Comment vaincre le chagrin d'amour après une relation toxique ?

Citation 8 étapes pour vaincre le chagrin d’amour après une relation abusive

8 étapes pour vaincre le chagrin d’amour après une relation abusive

Comment vaincre le chagrin d’amour après une relation abusive ? Si vous avez récemment mis fin à une relation toxique avec une personne manipulatrice aux traits narcissiques, vous êtes probablement confronté à beaucoup de souffrance et de confusion. Même si vous savez, au fond de vous, que vous n’êtes pas à blâmer.


📌 À lire aussi : 12 types de narcissisme qui prouvent que nous sommes tous un peu narcissiques


Vous savez que la relation n’était pas saine. Vous savez qu’il vous a maltraité. Mais vous ne pouvez toujours pas effacer vos souvenirs de ce que vous avez ressenti au début et des bons moments que vous avez passés.  Les relations toxiques présentent certaines similitudes avec la dépendance. La relation était enivrante et il y a beaucoup de honte et de culpabilité. Ces facteurs peuvent entrer en jeu lorsque vous essayez de vous rétablir.

« Vous êtes l’incarnation de l’information que vous choisissez d’accepter et d’agir en conséquence. Pour changer votre situation vous devez modifier vos pensées et actions ultérieures. »
~ Adlin Sinclair

La maltraitance est souvent profondément traumatisante et le processus de guérison peut prendre un certain temps. Voici 8 conseils pour vaincre le chagrin d’amour après une relation avec un pervers narcissique manipulateur :

1. Reconnaître et accepter l’abus

Reconnaître que vous avez été victime d’abus, que ce soit de la part d’un partenaire romantique, d’un membre de la famille ou d’un ami, est un premier pas important vers la guérison. Au début du processus de guérison, vous aurez peut-être du mal à mettre de côté les rationalisations et les excuses potentielles pour le comportement de l’autre personne.


📌 Test en ligne : Êtes-vous dans une relation abusive? La réponse pourrait vous surprendre!


En fait, vous pouvez vous sentir parfaitement disposé à vous blâmer vous-même, tant que cela signifie que vous n’avez pas à admettre que quelqu’un que vous aimez vous a fait du mal intentionnellement. C’est normal et tout à fait compréhensible.

Le déni peut vous protéger, d’une certaine manière. Il est également difficile d’accepter que certaines personnes ne semblent pas se soucier de blesser les autres. Mais nier ce qui s’est passé vous empêche d’y faire face et d’en guérir. Cela peut aussi vous inciter à ressentir davantage de douleur à l’avenir.

« Vous devez accepter tout ce qui vient et la seule chose importante est que vous y répondiez avec courage et avec le meilleur que vous ayez à donner. »
~ Eleanor Roosevelt

Apprendre à identifier les tactiques souvent utilisées par les personnes narcissiques peut vous permettre de mieux accepter votre expérience.

2. Fixez vos limites et énoncez-les clairement

Les thérapeutes et les spécialistes du rétablissement des victimes d’abus recommandent souvent de couper tout contact avec votre ex-partenaire après avoir mis fin à la relation, dans la mesure du possible. En tant que coach spécialisé dans les violences conjugales et familiales, c’est également ce que je vous recommande.

Ne plus avoir de contact n’est pas seulement une limite pour eux. C’est aussi une limite pour vous, une limite que vous pourriez trouver extrêmement difficile au début. Il est courant d’être tenté de prendre contact ou de répondre aux appels et aux messages téléphoniques, surtout s’ils s’excusent sincèrement et promettent de changer.


📌 Recommandé pour vous : Suis-je folle ? Pourquoi le pervers narcissique veut vous faire douter de vous


Le fait de bloquer leur numéro, leur adresse électronique et leurs comptes de médias sociaux peut vous aider à ne pas céder à cette tentation. Gardez à l’esprit qu’ils peuvent toujours essayer de vous contacter par d’autres moyens, il peut donc être utile d’avoir un plan pour gérer cette situation.

Mais il n’est pas possible d’éviter tout contact dans toutes les situations. Vous avez peut-être des enfants avec eux, ou c’est un membre de votre famille que vous verrez de temps en temps lors de rassemblements. Si c’est le cas, réfléchissez à ce que vous voulez et à ce dont vous avez besoin : « Je mérite d’être traité avec respect. »

Ensuite, transformez cela en limite : « Je suis prêt à avoir une conversation avec vous, mais si vous criez, jurez ou m’insultez, je partirai immédiatement. »

3. Se préparer à des émotions complexes

La plupart des ruptures impliquent des sentiments douloureux. Après avoir mis fin à une relation caractérisée par des abus narcissiques, vous pouvez les ressentir en même temps que d’autres types de détresse émotionnelle. Les personnes toxiques peuvent causer beaucoup de douleur. Mais elles ont aussi le don de vous faire croire en leur réalité. Ainsi, même si vous avez subi de profondes blessures émotionnelles, vous pouvez toujours remettre en question vos propres actions.


📌 À lire aussi : Et si c’était moi qui étais narcissique, et non lui ?


Votre amour pour eux peut, par exemple, vous convaincre que c’est de votre faute si vous avez été manipulé et maltraité.  Il s’agit là d’expériences émotionnelles normales. Mais il n’est pas toujours facile de les surmonter seul, surtout lorsque vous vous sentez troublé par des tactiques de manipulation. Un thérapeute peut vous aider à gérer ces sentiments complexes.

4. Récupérer votre identité

Les personnes ayant des traits narcissiques s’attendent souvent à ce que les autres se comportent d’une certaine manière. Elles rabaissent ou critiquent sévèrement les personnes qui ne respectent pas ces normes. Une partie de la guérison consiste à faire à nouveau connaissance avec vous-même, ou à déterminer ce qui vous plaît, comment vous voulez passer votre temps et avec qui vous voulez le passer.


📌 Recommandé pour vous : Vouloir être heureuse ou heureux après une relation toxique ou violente


5. Pratiquer l’auto-compassion

Une fois que vous aurez reconnu que votre relation était en fait abusive, vous risquez d’avoir beaucoup de critiques à vous faire. Mais n’oubliez pas que personne ne mérite d’être maltraité et que son comportement n’est pas de votre faute.

Au lieu de vous reprocher de vous être laissé manipuler ou de vous juger en les laissant vous maltraiter pendant si longtemps, offrez-vous plutôt le pardon. Vous ne pouvez pas changer le passé, et vous ne pouvez pas changer leur comportement ou leurs actions. Vous n’avez de pouvoir que sur vous-même. Mais vous pouvez utiliser ce pouvoir pour faire le choix d’honorer vos besoins, comme le respect, le bonheur et un amour sain.

Félicitez-vous d’avoir choisi de mettre fin à la relation et encouragez-vous à vous en tenir à cette décision.

6. Comprendre que vos sentiments peuvent persister

L’amour peut être difficile, en partie parce que vous ne pouvez pas vraiment le contrôler. On ne peut pas toujours cesser d’aimer quelqu’un, même si cette personne vous fait du mal. Après avoir mis fin à la relation, vous pouvez encore vous accrocher à des souvenirs positifs et souhaiter pouvoir revivre ces jours d’une manière ou d’une autre.


📌 Vidéo recommandée pour vous : Déculpabilisez-vous d’avoir recraqué pour une personne perverse narcissique ou violente


Il est important de reconnaître que vous n’avez pas besoin de cesser d’aimer quelqu’un pour commencer à guérir. Attendre que cela se produise peut retarder le processus de guérison. Vous pouvez continuer à aimer quelqu’un tout en reconnaissant que son comportement vous empêche de maintenir une relation avec lui en toute sécurité. Parfois, l’acceptation de cette connaissance peut déclencher une déconnexion émotionnelle qui vous aide à vous détacher de la relation.

7. Prenez soin de vous

De bonnes pratiques pour prendre soins de vous peuvent faire une grande différence dans votre rétablissement. Cela consiste à répondre à vos besoins émotionnels et physiques. Cela peut inclure des choses comme avoir un sommeil suffisamment réparateur, se détendre lorsqu’on est débordé ou stressé, en prenant du temps pour vos passe-temps et autres activités, se rapprocher de ses proches, manger des repas équilibrés et rester physiquement actif. Votre corps et votre esprit s’entraident. En écoutant vos besoins, vous vous sentirez mieux équipé pour faire face à votre détresse émotionnelle.

« Même une vie heureuse ne peut pas être sans une certaine obscurité, et le mot heureux perdrait son sens s’il n’était pas équilibré par la tristesse. C’est beaucoup mieux de prendre les choses comme elles viennent avec patience et sérénité. »
Carl Jung

8. Parler aux autres

S’ouvrir à des amis et à des membres de la famille qui vous soutiennent peut vous aider à vous sentir moins seul au fur et à mesure que vous guérissez. Certaines personnes peuvent prendre le parti de la personne violente. Des amis communs peuvent soutenir un ex violent. Cela peut causer beaucoup de confusion et de souffrance. Il est souvent utile de fixer des limites au temps que vous passez avec ces personnes pour vous aider à vous rétablir.

Vous pouvez, par exemple, leur demander de ne pas mentionner la personne qui vous entoure ou d’éviter de vous faire part de leur opinion sur la situation. S’ils ne respectent pas ces limites, envisagez de limiter le temps que vous passez avec eux.

Les groupes de soutien offrent également la possibilité de rompre votre silence sur les abus que vous avez subis. Dans un groupe de soutien, vous pouvez partager votre histoire avec d’autres personnes qui essaient également de guérir.

Vaincre le chagrin d’amour après une relation avec un pervers narcissique manipulateur.

Dans cette vidéo, je partage avec toi quelques conseils pour vaincre le chagrin d’amour après une relation avec un pervers narcissique manipulateur.

Je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires (sur ma chaine YouTube) et je serai heureuse de vous répondre ❤️

Pour aller plus loin et guérir après une relation abusive : 

Je suis Agnès de Reulle, votre coach et Maître Praticien en Programmation Neuro Linguistique formée et certifiée par le Dr Richard Bandler aux Etats-Unis, experte en libération des violences conjugales et familiales, en sortie des relations toxiques et en maîtrise des procédures judiciaires. Sortez de cette épreuve gagnante !

Je suis moi-même une ancienne victime de violences sexuelles, physiques et psychologiques. Même si comme tout un chacun la vie comporte chaque jour des difficultés à gérer, aujourd’hui je suis heureuse de me lever le matin ! À votre tour !


⚠️ Merci de m’encourager dans ma mission en vous abonnant à ma chaine YouTube ou ma page Facebook sur lesquelles je vous partage plus de conseils.


Agnès de Reulle
Coach, Experte en libération des violences conjugales et familiales et en maîtrise du stress des procédures judiciaires

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2567 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !