Comment s'accepter tel que l'on est ?

Citation La première souffrance est de ne pas s’accepter comme on est !

La première souffrance est de ne pas s’accepter comme on est !

Oser être qui l’on est au fond de soi !

Lorsqu’un enfant décide, dès le plus jeune âge, de se dissimuler aux autres, comme s’il voulait porter  de manière permanente un masque, il commence  à se mentir à lui-même sur son apparence physique. Il a un avis tellement péjoratif nourri par le regard blessant des autres qu’il n’arrive pas à s’aimer ! Il devient forcément un adulte en proie au mal-être physique et en souffrance dans sa vie, surtout si ces blessures ont été cautionnées par ses propres parents ou par son entourage proche!

Chaque individu, pour se développer, a besoin d’être rassuré et d’être valorisé pour son épanouissement personnel. On se voit toujours à travers les yeux des autres, et c’est de cette façon qu’on s’imagine être sans se douter des méchancetés ou des maladresses. De fait, on appréhende de se montrer comme on est au naturel quand on a été victime de dévalorisation. On n’arrive plus à se valider par soi-même tant notre regard a été profondément modifié par ce qu’on a pu entendre dire de nous! Des comparaisons désobligeantes ou des moqueries !


📌 À lire aussi : La comparaison cause beaucoup de mal-être et de souffrance !


On n’arrivera plus jamais à se comporter sereinement à cause des cicatrices qui resteront de ces vexations profondes! Cela fera qu’on sera sans cesse, en train de s’angoisser des jugements qu’on supposera des autres lorsqu’il faudra aller vers eux! Comme on aura du mal à se plaire à soi-même, alors on redoutera de se rendre visible, on préfèrera  s’isoler pour éviter des remarques déplacées! De manière étrange, plus on craindra ces situations, plus elles se multiplieront! Ne dit-on pas qu’on attire ce que l’on crée par nos pensées! On voudra tellement recevoir des compliments qu’on obtiendra le contraire !

Si lorsque vous devez interagir, la première question qui vous martèle l’esprit est  «  Mais que vont-ils donc penser de moi  ? » ou  « Vais-je leur plaire? »  Cela signifie que ce traumatisme de la relation aux autres est ancré en vous un peu comme une brûlure encore vive  qui vous empêche d’aimer votre physique!  Ce sont des violences émotionnelles encore trop souvent banalisées qui freinent la croissance de n’importe quel enfant quand l’affection des parents n’arrive pas à réparer ce manque de confiance en soi qui s’installe et dure malheureusement!


📌 À lire aussi : S’aimer pour ne plus attendre l’affection des autres!


Les autres deviennent comme un tribunal où vous redoutez leur verdict à chacune de vos apparitions! Cela vous crispe et  rend ce lien difficile voire toxique et vous rechignez  à vous lier à autrui! Vous préférez vous « planquer » à l’intérieur de vous-même ! Mais bien évidemment, cela génère énormément de mal-être qui vous rend agressif et vous met sans cesse sur la défensive.

Toute remarque a un écho négatif et vous empêche d’aimer votre physique qui d’après vous, est la cause du fait que l’on vous rejette ou que l’on ne vous « calcule pas »! Vous autorisez tout le monde  à devenir votre bourreau, votre juge,  à chaque regard croisé!  C’est à travers ce mal à être vous-même que vous faites de votre vie un cauchemar, un enfer relationnel!

Vous vous obligez à flatter les autres pour qu’ils vous remarquent, à jouer un rôle pour espérer être accepté, à essayer d’attirer l’attention par des actes qui ne vous ressemblent pas ! Vous vous lassez  à être cet imposteur que vous détestez de plus en plus !

Ne pas s’aimer suffisamment vient nuire ainsi  à votre évolutivité personnelle. Vous préférez  rester à l’écart  plutôt que de lire dans le regard des autres ce que vous pensez de vous-même : « Je ne m’aime pas moi-même comment pourrai-je leur plaire ? » C’est cette pseudo vérité qui résonne dans votre tête!

Vous vous fermez à toute relation indispensable professionnellement, familialement ou personnellement! Vous fuyez toute invitation ! « Après tout à quoi bon si c’est pour encore souffrir de dévalorisation ? »

Le diktat du paraître !

Ne pas se sentir à son avantage gâche vos plus belles années. Et cela est intensifié, si vous êtes  issu d’une famille ou d’un entourage où l’attrait physique est un critère de relation aux autres et où l’esthétisme de l’apparence prime sur la personnalité. Vous avez beau avoir une attitude exemplaire, rien n’y fait, vous vous sentez moins bien que les autres. Personne ne met d’ailleurs en valeur vos qualités. La seule chose qui semble compter, c’est la beauté physique. Alors vous grandissez en manquant totalement de confiance en vous. Vous détestez tellement votre apparence physique aux yeux de ceux qui vous jugent, que vous manquez totalement d’amour pour vous-même. « Personne ne m’aimera, c’est certain ! »

Par conséquent, vous multipliez tous les artifices pour espérer vous transformer en un modèle « regardable ». Vous essayez toutes les couleurs, toutes les coupes. Vous dépensez des sommes astronomiques pour trouver le look et le style parfaits. Pourtant, demeure encore et encore cette insatisfaction perpétuelle. Vous ne vous aimez pas comme vous êtes, vous voulez ressembler à quelqu’un d’autre qui n’existe pas! Alors vous souffrez, vous reprochez aux autres de ne pas vous accepter !

Vous maquillez vos prétendues imperfections. Vous allez à contre sens de votre nature réelle. Vous ne savez plus qui vous êtes vraiment ! Vous  vous éloignez de plus en plus de vous-même. Vous devenez  quelqu’un d’autre que vous ne reconnaissez pas, tellement distant de qui vous êtes vraiment au fond de vous. Vous devenez un étranger pour vous-même!

Vous vous habituez à vous enfermer dans votre carapace en carton pour atténuer chaque remarque sur votre physique qui  vous blesse tellement que vous n’arrivez même plus à faire face sans vous effondrer intérieurement à chaque fois! Vous perdez toute estime de vous-même !

Devenez votre miroir intérieur !

Pour cesser de souffrir, vous devez prendre la décision de « travailler sur vous-même ». C’est ainsi que vous apprendrez à accueillir votre véritable identité,  en vous dépouillant de toutes ces blessures qui nuisent à votre épanouissement . C’est en mettant votre âme à nu, que vous allez pouvoir vous regarder enfin dans les yeux sans aucun artifice, tel que vous êtes pour apprendre à mieux vous connaître !

Lorsque vous réussissez à toucher à  cet état d’acceptation total, vous goûtez enfin à votre essence profonde. Et vous découvrez votre véritable incarnation, celle  qui n’a besoin d’aucune fioriture pour briller et pour rayonner. Vous  transmutez toutes vos peurs liées à l’apparence. Tout ce qui vous empêchait d’être bien avec vous-même disparaît, vous vous métamorphosez comme la chrysalide devient un magnifique papillon et vous prenez votre envol à la découverte de vous-même.

Vous réussissez à vous mettre enfin à votre avantage, selon vos goûts et vos envies, sans peur et sans hésitation.  Vous gagnez en profondeur et en consistance. Ceux qui vous renvoient encore cette image négative de vous-même, sont automatiquement mis à distance, car vous refusez à présent d’être prisonnier de leur regard et de ce rapport défaillant qui a nui à votre mérite personnel pendant bien trop longtemps.

Vous attirez à vous de nouvelles relations plus sensibles, plus authentiques, plus vraies, plus à l’écoute de vous-même. Vous résonnez à travers l’autre. Vous vous sentez entier, complet, et enfin à votre juste place. Vous comprenez que la beauté, c’est le goût d’être soi, ce sentiment intense de s’appartenir quel que soit son physique . C’est la vibration intérieure que l’on ressent, quand on se sent en harmonie avec son entourage et avec son environnement. En phase, tout simplement !

Vous  n’entendez plus cette petite voix intérieure qui vous faisait douter de vous-même.

L’amour de soi a ce pouvoir extraordinaire de transcender tous vos défauts. Vous côtoyez la valeur réelle de votre individualité, l’essence de votre être. Vous apprenez à  rendre grâce à chaque instant, pour qui vous êtes. Vous trouvez sans chercher votre façon de vous habiller, de vous maquiller, de vous coiffer, car cela vous satisfait. Tout s’ajuste. Vous devenez votre admirateur le plus fidèle et le plus loyal. Désormais, un rien vous met en valeur pour votre plus grand bonheur. C’est votre sérénité intérieure qui rayonne pour apporter la touche de lumière qui vous manquait pour être en harmonie avec la beauté de votre cœur ! Vous n’avez plus besoin de paraître !

L’amour de soi est votre meilleur relooking personnel. Quand vous vous aimez  inconditionnellement, alors la magie opère, vous devenez sublime, vous n’avez plus aucun effort à faire, juste à vous laisser être !
Fermez les yeux, ressentez-le au fond de votre cœur, cet amour pour vous-même ! Vous êtes une personne géniale, fabuleuse ! Souriez ! Puis ouvrez vos yeux sur votre nouvelle façon de vous regarder !

Ode à mon être

O toi mon Moi regarde-moi !
Nous sommes l’ombre et la lumière
Le présent et le passé
L’avenir en devenir

O toi mon Moi, regarde-toi
Ne fuis plus dans tes pensées
Admire-toi dans mon reflet

O toi mon Moi, regarde-moi
Dos à dos, peau contre peau,
N’est-ce pas ton cœur dans mon cœur ?

O toi mon Moi regarde-moi
Je m’aime et toi aussi, aime-toi !
Nous  sommes deux dans notre belle unité

O toi mon Moi regarde-moi
Qu’est-ce que tu vois ?
Toi , rien qu’à moi!
Nous Deux en somme !
Le Tout dans l’Un
L’Un dans le Tout
La perfection incarnée !

 

Maryse Ligdamis de mesmotsdevie.fr

Pour aller plus loin avec l’amour de soi :

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2706 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici