Comment éliminer le stress et l'anxiété ?

Citation Anxiété et stress : 3 clés déterminantes pour les éliminer

Anxiété et stress : 3 clés déterminantes pour les éliminer

« La santé mentale des français s’est dégradée et devient une préoccupation majeure de l’exécutif. »
Extrait de l’article de BFM TV.

Le contenu m’a interpellé. Je me suis dit y a quelque chose à tenter. Pour vous aider à descendre le niveau de stress, et pourquoi pas à vous débarrasser de l’anxiété. Pour éliminer le stress et l’anxiété de façon naturelle.

Aujourd’hui avec la pandémie, les crises d’angoisse et le niveau d’anxiété ont centuplé. Les cas de dépression ont augmenté. Les cas de troubles psychologiques ont doublé. Le manque de confiance en soi s’est accru.

Cela fait presque un an que nous vivons une situation exceptionnelle, à une échelle mondiale, sans distinction de sexe, de couleur, de milieu social, de religion.

En temps « normal », les raisons de stress, d’anxiété ne manquent pas. Nous vivons à 200 à l’heure entre la maison, les enfants, le travail, les transports, le job, les fins de mois difficiles, les activités….Nous essayons de faire rentrer 24 Heures dans 48 !!

Et sous le poids nous nous effondrons.

Et plus vous essayez de refouler et de pousser la machine à continuer, plus cela fait mal quand le retour de bâton se produit.

Nous sommes tous d’accord pour affirmer que cette surcharge est la source de notre stress permanent, parfois même de crises d’angoisse.

Mais comment faire ?

Une retraite dans un temple tibétain ?

Ouais. En ce moment je déconseille 😄

Non sérieusement.

Il est peu probable que la plupart d’entre nous se décide à tout plaquer du jour au lendemain sur un claquement de doigts.

En fait nous aimons notre façon de vivre dans les grandes lignes. Nous sommes attachés à notre lieu de vie, notre famille, nos passe-temps, notre cercle social.

Puis le stress est aussi dû à des changements externes et indépendants de notre volonté comme une maladie, un accident, une perte d’emploi, une pandémie, un tremblement de terre………tout traumatisme individuel ou collectif.

Et à tout ça il est difficile d’y échapper peu importe le lieu.

Mais quels sont ces facteurs d’anxiété qui nous empoisonnent la vie et surtout comment réussir à éliminer stress et anxiété de manière naturelle ?

3 Facteurs de stress principaux

Les circonstances de la vie et la pression répétée

Sommes-nous condamnés à vivre en permanence avec le stress et l’anxiété ?

Cela dépend.

De vos croyances.

Si vous êtes persuadé/e que ce sont les circonstances extérieures qui provoquent votre anxiété alors vous vous condamnez à vivre une vie EXTREMEMENT stressante.

Heureusement pour nous : ces mêmes circonstances ne sont pas l’origine profonde de l’anxiété.

Sinon comment expliquer que :

  • Certaines personnes ont une vie pénible semée d’embûches et réussissent à trouver calme et sérénité et avancer dans leur vie.
  • D’autres qui ont une vie relativement facile, avec un job qui leur plait, une famille en bonne santé, une certaine aisance financière se stressent pour un oui ou pour un non et sont figés dans leur monde anxiogène.

En fait, nos pensées, notre perception subjective des événements créent notre réalité.

Nos pensées sont destructrices ou au contraire constructives.

Alors intervient le choix de la pensée positive.

Prenez conscience de la réalité telle qu’elle est sans envisager le pire.

Prenez l’exemple du confinement : on peut diviser en 2 les réactions des personnes face au confinement :

  • Celles qui dépriment, angoissent, envisagent le futur sous des cieux sombres, pleurent car elles souffrent de solitude, n’ont pas la force de choisir ou au contraire font comme si rien ne se produisait, continuent à vivre dans leur bulle.
  • Celles qui utilisent le confinement comme une opportunité : apprendre un nouveau métier, se diversifier, perdre du poids, se remettre en forme, une meilleure conscience de soi.

Dans les deux cas nous sommes tous confrontés aux mêmes pressions, plus ou moins aux mêmes risques, aux mêmes changements de routine,….

Mais dans la 1ère réaction, ces mêmes personnes pensent qu’elles se trouvent dans un statut d’état permanent et non de ressenti. Ce qui accroit l’anxiété.

Je sais que choisir n’est pas évident ou facile.

Pourtant, votre langage intérieur peut être :

« OK, la situation n’est pas au top, je ne peux pas faire ceci ou cela. Quelles sont mes options ? « et vous pouvez faire un pas en avant, choisir de changer UNE seule chose dans votre vie.

ou

« Je n’en peux plus, je n’y arriverais jamais, ma vie est foutue, je vais tout perdre, il n’y aucun avenir pour moi, … » et votre situation stagne. En fait, elle empire car la dépression vous guette.

« La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. »
Mère Térésa

À méditer : qu’aurait dit Mère Térésa face à la pandémie ?

Le besoin de sécurité :

Regardons de plus près les circonstances extérieures qui nous stressent :

Elles ont toutes un même point commun : elles nous placent en situation d’insécurité, d’incertitude.

Si vous avez de l’hypertension et vous savez de façon certaine que le médicament que vous donne votre médecin règle le problème, vous ne ressentirez ni pression, ni menace.

En revanche face à la pandémie, nous ne savons pas comment contrôler le virus, nous n’avons pas encore de vaccin confirmé, nous nous sentons menacés sur le plan vital et psychologique.

Et cela provoque une recrudescence de crises d’angoisse et de troubles psychiques pendant cette période.

Le besoin de contrôle :

Pour pallier notre besoin de sécurité nous en actionnons un autre : celui de vouloir contrôler notre vie sur tous ses aspects.

J’ai entendu un médecin déclarer qu’en dépit de la situation critique et surchargée, s’il y avait une date (même lointaine) de fin de la situation, tout le système en serait apaisé.

Ce qui nous mine le plus est ce sentiment d’impuissance.

Vous allez me dire : « Tout ça on le savait déjà ! mais quelle sont les solutions, les clés ? »

3 étapes pour chasser votre anxiété :

Etape n°1 : se débarrasser du désir de contrôle :

Simple comme bonjour : la première étape consiste à admettre que nous ne contrôlons aucun événement externe.

Vous pouvez retourner le problème dans tous les sens : face à une pandémie, un tremblement de terre ou autre catastrophe personnelle nous n’avons aucun pouvoir. Nous subissons.

Comme nous ne décidons pas que le soleil brille et nous chauffe, que la Terre nous offre 4 merveilleuses saisons, nous procure eau et nourriture, tous ces phénomènes merveilleux et pour lesquels nous n’avons pas toujours de la gratitude.

Etape n°2 : se libérer de l’emprise :

L’étape n°2 est de prendre conscience que l’origine de notre stress ne nait pas du sentiment d’insécurité.

L’angoisse provient uniquement de notre désir de contrôler, de notre besoin de diriger notre vie vers un résultat précis et déterminé à l’avance.

Imaginons un instant :  vous devez vous rendre d’un point A à un point B

1er cas : vous avez 3 chemins possibles et on vous a dit dès le départ que quel que soit votre choix vous arriverez à destination. Vous vous engagez dans n’importe quelle voie sans aucune pression ou anxiété. Vous êtes certain/e d’arriver à bon port.

2ème cas : vous avez aussi 3 chemins mais on vous explique qu’un seul d’entre eux conduit à coup sur au point B. Maintenant vous souhaitez absolument connaitre la bonne direction pour ne pas vous tromper et cela vous stresse.

Afin d’éviter le stress il faut relâcher l’emprise sur le résultat.

Ce qui ne signifie pas abandonner l’objectif principal ou ne pas agir.

Bien au contraire, vous vous adaptez aux circonstances : savoir que vous faites du mieux possible pour avoir l’issue souhaitée.

Il faut apprendre à lâcher prise sur le résultat.

Le stress nous éloigne du résultat espéré. Si vous préservez votre santé du virus ou de la grippe mais vous angoissez en permanence, votre santé à terme sera altérée.

Ne croyez pas que ce conseil soit futile ou simpliste.

La technique du lâché prise est utilisé pour les sportifs de haut niveau. Et dans leur cas le résultat est soit perdant, soit gagnant. Et un bon joueur est validé en fonction du nombre de buts ou de paniers, de passes, de victoires.

La phrase clé à se répéter est : « Je fais de mon mieux et je libère mon emprise »

Etape n°3 : la source profonde du stress :

Vous vous demandez certainement comment lâcher prise.

Réfléchissons ensemble :

Si vouloir à tout prix obtenir un certain résultat est important pour nous c’est que nous avons un profond motif, une raison forte pour laquelle nous voulons l’atteindre.

En fait, quand nous nous fixons un objectif précis et nous ne parvenons pas à le réaliser, 2 phénomènes se produisent dans notre cerveau :

  1. Nous ressentons de l’échec,
  2. Nous pensons qu’à cause de cet insuccès, nous allons être rejetés.

Les 2 peurs fondamentales que tout être humain ressent (consciemment ou non) sont la peur de l’échec et la peur du rejet (qui est aussi la peur de ne pas être aimé).

Elles provoquent du stress et de l’anxiété.

La meilleure façon pour lâcher prise et vivre sans stress (ou presque) est de travailler sur la confiance en soi et l’estime de soi.

Avec de la confiance en soi, votre valeur est basée sur l’accomplissement, le processus et non sur le résultat.

L’échec devient une opportunité, une leçon pour continuer à s’améliorer.

L’estime de soi est basée sur une valeur intrinsèque et non sur le jugement des autres.

Et les événements extérieurs, indépendants de votre volonté, ont peu d’impact sur votre vie : vous savez vous adapter, rester flexible face aux aléas de la vie.

Quoi qu’il arrive vous retomberez sur vos pieds.

Je ne développerais pas ici comment avoir de la confiance en soi, vous pouvez lire notre article et visionner notre vidéo à ce sujet.

« L’homme heureux n’est pas l’homme qui rit, mais celui dont l’âme, pleine d’allégresse et de confiance, est supérieure aux évènements »
– Sénèque

Est-ce bien ou mal ?

L’anxiété est fondée sur la notion de « bon » résultat, le souhaitable et du « mauvais », l’indésirable.

Prenons l’exemple d’un amour déçu, au même moment vous êtes persuadé/e que c’est la fin du monde et que vous ne trouverez jamais l’âme sœur !

En fait vous n’en savez rien : peut-être que cette déception va vous permettre de rencontrer le partenaire idéal pour vous et que vous pourrez construire une longue relation de couple stable et durable.

A l’heure où j’écris cet article, la pandémie sévit dans le monde entier, faisant de nombreuses victimes. Elle engendre une crise économique et financière sans précèdent et une vague de licenciements et de faillites.

Elle bouleverse des acquis de nombreuses années, révèle les failles de nos systèmes sanitaires et éducatifs.

Mais si les compagnies aériennes sont au bord du gouffre, Netflix et les laboratoires pharmaceutiques n’ont jamais autant gagné d’argent.

Mais savons-nous comment cela va se terminer ?

Nous ne connaissons pas les conséquences. Et pour certains, les effets seront positifs.

Comme dans votre vie.

Songez à un incident où vous avez cru que c’était la fin du monde et finalement il s’est avéré comme la meilleure chose qui vous est arrivé !

Si je n’avais pas été malade et proche de la mort, je n’aurais pas pris conscience de moi et crée ce blog avec ma sœur Sarah ?

Et si le virus n’avez pas bouleversé notre monde, qu’est-ce qu’il se serait produit ?

Et posez-vous ces questions pour diminuer votre stress :

Quelles nouvelles options j’ai si ce pourquoi j’angoisse se produit ?

Que puis-je apprendre de cet événement ?

Comment j’envisage mon avenir ?

Répondre à ces questions développe votre réflexion, élargit votre horizon, vous force à voir de nouvelles perspectives auxquels vous n’avez jamais pensé.

L’univers est immense et complexe, régi par des lois, encore inconnues de l’humanité.

Nous n’en connaissons pas les possibilités infinies. Comme celles de notre cerveau 🙂.

Nous vous remercions pour votre temps et votre attention


🎁  Vous désirez en savoir plus ? Téléchargez votre bonus gratuit sur la confiance en soi 


Faites-nous savoir que cet article vous a plu, contribuez en laissant un commentaire et en partageant 🤩.

Merci


Source : https://www.shaharcohen.co.il/nlp/stress/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Nous recommandons

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2588 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi