12 façons d'être fidèle à soi-même

Citation Libère-toi de tout ce qui ne résonne pas avec toi et soit fidèle à qui tu es

Libère-toi de tout ce qui ne résonne pas avec toi et soit fidèle à qui tu es

Beaucoup d’entre nous ont du mal à être fidèles à eux-mêmes. Dès notre plus jeune âge, on nous apprend à être bons, à rentrer dans le rang, à ne pas faire de vagues, à baisser la voix, à faire ce qu’on nous dit et à arrêter de pleurer. Au lieu de cela, nous apprenons toutes les mêmes choses que nos camarades. Nous vivons une vie consumée par la maîtrise des apparences de la normalité et nos esprits sont submergés par des croyances limitantes qui laissent très peu de place à la pensée libre et à l’authenticité. Pour aggraver les choses, nous apprenons à comparer nos réalisations et nos progrès à tous ceux qui nous entourent. Nous apprenons ainsi qu’il est plus important de paraître que de nous sentir enthousiastes ou épanouis.

Il est douloureux et stressant d’avoir l’impression de vivre un mensonge. Comme si vous cachiez ce que vous ressentez vraiment, que vous disiez ce que les autres veulent entendre et que vous fassiez des choses que vous ne voulez pas vraiment faire, juste parce que vous pensez que vous êtes censé le faire. Mais parfois, nous ne nous rendons pas compte que nous agissons de la sorte. Nous savons simplement que nous nous sentons mal, ou que quelque chose ne va pas, et nous ne savons pas comment changer cela.

C’est ce que j’ai vécu les 40 premières années de ma vie. Je cherchais toujours à prouver que je comptais, j’étais comme un caméléon, et je me sentais constamment paralysée quant aux choix à faire. Je n’ai jamais su ce que je pensais ou ressentais vraiment, car j’étais trop occupé à étouffer mon esprit de peurs de ce que les autres penseraient de moi. Je n’avais aucune idée de ce dont j’avais besoin. Je savais seulement que je ne me sentais ni vu ni entendu. J’avais l’impression que personne ne me connaissait vraiment. Mais comment le pourraient-ils si je ne me connaissais pas moi-même ?


📌 À lire aussi : 26 leçons de vie difficiles à apprendre avant l’âge de 40 ans


J’ai fait beaucoup de progrès dans ce domaine au fil des ans, et j’ai une longue liste de choix non conventionnels pour le prouver. Je ne veux pas être le genre de personne qui se plie à l’opinion populaire ou qui laisse les autres dicter ses choix. Je ne veux pas perdre une seule minute à essayer d’être assez bien pour les autres au lieu de faire ce qui résonne avec moi. Je veux établir mes propres règles, vivre selon mes propres conditions.

J’ai traversé des phases où je me sentais complètement en alignement et d’autres où je me suis perdue. Il y a eu des moments où je me suis sentie tellement submergée par des désirs, des besoins et des croyances contradictoires que j’ai perdu le contact avec moi-même.

Comment être fidèle à soi-même ?

Cela signifie enlever les couches de peurs, de conditionnements et de blocages émotionnels. Cela signifie être fidèle à ce que je crois être juste pour moi même. Mais c’est difficile à faire, car parfois ces couches sont assez si transparentes que nous ne réalisons même pas qu’elles sont là.

Afin de pouvoir m’y référer si jamais je pense m’être égarée, j’ai décidé de créer ce rappel de ce à quoi ressemble et ce que l’on ressent lorsqu’on est fidèle à soi-même. Si vous aussi, vous préférez l’authenticité et la liberté à la conformité et à l’approbation, peut-être cet aide-mémoire vous sera-t-il utile.

Vous savez que vous êtes fidèle à vous-même si….

  1. Vous êtes honnête avec vous-même sur ce que vous pensez, ressentez, voulez et avez besoin. Vous comprenez que vous devez être honnête avec vous-même avant de pouvoir l’être avec quelqu’un d’autre. Cela signifie également que vous faites face aux dures réalités que vous pourriez être tenté d’éviter. Vous êtes conscient de vous-même lorsque vous êtes confronté à des choix difficiles, comme celui de quitter ou non une relation qui ne vous convient pas.
  2. Vous partagez librement vos pensées et vos sentiments. Même si vous avez peur d’être jugé ou si vous êtes tenté de mentir pour maintenir la paix, vous vous poussez à parler quand vous avez quelque chose à dire.
  3. Vous refusez de refouler vos sentiments pour mettre les autres à l’aise. Vous êtes prêt à prendre le risque de vous sentir vulnérable et embarrassé parce que vous savez que vos sentiments sont valables et que les partager est la clé pour guérir ce qui fait mal ou réparer ce qui ne fonctionne pas.
  4. Vous honorez vos besoins et dites non aux demandes qui entrent en conflit avec eux. Vous savez ce dont vous avez besoin pour vous sentir équilibré physiquement, mentalement et émotionnellement, et vous donnez la priorité à ces choses, même si cela signifie dire non à d’autres personnes. Vous savez que vos besoins n’ont pas à ressembler à ceux des autres. Vous faites ce qui est bon pour vous et prenez soin de vous parce que vous savez que vous êtes la seule personne à pouvoir le faire.
  5. Vous acceptez que certaines personnes ne vous aiment pas. Vous comprenez que le fait d’être détesté par certains est un sous-produit naturel de l’authenticité. Vous préférez être détesté pour ce que vous êtes plutôt qu’apprécié pour ce que vous n’êtes pas.
  6. Vous vous entourez de personnes qui vous respectent et vous soutiennent tel que vous êtes. Vous comprenez que les gens qui vous entourent vous affectent, alors vous vous entourez de personnes qui vous respectent et vous soutiennent, ce qui vous motive à rester fidèle à vous-même.
  7. Vous vous concentrez davantage sur vos propres valeurs que sur ce que la société juge acceptable. Vous avez lu le scénario d’une vie socialement acceptable – gravir les échelons d’une entreprise, faire un mariage somptueux, acheter une grande maison et faire des enfants – mais vous vous êtes sérieusement demandé si cela vous convenait. Peut-être est-ce le cas, mais si vous choisissez cette voie, c’est parce que ce plan correspond à vos propres valeurs, et non parce que c’est ce que vous êtes censé faire.
  8. Vous savez que vos valeurs sont votre boussole dans la vie, et qu’elles changent avec le temps. Vous faites donc régulièrement le point avec vous-même pour vous assurer que vous vivez une vie qui n’est pas seulement belle sur le papier, mais qui est aussi belle dans votre cœur.
  9. Vous écoutez votre intuition et vous avez confiance dans le fait que vous savez ce qui est le mieux pour vous. Non seulement vous entendez la voix intérieure, mais vous lui faites confiance. Il se peut que vous soyez parfois influencé par des personnes bien intentionnées qui veulent vous protéger des risques liés au fait de sortir des sentiers battus. Mais vous finirez par faire la sourde oreille et vous vous concentrerez sur la seule voix qui sait vraiment ce qui est le mieux pour vous.
  10. Vous faites ce qui vous semble bon pour vous, même si cela signifie risquer l’approbation des gens qui vous entourent. Vous reconnaissez que personne d’autre ne vit votre vie, et que personne d’autre n’a à vivre avec les conséquences de vos choix, alors vous les faites pour vous et vous laissez les choses aller où elles peuvent quand il s’agit de la perception publique.
  11. Vous vous autorisez à changer d’avis si vous reconnaissez avoir fait un choix qui n’était pas le bon pour vous. Vous pouvez être gêné d’admettre que vous changez de direction, mais vous le faites quand même parce que vous préférez risquer d’être jugé plutôt que d’accepter une réalité qui ne vous convient tout simplement pas.
  12. Vous vous permettez d’évoluer et de laisser partir ce que vous avez dépassé. Il s’agit de reconnaître que quelque chose a fait son temps et d’avoir le courage de clore le chapitre, même si vous ne savez pas encore ce qui vous attend. Même si le vide est sombre et effrayant. Ce vide n’est pas toujours une mauvaise chose, il peut aussi être léger et excitant, car il est le terreau de nouvelles possibilités.

Il est donc probable que vous fassiez certaines de ces choses, de temps en temps, et probablement jamais parfaitement. Et il se peut que vous traversiez des périodes où vous faites peu ou pas de ces choses, sans même vous rendre compte que vous avez dérapé. Cela nous arrive à tous sur le chemin de l’authenticité et ce n’est pas grave. L’important, c’est que nous revenions sans cesse à nous et que nous finissions par nous poser les questions difficiles qui déterminent le genre de vie que nous souhaitons vivre.


📌 À lire aussi : 5 conseils pour devenir un égoïste « constructif » qui bouleverseront votre vie


Être pleinement soi-même

Qui êtes-vous ? C’est la question que nous pose l’écrivain Laurent Gounelle au début de cette conférence au TEDxMarseille. Laurent Gounelle est un romancier, ancien spécialiste des sciences humaines formé en France et aux Etats-Unis. Passionné par le développement personnel, la psychologie, la philosophie et la spiritualité, il écrit des romans qui emmènent le lecteur dans des voyages initiatiques à la découverte de lui-même. Ses histoires naviguent autour de cette question fondamentale qui habite l’auteur : comment s‘épanouir et donner du sens à sa vie ?

Le respect de soi vient du fait d’être fidèle au vrai vous et d’agir en accord avec votre nature fondamentale. Lorsque vous vous respectez, les autres vous respectent. Ils sentiront que vous êtes fort, confiant et capable de vous défendre et de défendre vos convictions. Soyez fidèle à ce que vous êtes de meilleur et vivez en accord avec vos valeurs et vos aspirations les plus élevées.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Nous recommandons

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2589 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi