Comment avoir de l'humilité ? 12 étapes

Citation 12 étapes pour développer votre humilité

12 étapes pour développer votre humilité

Être humble signifie apprécier les autres et leurs opinions sans se laisser aller à l’orgueil. L’humilité est le contraire de la vantardise, de l’arrogance et de la vanité. Souvent, nous sommes tellement préoccupés par le fait de gagner un argument, de marquer un point, d’avoir raison et de corriger les autres que nous oublions d’écouter les autres et de laisser les choses sans importance se dissiper.


📌 À lire aussi : Les personnes tendres sont plus résistantes face aux traumatismes de la vie


L’humilité a mauvaise réputation parce qu’elle est parfois associée à la soumission, la faiblesse ou l’introversion. La recherche psychologique indique en fait le contraire. L’humilité est plus étroitement associée à un ensemble de qualités très positives, notamment la sincérité, la modestie, l’équité, la véracité et l’authenticité. Et il n’y a rien dans l’humilité qui la rende incompatible avec la force et le courage.

« L’humilité est la mère de toutes les vertus, la pureté, la charité et l’obéissance. C’est lorsque nous sommes humbles que l’amour devient réel, dévoué et ardent. »
–  Mère Teresa

Avant d’aller plus loin avec ce dossier complet sur l’humilité et les 12 étapes pour devenir humble, je vous partage cette magnifique vidéo de la chaine « Les Pensées de Riles », dans laquelle il nous exprime sa vision de l’humilité.

Être humble à de nombreux avantages. L’humilité procure un sentiment de satisfaction, vous aide à supporter les moments difficiles et à améliorer vos relations avec les autres. Cette qualité est également essentielle pour apprendre efficacement. Si vous pensez déjà tout savoir, vous ne serez jamais assez ouvert d’esprit pour aller à la recherche de nouvelles connaissances. Après tout, si vous vous sentez supérieur aux autres, vous n’aurez aucune envie de vous améliorer.  Être humble vous permet surtout d’être honnête avec vous-même.

Rester humble pour préserver l’amour

Avec une augmentation étonnante des taux de divorce et une augmentation des personnes choisissant d’être célibataires, nous devons, en tant qu’humains, revenir aux bases de la gentillesse et de l’humilité.

Une personne humble n’a pas toujours besoin de prouver son point de vue, d’avoir raison ou de mener la conversation, car elle est vraiment à l’aise avec qui elle est. Être conscient de ce que l’on ne sait pas et poser des questions permet d’apprendre au sein d’une relation et les personnes humbles sont plus susceptibles d’admettre leurs fautes, de s’excuser et de pratiquer le pardon qu’une personne qui se vante ou qui est narcissique. Le fait d’être vulnérable et de faire preuve d’humilité envers un partenaire romantique permet d’améliorer la communication et de développer la confiance dans la relation.


📌 À lire : 12 raisons pour lesquelles elles n’ont toujours pas trouver l’amour


Le but d’une relation est de grandir avec son partenaire, et non de se battre contre lui ou de sortir gagnant. Pratiquer l’humilité dans son couple requiert les attributs suivants :

  • Une écoute active
  • Empathie
  • Admettre ses erreurs
  • S’excuser
  • Avoir confiance en ce que l’on ne sait pas
  • Rechercher le pardon
  • Poser des questions
  • Faire passer votre relation avant vos besoins personnels
  • Rester présent
  • Pratiquer la gratitude

L’humilité intellectuelle augmente la tolérance et améliore la prise de décision

L’humilité intellectuelle pourrait influencer la capacité des gens à prendre des décisions en politique, dans le domaine de la santé et dans d’autres domaines, selon une étude de la Duke University. L’humilité intellectuelle est le contraire de l’arrogance ou de la vanité intellectuelle. Dans le langage courant, elle s’apparente à l’ouverture d’esprit. Les personnes intellectuellement humbles peuvent avoir des convictions fortes, mais elles reconnaissent leur faillibilité et sont prêtes à se tromper sur des questions de toutes sortes. Les personnes qui font preuve d’humilité intellectuelle évaluent mieux la qualité des preuves, même pour des questions banales.

« C’est en prenant la voie de l’humilité que l’on parviendra à la plus belle des grandeurs. »
– Alexandra Julien

Les personnes qui faisaient preuve d’humilité intellectuelle évaluaient également mieux la qualité des preuves, même dans les relations interpersonnelles, les petites querelles que nous avons avec nos amis, nos amants et nos collègues de travail portent souvent sur des choses relativement insignifiantes ou nous sommes convaincus que notre vision du monde est correcte et que la leur est fausse. Les coauteurs de l’étude suggèrent que l’humilité intellectuelle est une qualité qui pourrait être encouragée et enseignée.

Les leaders humbles font les meilleurs leaders

Certains leaders sont des hurleurs tandis que d’autres sont calmes et introvertis. Certains sont des génies de l’intuition et d’autres sont totalement pragmatiques. Mais, quelle que soit leur approche, au bout du compte, les dirigeants doivent inspirer la confiance, la coopération et l’engagement de leurs collaborateurs.


📌 Recommandé : Le nouveau modèle du leadership s’appelle AMOUR : Les 3 défis du leader de demain


Les bons leaders savent comment tirer le meilleur parti des gens. Lorsque les choses vont mal, les leaders humbles admettent leurs erreurs et en prennent la responsabilité. Lorsque les choses vont bien, ils braquent les projecteurs sur les autres.

« Nul homme ne peut devenir grand sans se sentir humble et insignifiant en comparaison du monde qui l’entoure, des étoiles qui le dominent et de l’harmonie avec laquelle la nature fait son travail. »
– Napoleon Hill

De plus, les leaders humbles contribuent à favoriser une culture de développement chez leurs employés en légitimant l’apprentissage et le développement personnel. L’humilité est une compétence humaine qui favorise la coopération, car elle garde la tentation de l’ego au fond d’un tiroir, et lui préfère la reconnaissance et l’amabilité. Elle encourage également les cultures d’ouverture, de confiance et de reconnaissance, qui sont d’importants précurseurs du succès.

L’humilité et l’ego

Si vous voulez vivre humblement, cessez de vous préoccuper de la perception des autres et concentrez-vous sur ce que vous pouvez trouver comme étant indépendamment vrai et valable.

La personne humble est celle qui a déjà cessé de comparer. Elle a déjà cessé de se soucier du statut social et de l’opinion des autres parce qu’elle se soucie de choses absolues, et non de choses relatives. Elle se soucie de la vérité, de l’épanouissement, du sens et de la vertu.


🔥 Recommandé : 14 signes de narcissisme spirituel (ego spirituel) et comment y faire face


Vous pouvez être considéré comme un fou arrogant et réussir malgré tout à vivre humblement, à parler franchement et à relever vos propres défis. Si vous vous trouvez constamment en train de différer, d’éviter les conflits ou les positions difficiles qui vous vaudraient d’être étiqueté comme une personne arrogante, orgueilleuse ou égoïste, je vous invite à réexaminer la critique et vos propres motivations égoïques.

« L’humilité, c’est n’est pas se faire plus grand qu’on est. En même temps, l’humilité, c’est n’est pas se faire plus petit qu’on est. »
– K. G. Dürckheim

Ironiquement, votre choix d’agir au risque de ne pas être apprécié est souvent le choix le plus humble que vous puissiez faire. Cela vous apportera quelque chose de bien plus important que votre besoin de nourrir votre ego comme la satisfaction de soi (véritable estime de soi) et une vie sincère. Personne ne peut vous donner cela, et personne ne peut vous le retirer.

La fausse humilité

L’humilité est une qualité admirable et honorable. Cependant, dans l’effort d’une personne pour ne pas passer pour un égoïste, il est facile de surcompenser et d’être la proie d’une fausse humilité. Lorsque cela se produit, vous pouvez vous faire plus de mal que de bien.

Alors, qu’est-ce que la fausse humilité ? L’humilité c’est avoir une opinion modeste de soi-même et de sa propre importance. Être humble, c’est ne pas croire que l’on est inférieur aux autres. Les personnes humbles apprécient pleinement leurs propres dons et talents, mais ne s’estiment pas au-dessus des autres. La fausse humilité, en revanche, est un orgueil déguisé, un piège de l’ego. Nous pratiquons la fausse humilité lorsque nous nous dévalorisons intentionnellement ou dévalorisons nos contributions dans le but de paraître humble. 

« La fausse humilité n’est que le déguisement le plus subtil de l’orgueil. »
– Nicolas Massias

Comme l’explique le Dr Aqualus Gordon dans son article pour Psychology Today, la fausse humilité peut être la manifestation d’un complexe d’infériorité. Selon la définition populaire, un complexe d’infériorité est une personne qui se croit inférieure aux autres. Il s’agit d’une forme de dégoût de soi qui amène les gens à se considérer et à considérer leurs contributions comme « inférieures » à celles des autres. Le revers de la médaille du complexe d’infériorité, ou fausse humilité, est une croyance réelle ou perçue de supériorité par rapport aux autres. 

Notre fausse humilité peut être une façon socialement acceptable d’exprimer notre ego de manière indirecte. Ironiquement, dans un effort pour paraître humble, nous attirons en fait l’attention sur nous-mêmes par une fausse humilité qui est tout sauf une humilité !

Notre société manque-telle d’humilité ?

Selon un vieux proverbe absurde, il est difficile d’être humble, lorsqu’on est parfait dans tous les domaines. Bien sûr, peu de gens estiment être parfaits dans tous les domaines. Toujours est-il qu’être humble est difficile dans notre société qui encourage la compétition et l’individualisme.

L’humilité est une caractéristique humaine simple qui fait défaut dans la société d’aujourd’hui. Nous vivons dans un monde où tout tourne autour de moi, qu’il s’agisse de l’entretien de notre apparence physique, de notre réputation sur les médias sociaux, de nos comportements autoglorifiants ou de l’obsession de l’argent et de la consommation, il est si facile de perdre de vue l’importance de placer les autres avant soi-même.

Au fil des siècles, l’importance de l’humilité en tant que vertu du caractère moral s’est estompée. Cependant, les études psychologiques sur l’humilité ont connu une forte augmentation au cours des deux dernières décennies (Worthington, Davis, & Hook, 2017). Ce regain d’intérêt pour l’humilité est, en grande partie, une contre-réaction à la montée du narcissisme.


🔥 Article populaire : Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?


Aujourd’hui, la réalisation de soi et la valorisation de soi sont nos plus grandes aspirations. Précisément parce qu’elle constitue un antidote à de nombreuses tendances inquiétantes de notre époque, telles que l’arrogance, la cupidité et l’égocentrisme (qui ont toutes des conséquences dévastatrices pour nos démocraties et notre planète), l’humilité connaît un renouveau indispensable.

L’histoire de l’humilité

L’humilité est une valeur fondamentale dans de nombreux cadres éthiques et théologiques anciens.

La forme confucéenne de l’humilité, par exemple, est profondément orientée vers l’autre, valorisant constamment le bien social plutôt que la satisfaction de nos aspirations individuelles. Dans cette ancienne forme chinoise, l’humilité peut considérablement renforcer la cohésion sociale et notre sentiment d’appartenance.

« L‘humilité est le fondement solide de toutes les vertus. »
– Confucius

Le philosophe grec Socrate affirmait que la sagesse consiste avant tout à savoir ce que l’on ne sait pas. Il a enseigné une forme intellectuelle d’humilité qui reconnaît librement les lacunes de nos connaissances et qui cherche humblement à combler nos lacunes. Aristote considérait l’humilité comme une vertu morale, prise en sandwich entre les vices de l’arrogance et de la faiblesse morale. Comme Socrate, il pensait que l’humilité devait inclure une connaissance précise de soi et une reconnaissance généreuse des qualités des autres, en évitant les distorsions et les extrêmes.

Une compréhension précise de nos forces et de nos faiblesses est toujours une caractéristique essentielle des définitions actuelles de l’humilité.

Ce que la Bible dit vraiment sur l’humilité

L’humilité chrétienne est liée à l’abnégation, à la honte et au péché et peut donc ne pas être du goût de tous. Votre compréhension de l’humilité est-elle bibliquement correcte ? L’humilité et la soumission vont de pair dans la religion Chrétienne, mais que dit réellement la Bible à ce sujet ?

Je ne suis pas un expert de la bible, mais selon  du site ActiveChristianity, nous devons nous soumettre les uns aux autres avec humilité. En étant soumis, nous pouvons créer la paix et l’unité avec les autres. Être soumis et humble ne signifie en aucun cas que nous devons nous prosterner devant les autres. Notre humilité est face à Dieu, et non pour essayer de répondre aux exigences et aux attentes humaines.

Cependant, posséder un esprit doux et tranquille ne signifie pas que nous devons être des personnes passives. Dieu exige aussi de l’action et du zèle dans nos vies. Jésus nous dit que le royaume des cieux se prend par la force. Tous ceux qui veulent une vie plus profonde avec le Christ réalisent qu’ils doivent être zélés, ainsi qu’humbles.

De même, alors que nous devrions toujours avoir un esprit calme et doux, il y a des situations où Dieu veut que nous soyons audacieux et que nous parlions devant les autres. Ici, nous devons renoncer à notre propre honneur, à notre réputation et à nos attentes naturelles, comme toujours, et obéir au Seigneur en toute révérence. Nous ne devons pas remettre en question notre propre autorité ou notre capacité à dire ou à faire quelque chose que Dieu veut voir s’accomplir à travers nous. Au contraire, nous devons permettre à Dieu de nous utiliser exactement comme il le veut dans chaque situation.

12 étapes pour développer son humilité

Comment avoir plus d’humilité ? Pour devenir humble, vous devez accepter vos limites et faire l’effort de rendre le monde meilleur sans vouloir vous en attirer des louanges. Voici 12 étapes pour développer votre humilité :

Acceptez que vous ne soyez pas le meilleur

Ne croyez pas que vous êtes la crème de la crème. Il y aura toujours quelqu’un pour faire mieux que vous. Même si vous êtes vraiment le meilleur dans votre domaine. Si vous vous comportez comme si vous étiez trop bien, vous allez rendre les gens allergiques à vous. Si vous vous comportez comme si vous étiez le meilleur, vous allez avoir l’air arrogant. Essayez plutôt de montrer aux autres que même si vous êtes fier de ce que vous savez ou de ce que vous savez faire, vous voulez toujours en faire plus. Essayez d’être reconnaissant de ce que vous avez.

Observez ceux qui font mieux et apprenez comment vous pouvez vous améliorer. Reconnaître vos limites vous permet d’apprendre de nouvelles choses et même améliorer vos capacités.

Reconnaissez vos erreurs et vos défauts

Juger les erreurs des autres est beaucoup plus facile que de juger nos propres erreurs. Ce n’est pas seulement contre-productif, c’est aussi nuisible pour votre propre évolution. Juger les autres conduit à des conflits relationnels et nous empêche de nous améliorer. Essayez de corriger vos défauts. Souvenez-vous que le développement et l’amélioration sont des processus continus.

« La vérité ne saurait être atteinte par celui qui n‘a pas en soi un sens abondant d‘humilité. »
– Gandhi

N’ayez pas peur de faire des erreurs et admettez-les. L’humilité implique d’assumer que l’on va faire des erreurs, tout le monde fait des erreurs. Accepter vos erreurs est essentiel pour apprendre. Les gens apprécieront le fait que vous êtes prêt à admettre que vous n’êtes pas parfait et que vous travaillez à améliorer la situation. Admettre vos erreurs vous fera gagner le respect des autres que ce soient vos propres enfants ou vos collègues de travail. Cela montre que vous n’êtes pas têtu, égoïste et que vous ne pensez pas être parfait. Apprenez à admettre que vous avez tort et ne laissez pas votre orgueil justifier vos actions.


🔥 Populaire : Mesdames, voici 14 choses maladroites que vous faites et qui font fuir les hommes


Si vous pensez n’avoir aucun défaut, vous n’allez rien apprendre de nouveau ou vous développer en tant que personne. Si vous voulez faire preuve d’humilité, vous allez devoir comprendre que vous n’êtes pas parfait. Il est important que vous en soyez conscient et que vous sachiez qu’il va vous falloir travailler dessus, pour pouvoir devenir plus humble. Une personne vraiment humble est consciente des aspects de sa personnalité sur lesquelles elle doit travailler et elle va en faire l’effort. En plus de reconnaitre vos défauts, il est important que vous puissiez accepter les choses que vous ne pouvez pas changer chez vous.

Appréciez ce que vous avez ou n’avez pas

Souvenez-vous toujours qu’un mauvais choix d’hier aurait pu faire basculer votre vie entière. De même, les bons choix d’aujourd’hui peuvent changer en bien votre vie. Il existe certainement une autre personne avec les mêmes qualités que vous, sauf qu’elle n’a pas eu la chance, a grandi dans la pauvreté ou a tout simplement fait un mauvais choix dans sa vie. Vous auriez pu être à sa place. Bien que vous avez sans doute travaillé dur pour obtenir ce que vous avez, ne pensez pas que tout est « gagné » et que vous avez le droit de vous vanter de vos réalisations. La gratitude est essentielle à la vraie humilité.

Évitez la vantardise

Pour être vraiment humble, vous devez éviter de vous vanter autant que possible. Même si vous avez envie de parler de vos réussites, vous devez éviter d’avoir l’air de vous en vanter. Si vous avez travaillé dur pour réussir quelque chose, vous pouvez en parler, mais vous devez faire attention de ne pas trop insister sur votre fortune, votre physique ou votre succès ou les gens vont avoir une mauvaise opinion de vous. Si vous êtes si formidable que cela, les gens reconnaîtront vos efforts et vous féliciteront d’eux-mêmes.

« Celui qui se vante de ses gloires en perd tout le mérite. Celui qui se célèbre ne sera pas reconnu. »
– Lao Tseu

Vous vanter de vos succès vous fera juste paraître égocentrique et aura beaucoup moins d’impact que laisser les personnes se rendre compte d’elles-mêmes que vous êtes formidable. Les gens vraiment humbles se concentrent plutôt sur les compliments qu’ils peuvent donner aux autres plutôt que sur ceux qu’ils peuvent recevoir.

Appréciez vos talents et les talents des autres

Être humble ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous sentir bien dans votre peau. L’estime de soi n’est pas de l’orgueil. Bien que les deux proviennent d’une reconnaissance de vos talents et qualités, l’orgueil, ce penchant vers l’arrogance, est issu d’un manque de confiance en soi. Songez à vos capacités et montrez-vous reconnaissant de les avoir.

Il n’y a rien de mal à parler de vous de temps en temps, mais faites un effort conscient pour aussi poser des questions aux autres. Être capable d’apprécier les talents et les qualités des autres peut aussi vous montrer des qualités que vous souhaitez améliorer ou posséder. Comprenez que les gens sont différents et chacun possède des qualités et talents. Savourez l’idée de côtoyer différentes personnes. Apprenez à séparer vos opinions de vos peurs pour mieux apprécier les autres.

Arrêtez de vous comparer aux autres

Il est pratiquement impossible d’être humble lorsqu’on s’efforce d’être le « meilleur » ou de faire mieux que les autres. Si vous passez votre vie à vous comparer aux autres, vous n’aurez jamais l’impression que ce que vous avez vous suffit et vous ne pourrez pas devenir humble. Au contraire, essayez d’aborder les choses plus objectivement. Cessez les comparaisons puisque chaque individu est unique.

Vous pouvez admirer les autres et trouvez l’inspiration de vous améliorer grâce à eux. Mais si vous convoitez ce qu’ils ont, vous allez probablement ressentir de l’amertume qui va vous empêcher de profiter de votre vie.

Apprenez des autres

Il est facile de reconnaître que vous faites des erreurs et que vous n’avez pas toujours raison. Il est plus difficile cependant, de reconnaître que, dans bien des cas, les autres ont peut-être raison. Au lieu de simplement dire que vous savez que vous êtes faillible, agissez en conséquence. Les personnes humbles sont les premières à admettre qu’elles ne savent pas quelque chose.

Il est important que vous restiez ouvert à de nouvelles possibilités et connaissances. Ne vous mettez pas sur la défensive si quelqu’un essaye de vous enseigner quelque chose. Si ses intentions sont bonnes, vous devriez faire un effort pour l’écouter. Posez des questions lorsque vous ne savez pas, lorsque vous savez un peu et même lorsque vous pensez tout savoir. Parfois, en y regardant de plus près, vous pourrez constater que vous n’avez pas toujours la réponse.

Aidez les autres

Soyez gentil et prévenant. Considérez les autres comme étant au même niveau que vous et aidez-les. Si vous aidez quelqu’un qui ne peut vous rendre votre bonne action, alors vous aurez appris l’humilité. N’hésitez pas à aider les gens, en particulier les pauvres, les faibles, etc.

« L’humilité est une composante de l’altruisme, car l’humble est naturellement tourné vers les autres et attentif à leur bien-être. »
– Matthieu Ricard

Prenez le temps de faire quelque chose de gentil sans rien attendre en retour et vous vous exercerez au quotidien à devenir plus humble. Vous allez avoir un grand sentiment d’humilité en passant du temps avec des gens reconnaissants pour votre aide, ce qui peut aussi vous aider à devenir plus miséricordieux et à croire moins souvent que tout vous est dû. En donnant de votre temps pour aider les autres, avec du bénévolat par exemple, vous pourriez vous rendre compte que vous n’avez pas à vous donner la priorité constamment. Cela peut vous aider à vivre une vie remplie d’humilité.


🔊 Podcast : Le pouvoir des petites actions !


Si vous voulez faire preuve d’humilité, vous ne devez pas faire remarquer tous vos actes de bonté. Donnez à une association caritative sans en parler à personne ou donnez vos vieux vêtements sans rien dire. Si vous êtes la seule personne à savoir le bien que vous faites, cette expérience va vous rendre encore plus humble.

Complimentez les autres

Les personnes vraiment humbles savent reconnaitre que les autres ont des qualités infinies qui valent la peine d’un compliment. Arrêtez-vous sur les points positifs des autres et non sur leurs défauts. Complimentez un proche ou même quelqu’un que vous connaissez à peine, juste par plaisir. Du moment que les compliments sont sincères, les autres vont se sentir mieux dans leur peau pendant que vous vous exercez à l’humilité en même temps. Faites au moins un compliment par jour et vous verrez l’effet que cela aura sur les autres et sur vous-même.

Arrêtez de vous plaindre

Il est rare de voir les personnes humbles se plaindre, car elles comprennent que la vie est précieuse et qu’elles ont beaucoup de choses qui les rendent reconnaissantes. Évidemment, tout le monde passe de mauvais jours et vous avez le droit de lâcher de la vapeur de temps en temps, mais vous ne devriez pas en prendre l’habitude si vous voulez vraiment être humble.


📌 Recommandé : Votre vie est nulle ? Ne gaspillez pas votre énergie à vous plaindre et faites ceci


Écoutez plus que vous ne parlez

Il s’agit d’un autre moyen d’apprécier les autres et d’être plus humble. Bien sûr, vous devez contribuer à la conversation, mais prenez l’habitude de laisser les autres s’exprimer plus que vous ne le faites afin de ne pas donner l’impression qu’il n’y a que ce qui se passe dans votre vie qui vous intéresse. Posez des questions pour montrer que vous comprenez ce dont parle la personne. N’attendez pas simplement qu’elle finisse de parler en pensant que ce sera enfin votre tour.

Prenez l’habitude d’aller dans la nature

Il y a quelque chose dans la nature qui vous rend plus humble, que ce soit une longue randonnée dans les bois ou une journée que vous passez à la plage. Vos problèmes ne vont pas vous sembler aussi graves lorsque vous vous tenez au pied d’une montagne. La nature peut vous aider à vous souvenir qu’il y a des choses plus grandes que vous et vos problèmes et que vous devriez être en admiration devant le monde au lieu de ressasser vos petits problèmes ou vos ambitions contrariées.

Pour aller plus loin :

L’humilité ne signifie pas que vous permettez aux autres de vous humilier ou de vous laisser avec un fardeau que vous ne pouvez pas supporter. N’oubliez pas de dire non pour pouvoir avoir du temps pour vous.

Simplement Francis

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !