Sommes-nous tous un peu narcissique ? 12 types de narcissisme

Citation 12 types de narcissisme qui prouvent que nous sommes tous un peu narcissiques

12 types de narcissisme qui prouvent que nous sommes tous un peu narcissiques

Combien de types de narcissisme existe-t-il ? Les gens semblent être fascinés par le concept de narcissisme. C’est peut-être parce que nous sommes tous un peu narcissiques ou que nous connaissons quelqu’un qui l’est. S’il est rare de se considérer soi-même comme narcissique, on se croit souvent entouré d’égocentriques.


📌 À lire aussi : Comprendre l’attraction entre le codépendant et le narcissique


Sommes-nous tous un peu narcissiques ?

La réponse est oui. Nous sommes tous narcissiques dans la mesure où l’égocentrisme représente une phase normale du développement psychologique de l’enfant. Certains sont plus inquiétants que d’autres et il faut savoir distinguer un comportement normal d’un comportement pathologique comme la perversion narcissique par exemple. En fait, être narcissique provient d’un « complexe de supériorité » qui masque un sentiment d’infériorité.

« Le pire égoïste est celui à qui il n’est jamais venu à l’esprit qu’il pourrait en être un. »
– Sigmund Freud

12 types de narcissisme

Certains types de narcissisme ont été identifiés et validés par des recherches, tandis que d’autres types ont été nommés de manière informelle et popularisés par divers professionnels de la santé mentale. Il n’existe donc pas de nombre concret de sous-types de narcissisme, mais les cliniciens en santé mentale peuvent généralement identifier différents types de narcissismes. Bien qu’ils présentent tous les mêmes caractéristiques de base :

  • Ils ont besoin d’être le centre d’attention et d’être complimentés.
  • Ils se sentent supérieurs aux autres.
  • Ils sont sensibles et ils réagissent de manière excessive.
  • Ils manquent d’empathie.
  • Ils diminuent l’importance des autres.

Le narcissisme existe sur un spectre, et ils se manifestent par des comportements différents et varient en termes de gravité et de dangerosité. Un signe de narcissisme ne fera pas nécessairement de vous une personnalité toxique. Personne n’est parfait en ce monde, mais de prendre conscience de nos propres lacunes peut que nous aider à devenir de meilleures personnes.

« Se connaitre est le début de toute sagesse. »
– Aristote

Voici 12 types de narcissisme que nous retrouvons dans la société plus souvent que nous le pensons :

Le narcissisme sain

Oui, le narcissisme sain existe. Tout d’abord, ce n’est pas parce qu’une personne présente des traits narcissiques qu’elle souffre d’un trouble de la personnalité narcissique. Pour recevoir un diagnostic clinique de trouble de la personnalité narcissique, une personne doit présenter au moins 55 % des signes les plus courants du narcissisme. De nombreuses personnes peuvent présenter des traits de narcissisme sans répondre aux critères de ce trouble. Le narcissisme sain est une catégorie à part entière et est en fait positif.


📌 À lire aussi : 5 conseils pour devenir un égoïste « constructif » qui bouleverseront votre vie


Le narcissisme grandiose

En psychologie, la grandiosité fait référence à un sentiment irréaliste de supériorité. Le narcissisme grandiloquent consiste donc à surestimer ses capacités, à affirmer sa domination sur les autres et à avoir une estime de soi généralement exagérée. Les narcissiques grandioses peuvent être charmants, mais manquent souvent d’empathie. Dans les conversations, ils ne s’adressent pas aux gens, mais préfèrent les dominer. Cela peut être dû au fait qu’il a besoin d’attention, qu’il aime voir les autres blessés et désorientés, ou les deux.

Le narcissisme caché

Le narcissisme caché est également appelé narcissisme vulnérable. Par opposition aux narcissiques grandioses, ces personnes ont tendance à être timides et effacées. Il est inhibé, angoissé, hypersensible aux évaluations des autres et chroniquement envieux. Ils ont besoin de la reconnaissance des gens et sont très défensifs face aux critiques.


📌 À lire aussi : Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?


Le narcissisme prosocial

Ce sont les personnes qui donnent souvent un coup de main à leurs voisins pour ouvrir leur porte de garage coincée ou, s’ils sont riches, ils donnent l’argent pour construire une nouvelle aile pour l’hôpital pédiatrique local. Bien sûr, elles veulent être reconnues pour leurs bonnes actions, mais elles ajoutent aussi beaucoup de valeur au monde qui les entoure.

Le narcissisme antisocial

Ce sont fondamentalement des « preneurs ». Ils ne pensent qu’à eux. Ils sont tout à fait heureux de profiter des autres ou d’exploiter leurs faiblesses à des fins personnelles. Beaucoup veulent être craints par les autres. Dans le pire des cas, elles s’approvisionnent en narcissisme en humiliant les autres et en détruisant ce qu’ils ont construit. Ils correspondent souvent à la description typique des narcissiques toxiques ou malins. Ils prennent plaisir aux échecs des autres et se réjouissent du malheur des autres. Non seulement ils n’apportent aucune valeur ajoutée au monde qui les entoure, mais ils contrecarrent souvent activement les efforts des autres pour améliorer les choses pour tous.

Le narcissisme somatique

Les narcissiques somatiques sont souvent obsédés par leur poids et leur apparence physique. Ils critiquent les autres en fonction de leur apparence pour mieux se valoriser. Les personnes qui souffrent de narcissisme somatique se considèrent comme irrésistibles. Ils peuvent développer une attirance sexuelle pour eux-mêmes et préférer leur propre entreprise à une vraie relation avec quelqu’un d’autre. Ils affichent souvent leurs corps pour montrer à quel point ils sont beaux et gagner l’admiration.

Le narcissisme cérébral

Les narcissiques cérébraux ou intellectuels tirent leur importance de leur esprit, contrairement aux narcissiques somatiques qui tirent leur valeur de leur corps. Les narcissiques cérébraux croient qu’ils sont plus intelligents que les autres et s’approvisionnent en se sentant plus intelligents et plus malins que les autres.  Afin de nourrir leur ego, ils essaieront de faire en sorte que les autres se sentent inférieurs intellectuellement.

Le narcissisme spirituel

Les narcissiques spirituels utilisent souvent leur spiritualité pour justifier des comportements  toxiques et utilisent un jargon spirituel pour intimider les autres. Ils utilisent des actions apparemment sensibles et spirituelles comme moyen de s’élever au-dessus des autres. Les personnes qui ont vécu des bouleversements importants sont plus vulnérables à l’influence captivante et dynamique des narcissiques spirituels.


📌 À lire aussi : 14 signes de narcissisme spirituel (ego spirituel) et comment y faire face


Le narcissisme sexuel

Les narcissiques sexuels ont une admiration excessivement positive et égoïste de leurs propres prouesses sexuelles. Ils peuvent être consumés par leur obsession de la performance sexuelle et le besoin d’admiration sexuelle des autres. Les narcissiques sexuels sont souvent des séducteurs en série. Ils utilisent le sexe pour manipuler les gens et peuvent se comporter violemment pendant les rapports sexuels.


🔊 Vidéo : La manipulation sexuelle du pervers narcissique : comment s’en libérer ?


Le narcissisme vertueux

Leur plus grand désir est de faire quelque chose de bien dans le monde, pour lequel on se souviendra d’eux. En fait, ils se décrivent souvent comme des bienfaiteurs. Ils travaillent dans des organisations à but non lucratif, font du bénévolat pour des causes caritatives, rendent service à leurs voisins et ont une conscience sociale. Ils n’expriment presque jamais le désir de blesser quelqu’un d’autre. Ils ont l’impression que leur estime de soi est toujours en jeu et vit presque chaque situation en fonction de l’impact qu’elle peut avoir sur son estime de soi. Les narcissiques vertueux ne voient que deux possibilités : soit ils sont vertueux, soit ils sont sans valeur et défectueux. Ils assimilent le fait d’être fautif à un manque de valeur et à un défaut.

« J’ai été étonné du plaisir qu’on éprouve en faisant le bien ; et je serais tenté de croire que ce que nous appelons les gens vertueux, n’ont pas tant de mérite qu’on se plaît à nous le dire. »
– Pierre Choderlos de Laclos

On pourrait penser qu’en raison de leurs objectifs personnels prosociaux et bienveillantes, ils auraient plus d’empathie émotionnelle que les autres narcissiques. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Ils ont de l’empathie intellectuelle – la capacité de penser à la façon dont les autres personnes peuvent réagir – et ils l’utilisent plutôt pour entretenir l’image d’être une personne vertueuse, positive et bienveillante.

Le narcissisme malin

Les narcissiques malins, comme leur nom l’indique, sont manipulateurs et malveillants. Ils montrent des signes de sadisme et d’agressivité. Ils constituent le sous-type le plus grave du trouble de la personnalité narcissique. Ils prennent plaisir à voir les gens se tordre de douleur et d’inconfort. Si vous connaissez un narcissique malin, il vaut mieux l’éviter complètement et de couper tout lien avec lui. Toute tentative de le déjouer sera infructueuse et épuisante puisqu’ils ont passé leur vie à perfectionner l’art de devenir de meilleurs manipulateurs.

La perversion narcissique

Elle se caractérise par la volonté de pouvoir machiavélique, car elle est constante et sournoise par ses aspects séducteurs à travers toutes sortes de stratégies relationnelles manipulatrices. Ces stratégies inversent complètement les choses, les valeurs humaines disqualifiées au profit d’un culte de l’inhumanité, de l’insensibilité, une vision du monde matérialiste, basée sur le paraître, dénuée de sens et de moralité. La violence psychologique et/ou physique vise la destruction sadique dont le pervers jouit. La personnalité perverse vise la domination et l’emprise sur l’autre afin de le déshumaniser et de l’exploiter.


🔊 Vidéo : Pourquoi le manipulateur pervers narcissique fait-il ça ?


Dans la plupart des cas ci-dessus, une thérapie peut aider le narcissique à découvrir comment gérer correctement ses émotions et peut aider le patient à développer des relations satisfaisantes avec son entourage. Si vous avez affaire à une personne que vous soupçonnez de souffrir d’un trouble de la personnalité narcissique, la meilleure chose à faire pour vous protéger est de fixer des limites strictes et, idéalement, de vous éloigner complètement si la relation deviens trop toxique pour vous.

Pour aller plus loin avec le narcissisme :

Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube  ou ma page Facebook  sur lesquelles je vous partage des conseils pour sortir d’une relation avec un pervers narcissique ou/et de la violence conjugale.

Agnès de Reulle
Experte en libération des violences conjugales et familiales

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2523 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !