous en souffrez et vous vous sentez comme coupable de votre inaptitude à développer des relations épanouissantes, en raison de ce rejet constant que vous ressentez!

Vous errez en vain, vous êtes souvent triste, malheureux, mal dans votre peau. Au point de vous trouver difficile à vivre, trop à fleur de peau. Alors vous vous durcissez, vous vous fermez, vous vous refusez le droit d’être léger et enthousiaste, vous devenez presque intolérant, presque insensible, presque indifférent comme verrouillé dans la peur lourde et grise de ne jamais réussir à exister pour ce que vous êtes.

Malgré les combats, les compromis, les tentatives de solution vers une destinée plus lumineuse, vous vous heurtez en chemin, et au fil de l’âge, aux mêmes angles morts non résolus. Vous êtes comme prisonnier de ce sentiment d’être incompris. Et c’est ce filtre déformant qui vous renvoie à chaque fois comme une illusion de la réalité.

Les traces de la blessure de rejet vous poursuivent !

La blessure de rejet teinte vos expériences d’amertume et au fil de votre vie, les traces du manque affectif sont des obstacles sur votre parcours. Au cœur de vos plus grandes réussites, vous vous sabordez en laissant s’ouvrir encore et encore cette plaie  qui jamais ne se referme pour vous lier éternellement à  l’incapacité de vous réaliser pleinement. Vous demeurez insatisfait, frustré, agité, torturé même. Vous tendez vers le perfectionnisme pour combler ce vide mais rien n’y fait, au contraire vous vous éloignez de plus en plus de vous-mêmes !

Alors, vous passez des heures à ruminer, à ressasser ou à ressentir ce mal -être intérieur qui cogne de manière assourdissante tel un martèlement incessant, avec des souvenirs toujours plus vivaces de tous ces moments marqués par l’indifférence, par la dévalorisation, par l’inattention et par les incompréhensions. Une longue liste, comme pour vous donner raison de croire impossible la guérison de  votre blessure de rejet, comme si c’était une fatalité à porter toute votre vie sans jamais rien pouvoir y faire, pour espérer changer votre regard.

D’ailleurs, les autres deviennent souvent pour vous, comme un véritable enfer, comme  un écran noir où se reflètent vos peines les plus tenaces :  à chaque remarque, c’est une  vexation vécue, à chaque commentaire, c’est un rejet ressenti, à chaque regard, c’est un jugement qui vous meurtrit.

Quand vient l’âge où vous  changez physiquement, la blessure de rejet se fait encore plus forte dans ses résonances, donnant une dimension  encore plus dramatique aux expériences malheureuses d’une vie, comme une empreinte indélébile qui vous rappelle ce moule déformant dans lequel vous vous êtes  façonné depuis l’enfance, sans le savoir!

Et chaque difficulté à être devient plus lourde à vivre, à chaque changement physique, physiologique, psychologique, vous avez l’impression de subir encore plus de rejets. Vous prenez alors  conscience que tant que cette blessure de rejet dictera vos faits et gestes, tant que ce sera à travers sa résonance que vous vivrez, alors vous gaspillerez votre énergie  à vous battre inutilement sans jamais réussir à l’enfouir, sans vraiment vous débarrasser de ses effets désastreux , sans avoir conscience  que le rejet n’existe que dans  l’interprétation négative que vous donnez aux situations, ce qui déforme et grossit les détails pour vous faire souffrir davantage.

Il est temps de prendre le temps de trouver une voie de passage vers vous-même!

La seule voie de passage possible est d’apprendre à vous donner beaucoup plus d’amour, encore plus d’amour, plus d’attention, énormément de  compassion et le  pardon à chaque seconde, d’avoir cru que la vie était un cauchemar fait de rejet et de manque affectif. Le processus de réparation nécessite une introspection.

Vous vous souvenez tout d’abord comment tout cela a commencé depuis l’enfance : cette impression de ne pas être accepté dans votre famille, d’être rejeté par les autres,  dévalorisé, humilié, d’être différent, de ne pas être aimé suffisamment, d’être incompris, invisible, inintéressant, délaissé, malmené, brimé, abandonné… Votre difficulté à trouver votre place!

Puis, pour développer votre amour de soi, vous devez accepter de prendre le temps  de vous asseoir un moment pour comprendre ce qui vous empêche de vivre pleinement votre vie.

C’est en vous  posant, en fermant les yeux pour ressentir intensément cette blessure de rejet, là dans votre cœur, dans votre âme, dans votre corps, que vous allez voir tous ces nœuds : la gorge serrée, le ventre noué, le rythme cardiaque accéléré, l’esprit  tourmenté par mille pensées négatives.

Ancré dans l’instant présent, vous allez ensuite porter  votre attention sur le silence extérieur puis intérieur, pour percevoir au fond de vous immédiatement, ce mal-être récurrent,  cette tristesse qui pleure sans raison apparente, ce manque affectif qui se lamente sous le même ciel toujours gris de vos pensées. En vous alliant à l’immobilité de cet instant méditatif , vous allez pouvoir observer en surplomb, toutes les sensations corporelles qui vous étouffent de l’intérieur.

C’est dans cette connexion à l’instant présent que vous allez alors accueillir  le silence qui tel un magicien, vous enveloppe, pour bercer vos chagrins de petit enfant blessé, il devient comme un point d’appui où vous pouvez vous laissez agir dans le non-agir, vous pouvez vous laisser bouger dans vos émotions sans bouger. Vous pouvez alors vous déposer progressivement au cœur de cette blessure rejet. Vous la côtoyez enfin de près. Vous pouvez la regarder, cette faille  immense et effrayante qui aspire toute votre joie  et vous pouvez ressentir les émotions désagréables qui vous serrent le cœur, les frissons qui vous glacent le corps, le découragement qui vous freine dans tous vos projets.

Prenez alors la décision de marquer comme un temps d’arrêt intérieur comme si tout se figeait pendant quelques secondes.

Vous pouvez appréciez alors ce moment suspendu rempli de grâce, où vous assistez sans rien faire à un temps de réconciliation et de paix intérieur qui favorise la rencontre entre votre blessure de rejet et votre mouvement de vie, cette force intérieure de résilience, cette lumière. En laissant chaque goutte de votre chaleur incarnée venir combler vos vides, vos sillons creusés, vos bosses, vos aspérités, vos  duretés, tout ce qui faisait obstacle jusqu’à présent à la libre circulation de la joie dans votre corps, disparaît…

Au cœur de la blessure de rejet, lorsque vous cessez de penser, d’imaginer, de supposer ce que la vie n’est pas, votre  mental s’éteint et  le silence vous pénètre encore plus profondément.  Plus vous entrez dans cette relation intime avec le silence intérieur, plus le trou béant de vos rejets semble se remplir d’un pouvoir doux et lumineux qui se diffuse jusqu’à atténuer la blessure et la transformer.

Alors vous vous pouvez vous apaiser, et le flux d’énergie libéré vient dilater votre cœur qui peut enfin s’exprimer, sortir de sa cage, déposer ses armes . Il n’y a plus de larmes,  plus d’espace resserré, étriqué, au contraire un délicieux mouvement qui s’invite pour malléabiliser les derniers résidus de cette blessure de rejet qui résiste encore un moment, puis capitule enfin et laisse votre intériorité comme nettoyée, purifiée, libérée. Vous avez la sensation qu’un nouvel espace intérieur s’ouvre pour laisser se relâcher progressivement  ce poids de rejet  si longtemps porté tel un fardeau douloureux et pour vous ouvrir à votre transformation!

La lumière intérieure se tamise et  devient le baume réparateur final,  avec un jeu de luminosité et de nuances plus douces, bleutées, orangées, rosées,  qui  viennent se déposer sur tous les manques, sur toutes les tristesses et arrive le moment fort où  le silence, l’immobilité, la lumière et le mouvement fusionnent et scellent définitivement la réparation de cette blessure qui fond alors pour laisser place à une énergie vitale renouvelée, tissée avec des fils de soie, symboles de l’amour pur, qui peut se répandre à présent sans entrave, au cœur de votre matière vivante qui devient plus souple, plus flexible, plus adaptable.

La blessure de rejet n’a plus de miroir intérieur ni extérieur. Elle est recousue de fils rouges et dorés puis plongée dans ce bain de couleurs magiques, jusqu’à se remplir totalement de belles nuances qui  remplacent définitivement  le gris de la mélancolie perçu jusqu’à lors pour laisser exploser un feu d’artifice de joie et de douceur.

Lorsque vous apprenez à  regarder votre blessure de rejet sans la fuir, elle n’a plus de place pour empoisonner votre vie et vous comprenez enfin son sens caché. C’est ainsi que vous pouvez enlever votre masque de fuyant et chasser vos amertumes. C’est à ce moment là seulement que vous apprenez vraiment à vous aimer et à vous auto-réparer et telle l’huître, qui dans son mécanisme d’auto-défense face à un corps étranger, fabrique une belle perle , vous pouvez à votre tour laisser la blessure de rejet se combler, pour se recouvrir de la texture nacrée de l’amour de soi  décuplé qui vous mène alors à une merveilleuse et brillante métamorphose, dans votre attitude et dans votre manière d’être  !

Pour donner vie à votre vraie nature, vous devez décider de vous libérer de votre blessure de rejet, grâce à votre pouvoir créateur intérieur, qui se développe avec beaucoup de persévérance et de courage! La motivation pour aller mieux ne peut que porter ses fruits ! Personne ne peut prendre cette décision à votre place mais vous pouvez vous faire accompagner dans votre développement personnel à vous transformer et à vous épanouir grâce à votre force intérieure.

Maryse Ligdamis de mesmotsdevie.fr

Articles recommandés :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2747 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici